Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Santé

 Tout Paris

Lutter contre la pollution sonore

Budget Participatif 2017

Dans certains quartiers parisiens, notamment là où les rues sont étroites, la pollution sonore peut vite devenir insupportable. Entre les véhicules qui accélèrent en trombe le feu tout juste passé au vert, les motocyclettes non réglementaires et les automobilistes qui klaxonnent en dehors des situations d'urgence, en infraction avec le Code de la route, on ne sait souvent plus où donner de la tête. Gênante pour les piétons, cette situation est même nuisible pour les riverains, dont la santé peut en pâtir. D'autant qu'il serait illusoire de croire que les horaires de bureau sont les seuls concernés : même à deux heures du matin, des fêtards passent à toute allure sur les boulevards, fenêtres ouvertes et musique à fond, parfois avertisseur sonore en bonus. La Préfecture de police ne semble pas décidée à appliquer la loi, les policiers ne réagissant jamais à l'abus manifeste et répété de klaxon. Les prégogatives sanitaires de la ville devraient pousser à la mise en place d'un grand plan de lutte contre la pollution sonore, pour la tranquillité de tous, automobilistes compris : - campagne de lobbying intense auprès des autorités chargées de la répression pour faire respecter la loi (article R416-1 du code de la route en ce qui concerne les avertisseurs sonores, article R318-3 en ce qui concerne les bruits mécaniques) ; - équipement des équipes municipales en sonomètres pour établir un rapport mensuel sur les niveaux de bruit et pouvoir agir en conséquence ; - campagne de sensibilisation au bruit, notamment en disposant aux entrées de Paris de larges panneaux rappelant les obligations légales en matière d'utilisation du klaxon en agglomération ; - formation et mobilisation des brigades de lutte contre les incivilité à la lutte contre le bruit ; - investissement dans des revêtements de rue moins bruyants, là où c'est possible (sans toucher aux avenues pavées dont le caractère historique doit être préservé).

Sport

 75014

Park de Street Workout

Budget Participatif 2017

Le Street Workout, appelé aussi Calisthenics, est une pratique physique mettant en jeu des exercices de musculation à poids de corps. Né dans les rues, le principe est de se muscler en utilisant l’environnement et le mobilier urbain. Cette discipline s’inspire d’exercices de musculation de base tels que les pompes, tractions, dips, abdos, squats, mais aussi de figures gymniques. L’enchainement de ces mouvements acrobatiques est appelé freestyle. Il existe une grande diversité dans les figures et leurs niveaux de difficulté. Ainsi, le Street Workout s’adresse à un public très large. Les raisons de pratiquer cette discipline sont diverses, puisque de nombreuses qualités physiques sont sollicitées : force, endurance, souplesse, équilibre, agilité. La créativité, l’entraide, la convivialité, le dépassement de soi sont également de mise lors des entrainements. Cette discipline en plein essor est déjà représentée par une fédération internationale et nationale. La Fédération Nationale de Street Workout Calisthenics (FNSWC) a été créée dans le but de réunir tous les protagonistes de ce sport, de le faire connaître et évoluer, et d’accompagner les multiples associations et athlètes (http://workout-france.fr/federation/). Les pratiquants se regroupent en « team » et créent des associations. Pour aider au développement du Street Workout et pour assurer la sécurité des athlètes, de plus en plus de structures dédiées à cette pratique sont installés dans les communes. Elles proposent aux « bar-athlètes » des équipements adaptés et en accès libre, mais peuvent également servir de support à d’autres types de pratiques : la gymnastique, le parkour, le pole dance, le cross-fit et l’urban training. La santé étant un enjeu majeur des pouvoirs publics, et l’activité physique étant reconnue comme un élément clé de la santé physique et mental, les parcs de Street Workout ont tout à fait leur place dans nos communes.

Education et jeunesse

 Tout Paris

Sensibiliser les parisiens à la transition

Budget Participatif 2017

Selon le centre de vols spatiaux Goddard de la NASA, la civilisation moderne et industrielle serait vouée à disparaître: «La rareté des ressources provoquée par la pression exercée sur l’écologie et la stratification économique entre riches et pauvres ont toujours joué un rôle central dans le processus d'effondrement. Du moins au cours des cinq mille dernières années». Dans le passé, plusieurs civilisations ont été confrontées à un changement climatique. Trop complexes, trop pesantes sur les écosystèmes environnants et incapables de renoncer à leur mode de vie, certaines ont tout simplement disparu. De quoi nous rappeler la fragilité de nos propres sociétés. Devant l'urgence sociale et écologique et face au modèle de société compétitif, individualiste et court-termiste d’aujourd’hui, basé sur la surconsommation d’une minorité de la population mondiale, et générateur de déséquilibres sociaux et environnementaux, il devient urgent d’agir pour une transition sociale, solidaire et écologique vers des sociétés justes, soutenables et conviviales, où l’économie est au service des hommes et du vivant, et ceci, afin de répartir les richesses au niveau mondial et de protéger les écosystèmes planétaires. «Les deux solutions-clés sont de réduire les inégalités économiques afin d’assurer une distribution plus juste des ressources, et de réduire considérablement la consommation de ressources en s’appuyant sur des ressources renouvelables moins intensives et sur une croissance moindre de la population» (centre de vols spatiaux Goddard de la NASA) L'objectif de ce projet est de créer un site internet afin d'éveiller la prise de conscience et le passage à l'acte citoyen pour la transition sociale, solidaire et écologique de nos sociétés et notamment du territoire parisien. Dans cette optique j'ai crée un site internet (cf lien) et un document (cf document joint) qui pourrait servir de base à ce projet de sensibilisation des citoyens. http://webzine.lagedefaire-lejournal.fr/

Education et jeunesse

 21 Rue de Pontoise, 75005 PARIS

Une cour omnisports pour l'Ecole élémentaire Pontoise

Budget Participatif 2017

Dans une école où sont organisées de très nombreuses activités sportives pour les enfants, le projet vise à (1) rénover entièrement la cour pour la transformer en véritable cour omnisports et (2) rénover intégralement le préau et son système de chauffage pour garantir les activités sportives d'intérieur toute l'année. L’école élémentaire Pontoise porte un intérêt majeur à l’éducation physique et sportive, source inépuisable de cohésion et de bien vivre ensemble. La cour et le préau sont occupés tous les jours, par tous les temps, du matin au soir pour des sports collectifs, du cirque, du roller, de la gymnastique, de la course, du vélo... Les élèves pratiquent : - PENDANT LES HEURES de CLASSE, grâce à l'implication de toute l'équipe éducative, - SUR LE TEMPS PERISCOLAIRE (TAP, récréations et centre de loisirs) - EN FIN de JOURNEE grâce à l'association sportive de l'école, née en 1986, à laquelle 120 élèves sont inscrits. Malheureusement, l'école n'est pas bien équipée pour garantir un bon déroulement de toutes ces activités : 1 - LA COUR de l'école EST PETITE (20 x 26 m pour 200 élèves) et une surface importante est INUTILISABLE et DANGEREUSE suite au mauvais état du sol (sol souple gorgé d’eau et détérioré, fientes d’oiseaux en quantité, pourtour des arbres dégradé et dangereux…). = il faut une RÉFECTION COMPLÈTE DU SOL de la cour (en dur), ainsi que de nouveaux MARQUAGES au sol pour délimiter les terrains, et des marquages aux murs pour des cages de buts et des cibles. 2- Dans le PRÉAU, les panneaux de bois sont dégradés et dangereux, la peinture défraîchie. Par ailleurs, le chauffage est défaillant et ne garantit pas un bon déroulement des activités en hiver. = il faut une RÉFECTION complète du préau (remplacement des panneaux de bois, peinture) et un système de CHAUFFAGE intégralement RENOVÉ

Cadre de vie

 75010

Les petits maraîchers de la rue du Château d’eau

Budget Participatif 2017

Et si les murs de l’école maternelle Pierre Bullet s’embellissaient… …les murs extérieurs se transformeraient jardin comestible de légumes grimpants et d'aromatiques : basilic, menthe, coriandre, persil, etc. ... les enfants, les professeurs des écoles, les animateurs, les parents, les habitants et les commerçants se retrouveraient régulièrement pour des cueillettes savoureuses, des moments conviviaux, de partage et d’échanges entre riverains, petits et grands sur la place du Marché Saint Martin. ... dans la cour de l’école, vos enfants deviendraient de véritables petits maraîchers et reviendraient avec des légumes et des petits fruits. C’est ce beau rêve comestible aux parfums alléchants que propose de développer la communauté éducative de l’Ecole Maternelle Pierre Bullet. Ainsi nous proposons l’aménagement pérenne, pédagogique et artistique suivant : *Sur le mur extérieur, côté rue du Château d’Eau : un jardin comestible vertical dont les plantations seront équipées d’un système innovant d’irrigation au goutte-à-goutte basé sur un dispositif de récupération d’eau de pluie. *Dans la cour de l'école : Créer des murs de maraîchage urbain avec les enfants : ils cultiveront des légumes et des petits fruits toute l'année en s'inspirant des techniques permaculturelles. Le fonctionnement de ces structures sera assuré par l’école ainsi il n’y aura pas de frais de maintenance. Ce projet embellira le quartier, sera un nouvel outil pédagogique pour sensibiliser les enfants à la nature et permettra aux riverains de créer un coin de campagne en resserrant le lien social et en renforçant le vivre ensemble. Nous espérons que ce projet aura une vocation d'exemplarité afin que d'autres projets alliant l'art, le collectif et le nourricier puissent émerger dans nos quartiers.

1 2 3