Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 75014

Redynamiser le Jardin Atlantique

Budget Participatif 2017

Le Jardin Atlantique est à ce jour l’un des rares espaces verts aux abords du quartier Montparnasse. Sa situation géographique le rend accessible aux habitants du quartier, aux employés de bureaux des alentours, mais également aux voyageurs de passage. A ce titre, sa réhabilitation semble particulièrement nécessaire car bénéfique au plus grand nombre. Attendre le prochain train en plein air, se ressourcer pendant une pause déjeuner, ou simplement lire dans l’herbe pendant que les enfants jouent… des activités simples mais vraiment appréciables que la rénovation du Jardin Atlantique rendrait plus attractives. Les idées de rénovation/embellissement du jardin : - La rénovation des accès extérieurs : il y a à ce jour peu d’alternatives aux accès par ascenseurs. Ils sont par ailleurs souvent en panne. - L’amélioration de la signalétique aux abords du jardin. Il est nécessaire de faire connaître ce jardin qui n’est actuellement fréquenté que par de rares habitués. Par exemple, il serait intéressant de proposer une signalétique intégrée à celle des salles d’attente de la gare et de proposer des accès directs facilités depuis la gare. - La remise en eau ou le remplacement de la fontaine centrale condamnée depuis des années. - L’installation de nouveaux bancs et la remise en état des installations actuelles : bancs en bois ayant souffert de l’humidité, jeux pour enfants à l’abandon, équipements sportifs vétustes, allées du jardin peu entretenues, sanitaires en mauvais état. - Mise en valeur de la végétation : installation de plaques descriptives devant les arbres ou plantations. - Installation de sources d’électricité par pédalage, sous réserve que cela soit possible en extérieur (éventuellement abritées).

Education et jeunesse

 132 Rue d'Aubervilliers, 75019 PARIS

Embellissons les écoles de nos quartiers !

Budget Participatif 2017

L’école est un lieu de vie et d’apprentissage où les petites parisiennes et les petits parisiens forgent ensemble leurs identités futures. Apprendre, découvrir, vivre de nouvelles expériences au quotidien dans un environnement agréable, esthétique et confortable constitue donc un atout pour l’éducation et l’apprentissage de nos enfants. Habitants du 19e arrondissement, impliquons-nous dans l’embellissement de nos écoles ! Ensemble œuvrons pour inventer des solutions d’études agréables et ludiques pour nos enfants en investissant dans l’innovation et la modernisation des écoles du 19e arrondissement. Créons tous ensemble l’école de demain ! Description du projet : Mettre en place un programme d’embellissement et d’amélioration des locaux des écoles de l’arrondissement. Cela peut prendre la forme de travaux de réfection de peinture, de réfection des sols ou de plafonds, d’insonorisation des locaux, d’achat de mobilier plus confortable ou encore d’embellissement des extérieurs (cours, mobiliers extérieur, fresques, plantations…). Les enfants et la communauté éducative (enseignants et parents d’élèves) seront en charge de définir de manière collaborative ces différents projets d’embellissement de nos écoles. Chiffrage estimatif : Environ 900.000€ - Écoles 132 rue d’Aubervilliers - Écoles du 119 avenue Simon Bolivar - École maternelle Barbanègre - École élémentaire Cheminets - Écoles du 41 rue de Tanger - Écoles Compans/Général Brunet

Propreté

 198 Boulevard de Charonne, 75020 PARIS

Maintien de la propreté d'une voirie actuellement très sale

Budget Participatif 2017

Paris est une ville aux rues très sales, de plus en plus sales en fait, particulièrement dans les quartiers populaires. C’est d’autant plus scandaleux quand la ville aspire à accueillir les plus prestigieuses rencontres internationales … L’objet de ce projet participatif est de remédier à cet état de fait lamentable, aucun plan d’action sérieux ni d’étude de ce phénomène n’étant à ma connaissance en cours. Je propose de commencer une expérimentation pendant un an portant sur une section du boulevard de Charonne dont je suis riverain, (à cheval sur les 20ème et 11ème entre les stations Philippe Auguste et Alexandre Dumas) qui est particulièrement sale tout au long de l’année, les rares opérations de nettoyage faisant suite par exemple au marché bihebdomadaire étant largement inefficaces. Une équipe de nettoyage dédiée aura vocation, au-delà du maintien en état de propreté de cette section de voirie au quotidien, d’analyser les processus de salissure/dégradation de l’espace public au plus près de leur occurrence, ceci en vue de définir un plan d’action pour le maintien de la propreté de la voirie parisienne des quartiers populaires, les plus directement concernés. L’équipe dédiée (1 ETP) aura une triple fonction : • Analyse des événements de salissure • Nettoyage, à l’aide d’un outillage manuel adapté (prendre exemple sur ce qui se fait à l’étranger) • Actions à l’égard des contrevenants : pédagogie puis répression des comportements irrespectueux, les agents devant donc être assermentés. L’équipe tiendra un journal de bord consignant le détail des actes de salissure/dégradation constatés (nature, lieu, auteurs, date et heure, …), en vue de statistiques et d’analyse. A l’issue de l’expérimentation le journal de bord sera exploité en liaison avec un groupe de travail municipal pour élaborer un plan d’actions qui pourra être appliqué aux autres quartiers concernés par le problème de la saleté.

Cadre de vie

 PARC DES BUTTES CHAUMONT, 75019 PARIS

Piétonisation partielle autour du Parc des Buttes-Chaumont

Budget Participatif 2017

Aujourd'hui, les espaces verts sont une chance exceptionnelle pour les Parisiens et les riverains. Ils sont à la fois un élément structurant du cadre de vie, mais aussi une bouffée d'oxygène à l'heure où les épisodes de pollution sont de plus en plus fréquents. Dans cette perspective, il est proposé de mettre en valeur le Parc des Buttes-Chaumont et son environnement. Pour ce faire, la proposition consiste à piétoniser partiellement l'une (ou plusieurs) des rues adjacentes au Parc. Ceci permettrait de l'ouvrir sur l'extérieur, sur son environnement immédiat, afin qu'il ne soit plus seulement un îlot de verdure au milieu d'un cadre urbain particulièrement dense. Toutes celles et tous ceux qui viendraient profiter de cet espace vert pourraient ainsi bénéficier d'un sentier pour piétons particulièrement agréable, qui se prolongerait au-delà du Parc. En un sens, ce serait un chemin intermédiaire entre espace naturel et espace urbain. Enfin, la piétonisation partielle autour du Parc des Buttes-Chaumont serait de nature à dynamiser encore plus ce quartier -relativement animé l'été. Elle serait propice à l'organisation d'évènements de diverse nature (sportifs, culturels, éducatifs) et favoriserait l'appropriation de ce nouvel espace public par des troupes de spectacle vivant, des stands de jeux pour enfants par exemple. Au final, la promenade perdurerait par-delà les grilles du Parc, et de nouvelles activités, de nouveaux spectacles ponctueraient la déambulation des visiteurs.

Solidarité et cohésion sociale

 12 Rue Cantagrel, 75013 PARIS

Lutter contre la fracture numérique à la Cité de Refuge

Budget Participatif 2017

Lutter contre la fracture numérique, c'est l'objectif central de ce projet né à partir de plusieurs constats perçus lors de mon bénévolat auprès de la Cité de Refuge/Centre Espoir de l'Armée du Salut. Ceux de l'exclusion au pluriel et qui concernent le manque d'accès à l'emploi, au logement, à la culture, à la santé, aux loisirs, aux droits, à l'inclusion citoyenne. J'ai ainsi pu rencontrer et récolter auprès des référents (emploi, logement, culture) des animateurs, des résidents (CVS et autres) et des bénévoles leurs difficultés et leurs réflexions sur l'intégration du numérique au sein de l’établissement. C'est pourquoi, je présente ce projet au budget participatif, comme je l'ai présenté au conseil de quartier n°8 "BibloSeine" en bureau d'animation comme en plénière; ainsi qu'au Conseil Citoyen du 13ème, à l'Equipe de Développement Locale du 13ème. Enfin je souligne que depuis l'an passé une collaboration est né de ma démarche avec un autre partenaire qui est le centre d'Animation "Oudiné" situé dans un quartier prioritaire de la ville de Paris et la Cité de Refuge/Centre Espoir et qui concerne tout autant le plan culturel que sportif pour le bénéfice des résidents comme des jeunes du quartier, ce qui est une première étape. La seconde étape, habitant du 13ème, demande votre soutien car la Cité du refuge/Centre espoir et le centre Oudiné vont mettre en commun leurs ressources en termes de compétences et leurs besoins en termes de matériel, afin de mettre en place un espace dédié aux Technologies de l'Information et de la Communication destiné aux publics les plus vulnérables. Ainsi ces deux institutions ont choisi de concevoir, ensemble, des solutions éducatives, de formations et de suivis qui n'ont qu'un besoin... du matériel adapté aux projets et votre soutien. Vous trouverez joint à ce descriptif un dossier plus complet – à lire absolument ! MERCI de votre attention et de votre soutien

Sport

 75019

Création d'une structure couverte de Beach Volley

Budget Participatif 2017

Sand System Association (http://www.sandsystem.com) propose la création d'une structure couverte de beach volley à Paris contenant une partie sablée permettant l'installation d'au moins deux terrains de beach volley. La France est en retard sur tous les pays européens qui performent dans le beach sur la scène internationale. Leur point commun ? Ils ont TOUS de nombreuses STRUCTURES COUVERTES. Exemples : Rome, Berlin, Londres, Zurich, Berne, Vienne, Budapest, Barcelone. Il est INDISPENSABLE que Paris se munisse d'une structure couverte. C'est le seul véritable moyen de développer le sport en ayant une pratique annualisée, permettant ainsi de consolider la partie « sénior » (+18 ans) mais aussi et surtout la pratique des jeunes. Véritable levier de développement, la structure couverte fera du XIXe arrondissement un véritable lieu de choix pour la pratique du beach volley. La synergie entre les terrains extérieurs et intérieurs offrira un environnement idéal à la progression personnelle et à l'animation du territoire. Ce lieu de sport et d'échange sera propice à la mixité en promouvant le sport féminin et le sport santé. En effet, le beach volley développe le vivre ensemble avec des valeurs telles que la solidarité, l'entraide et la lutte contre les discriminations. Sport mixte par excellence, il est accessible pour les filles et les garçons, mais a aussi la particularité de les faire joue ensemble, en équipes mixtes. Le beach volley est aussi accessible aux vétérans et au public porteur de handicaps. Le projet proposé sera enfin un vecteur d'égalité et d'excellence pour les jeunes en développant une pratique annuelle de qualité mêlant plaisir et formation. De nombreux partenariats seront créés dans le XIXe : avec les écoles, sur le temps scolaire et les temps d'activité périscolaires (TAP), avec les centres de loisirs, les CLE, les clubs de volleyball, les associations de quartier... Ce projet bénéficie du soutien de la Fédération Française de Volley-ball.

Cadre de vie

 JARDIN D'EOLE, 75018 PARIS

Un parcours sportif producteur d’électricité (Jardin d’Éole)

Budget Participatif 2017

L’idée est de mettre en place dans le jardin d’Éole (techniquement dans le 18ème même si les usagers sont essentiellement des habitants du 19ème) plusieurs machines de remise en forme qui permettent de recharger des petits appareils électroniques (téléphones portables, tablettes, etc). L’installation serait idéalement sur la partie sud où il y a des graviers entre la pelouse et le petit canal. option minuterie civique Les habitants préconisent l’usage d’un minuterie “civique” pour que cela ne soit pas toujours les mêmes personnes qui chargent leurs appareils. Un panneau rappellera les règles d’utilisation et partage avec les autres utilisat.rise.eur.s. option panneau défi Un grand panneau affichant l’énergie produite par le dispositif pourrait être disposé à l’entrée du jardin. Ce dernier pourrait également afficher les émissions de CO2 évitées par ce système. Il pourrait également détailler l’énergie sur la dernière heure, sur le dernier mois, pour challenger les habitants à produire plus d’électricité. Idée supplémentaire : Si cela est techniquement possible, placer l’un des appareils à l’extérieur du jardin afin de pousser les passants à rentrer pour utiliser le dispositif. Ce projet a été proposé par le groupe Jeune du Centre Social Tanger puis repris et amélioré par le groupe Adulte, avec l’accompagnement de l’association 4D et des Petits Débrouillards. Il peut être catégorisé dans de nombreuses rubriques : cadre de vie, santé, sport, smartcity, environnement, éducation à l’environnement, à l’énergie. La rubrique principale retenue est “cadre de vie”. Soumission au BP du 18ème arrondissement.

1 2 3