Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Education et jeunesse

 97 Rue des Pyrénées, 75020 PARIS

Rénover la cour de récréation de l'école Pyrénées

Budget Participatif 2017

Dans la continuité du projet « Embellir les cours et les terrasses des écoles du 20e » retenu en 2016, notre projet concerne la réfection de la cour de l’école élémentaire située au 97 rue des Pyrénées. Le mauvais état de la cour de récréation la rend aujourd’hui dangereuse pour les élèves puisque les bosses et trous dus à l’ancienneté, à la fréquentation intensive et aux changements de temps provoquent chutes et blessures des élèves pendant les récréations (dents cassées, chevilles foulées..). De plus, les morceaux de goudron se décrochent facilement, ce qui représente un danger supplémentaire. Nos propositions pour sécuriser et améliorer l’utilisation de la cours de récréation : - Réfection de la cours par le remplacement ou la rénovation du revêtement actuel - Installation d’un auvent pour permettre aux enfants de jouer dehors même lorsqu’il pleut, pendant les récréations et à l’heure du déjeuner. Les représentants des parents d’élèves sont prêts à porter un projet dans ce sens en concertation avec l’ensemble de la communauté scolaire (équipe pédagogique, équipe du temps périscolaire et centre de loisirs). Au-delà de la sécurité, ce projet permet d’améliorer le cadre de vie pour les 236 élèves et les encadrants de notre école. Des aménagements pourraient être pensés pour embellir ce lieu central. L’objectif est de favoriser un espace agréable pour des activités et des moments conviviaux, chers aux enfants, à leurs parents et à la communauté éducative. Une réflexion est engagée sur le végétalisation des murs avec l’implémentation de bacs à jardiner.

Environnement

 8 Cour Saint-Pierre, 75017 PARIS

La Ressourcerie Mobile

Budget Participatif 2017

Développer une ressourcerie mobile destinées à toucher les habitants parisiens et grand Paris. Permettre de sensibiliser par la création de la Ressourcerie mobile, permettre d'accompagner les gestes liés à la collecte des déchets ménagers, le Remploi, la Valorisation et la Sensibilisation, de tous les publics acteurs de la consommation, être présent tout au long des saisons pour soutenir les habitants dans leur volonté de changer profondément leurs habitudes nées des dernières décennies de sur consommation de masse, d'obsolescence programmée pour se réapproprier des gestes simples, des coups de mains, de l'entraide. Avec l'aménagement sur mesure d'un véhicule utilitaire électrique, nous nous déplaçons à la source : les ménages. Nous sensibilisons les habitants à l'urgence de réemployer des objets de consommations déjà produits, à l'urgence de décider d'acheter de l'occasion dans les réseaux de distributions adéquates, à l'urgence de consommer plus sainement, à l'urgence de renforcer notre solidarité. Développer un maillage avec les ressourceries existantes par la mobilité que propose ce projet est possible en s'appuyant sur le partenariat existant des ressourceries et en développant un lien préférentiel avec les habitants de Paris, les Mairies d'arrondissement et les collectivités, les points éco-collectes, les boites à dons etc. Nous pourrions toucher les habitants, les écoles, les associations, les évènements marquants et déployer notre inventivité pour sensibiliser le public à l'enjeu de lutter contre cette sur-consommation. Pour mener à bien ce projet, il nous faut entrer dans l'avenir et investir dans un véhicule utilitaire électrique de style Food truck ou petite navette, adapté à l'accueil du public afin de pouvoir lui faire découvrir toutes les approches d'une ressourcerie. A cet utilitaire, s'accroche un local de stockage, une flotte de triporteurs (peut être 2 pour commencer) et un parking pour garer l'utilitaire et les triporteurs.

Solidarité et cohésion sociale

 2t Rue au Maire, 75003 PARIS

Lieu pour les échanges intergénérationnels résidence AuMaire

Budget Participatif 2017

Parce que nous sommes persuadés que chaque génération peut apporter aux autres, parce qu’il nous importe de favoriser la solidarité et la création de liens entre les générations, nous proposons la création d’un véritable lieu intergénérationnel dans le 3ème. La résidence Au Maire possède une grande salle utilisée l’après-midi par ses résidents et pourrait donc accueillir cet espace intergénérationnel. • Nous proposons d’en élargir l’utilisation au bénéfice réciproque des résidents et des habitants du 3ème en faisant de cet espace un lieu de vie dédié aux échanges intergénérationnels, de rencontres de séniors résidents ou non, avec des jeunes des écoles du 3ème, des centres de loisirs, des adolescents etc. • Il sera également ouvert à des associations proposant à tous et toutes des ateliers : lecture, écriture, aide aux devoirs, accompagnement informatique… • On y organisera des bourses d’échanges réciproques de savoir pour apprendre ou enseigner : langues, cultures, jeux etc. Mise en place du projet : • Dans un premier temps, des travaux d’aménagement de la salle devront être réalisés en prévoyant l’accès direct depuis la rue tout en sécurisant l’accès à la résidence. • Ensuite, il sera nécessaire de rendre plus vivant grâce à : l’installation d’une connexion internet, une bibliothèque, des jeux de société, du matériel informatique et audiovisuel, venant compléter ce qui existe déjà.

Education et jeunesse

 Tout Paris

Sensibiliser les parisiens à la transition

Budget Participatif 2017

Selon le centre de vols spatiaux Goddard de la NASA, la civilisation moderne et industrielle serait vouée à disparaître: «La rareté des ressources provoquée par la pression exercée sur l’écologie et la stratification économique entre riches et pauvres ont toujours joué un rôle central dans le processus d'effondrement. Du moins au cours des cinq mille dernières années». Dans le passé, plusieurs civilisations ont été confrontées à un changement climatique. Trop complexes, trop pesantes sur les écosystèmes environnants et incapables de renoncer à leur mode de vie, certaines ont tout simplement disparu. De quoi nous rappeler la fragilité de nos propres sociétés. Devant l'urgence sociale et écologique et face au modèle de société compétitif, individualiste et court-termiste d’aujourd’hui, basé sur la surconsommation d’une minorité de la population mondiale, et générateur de déséquilibres sociaux et environnementaux, il devient urgent d’agir pour une transition sociale, solidaire et écologique vers des sociétés justes, soutenables et conviviales, où l’économie est au service des hommes et du vivant, et ceci, afin de répartir les richesses au niveau mondial et de protéger les écosystèmes planétaires. «Les deux solutions-clés sont de réduire les inégalités économiques afin d’assurer une distribution plus juste des ressources, et de réduire considérablement la consommation de ressources en s’appuyant sur des ressources renouvelables moins intensives et sur une croissance moindre de la population» (centre de vols spatiaux Goddard de la NASA) L'objectif de ce projet est de créer un site internet afin d'éveiller la prise de conscience et le passage à l'acte citoyen pour la transition sociale, solidaire et écologique de nos sociétés et notamment du territoire parisien. Dans cette optique j'ai crée un site internet (cf lien) et un document (cf document joint) qui pourrait servir de base à ce projet de sensibilisation des citoyens. http://webzine.lagedefaire-lejournal.fr/

Cadre de vie

 SQUARE PAUL GILOT, 75015 PARIS

Rénovation du square Paul Gilot

Budget Participatif 2017

D'après wikipédia concernant le Square Paul-Gilot : Reconnaissable à son joli kiosque forme de pagode entouré de bambous, ce square transporte le voyageur dans un voyage imaginaire où les plantes de terre de bruyère côtoient des marronniers, des tilleuls et des érables. La réalité est malheureusement moins idyllique : Le square est sombre, maculé de crottes de pigeons, le revêtement du sol est complètement fissuré de toute part, par les racines des arbres. Le kiosque n'est plus que l'ombre de lui-même et toujours fermé. Les plates-bandes prennent beaucoup de place de ce square pourtant exigu. Les jeux pour enfants sont passables, là n'est pas tellement le problème, mais comme le lieu est entièrement déserté par les familles, il est devenu un repère aux immondices et rebuts des rares personnes qui osent s'y aventurer. Pourtant, bien que mince, ce petit parc pourrait constituer un petit havre de paix, un échappatoire à la bruyante rue de la Convention et un lieu de passage animée (car il est traversant). Je suggère donc les modifications suivantes : couper les arbres qui sont trop imposants, assombrissent considérablement le lieu et détruisent le sol. Les remplacer par des espèces plus adaptées. Refaire le sol du square. Pourquoi pas réorganiser l'espace : enlever les barrières et la table d'échec. Ouvrir l'espace. Le kiosque est trop grand pour le square et ne présente pas d'intérêt - Soit le réhabiliter en cabane à outil ou en pigeonnier, soit le détruire. Ajouter un espace de jardin partagé. Une table de pique-nique. Etudier la possibilité de végétaliser les hauts murs qui l'entourent. Ajouter une fontaine ? Un accès WIFI ? Pourquoi pas une statue d'art contemporain. Bref, essayer de donner une seconde vie naturelle, paisible et conviviale.

1 2 3