Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Cadre de vie

 parc Andre Citroen, 75015 PARIS

Vivre ensemble au Jardin Blanc

Budget Participatif 2017

Un collectif d’habitants du quartier et des acteurs institutionnels et associatifs locaux souhaitent donner un nouveau souffle au Jardin Blanc, en le dynamisant par le biais d’activités ludiques, récréatives, festives, culturelles, conviviales et intergénérationnelles. En complément de nouveaux aménagements votés au budget participatif en 2016 et en cours de mise en place (jeux, équipements sportifs) il est proposé d’engager un travail de co-construction avec les habitants, à l’échelle du quartier, en vue de la conception de nouveaux éléments réversibles : petits équipements et mobiliers urbains destinés à devenir les supports d’activités de plein air, mais également un local pour se réunir, héberger, accueillir des activités diverses, et entreposer le matériel dédié. Activités envisagées : jeux de société, repas de quartier, aide aux devoirs, ping-pong, échanges de services, etc… Matériel souhaité pour animer et aménager le local : chaises, tables, fonds de jeux de société, boules pour pétanque, raquettes et balles de ping-pong, frigo, cafetière, ballons, étagères, grand tableau… Imaginés par les habitants, ces éléments (aménagements extérieurs et le local) pourraient ainsi accueillir une programmation d’animations conviviales et culturelles prises en charge par les porteurs du projet, telles que : repas de quartier, jeux de société, bibliothèque hors les murs, séances sportives de plein air, jardinage, aide aux devoirs, échanges de services… tout ce qui permettra de créer du lien social au cœur du quartier, et donc de vivre ensemble au Jardin Blanc! Merci !

Environnement

 Avenue des Terroirs de France, 75012 PARIS

Une promenade plantée dans l'avenue des Terroirs de France

Budget Participatif 2017

Dans ce secteur très minéralisé, où les lignes architecturales sont froides et dures, l'avenue des Terroirs de France est un espace grisonnant et dénué de vie humaine. Personne ne vient se promener dans cet environnement triste et austère. Seuls les pavillons de Bercy, qui abritent le musée des arts forains, confèrent un intérêt notoire à cet endroit. Afin de redonner aux habitants l'envie de se balader ici, il faut reverdir l'avenue des Terroirs de France pour égayer le paysage et répondre à un besoin "d'humanisation". Mon projet consiste à requalifier le terre-plein central, aujourd'hui inutilisé, pour en faire une promenade plantée de 200 mètres de longueur. Il s'agit d'introduire une strate végétale basse, avec des arbustes, plantes vivaces, graminées et autres couvre-sol, afin de former des plate-bandes bien touffues, qui relieront les arbres entre eux. Ces nombreuses espèces végétales apporteront une grande variété de formes et de couleurs, avec une forte présence florale pour favoriser les pollinisateurs. La chaussée de l'avenue sera réduite à une seule file de circulation dans chaque sens, afin d'élargir le terre-plein central de 3,50 mètres pour regagner de la surface à végétaliser. Afin de compléter ces aménagements, des bancs et une fontaine à boire seront mis à la disposition des promeneurs.

Education et jeunesse

 Tout Paris

Un lieu dédié au bonheur,à l'optimisme et à l'entreprenariat

Budget Participatif 2017

L'idée est simple : ouvrir un lieu permettant aux parisiens de faire une pause dans leur journée et de trouver une peu de bonheur et d'optimisme. Aujourd'hui, on le voit à travers les réseaux sociaux et les ventes de livres sur le développement personnel. Les français sont en quête de bonheur, ils ont besoin de retrouver l'optimisme, ils ont besoin de retrouver l'envie d'aller de l'avant pour créer la France de demain et la ville de demain. Ils ont besoin d'être inspirés. Il n'y a rien de plus universel que l'envie d'être heureux, n'est ce pas? Cette thématique parle à tout le monde. Pourtant, il n'existe aucun lieu dédié à cette thématique, nulle part en France. La ville de Paris pourrait être pionnière et se targuer d'offrir à ses habitants le premier espace dédié à cette thématique. L'idée serait simple : - avoir un lieu pour organiser des conférences, des ateliers sur le bonheur, sur la confiance en soi, sur l'enpowerment féminin. Un lieu participatif, ouvert à tous ceux qui veulent aller de l'avant. Des conférences faites par des entrepreneurs ou par des spécialistes du bien être. Un contenu diversifié pour parler à tous. - ce lieu serait un espace de vie et disposerait d'un café avec des livres à lire sur place sur le bonheur, sur l'optimisme, sur entrepreneuriat. A l'ere de l'économie collaborative, on serait dans le partage. Les livres serait disponibles sur place puis prêtés. Les franciliens s'étant acheté des livres sur le sujet pourraient les déposer ici par la suite - il s'agirait d'un lieu de vie vivant également sur les réseaux sociaux, on compléterait la démarche on line pour ceux qui ne peuvent pas venir à travers des réseaux sociaux actifs rediffusant les conférences, faisant des résumés des conférences, etc... - on formerait les entreprises pour qu'elles soient actrices du bonheur en entreprise, on formerait les associations, toutes les parties prenantes seraient concernées par ce projet. - le lieu serait joli, avec des mots inspirant

Culture et patrimoine

 75018

LIEU DE VILLE - Lieu culturel, sportif et évènementiel (SPL)

Budget Participatif 2017

Maison de quartiers, lieu de ville, permettant d'accueillir des activités mutli-culturelles, éducatives, sportives et sociales - cours et ateliers toute l'année assurés par des associations à des conditions adaptées aux habitants (culture, formation et alphabétisation, musique, danse, arts martiaux, disciplines innovantes) - événements (expositions, salons, concerts, défilés de mode, cinéma) - permettant aux nombreuses écoles des quartiers environnants et au futur conservatoire du 18ème (étude de l'ancien conservatoire sur le dépôt en cours) de mener des activités dans une salle / auditorium. - Mettant en valeur le patrimoine ferroviaire et le passé industriel du quartier Ce projet répond au déficit de lieu d'accueil d'activités culturelles et sportives pour les habitants des quartiers environnants et à la nécessité de créer un lien social. Il pourra s'inspirer du Carreau du temple et du 104 Il prendra place dans une des halles de l'ancien dépôt Chapelle Ordener. Il pourra être ouvert sur le futur jardin d'1,5ha, permettant des activités de plein air (concerts, expositions, cinéma, sport..) Exploité sous forme de société publique locale (SPL) , avec un contrat de délégation de service public précisant les missions. Sous un mode participative permettant un financement principalement par des ressources propres

Cadre de vie

 75013

Pour une circulation apaisée dans le quartier des peupliers

Budget Participatif 2017

Le rue de la poterne des peupliers est devenue une voie d'entrée privilégiée au sud de Paris pour les automobilistes. Aux heures de pointe: -les embouteillages y sont systématiques, générant pollution sonore et atmosphérique. -le carrefour rue Max Jacob/avenue Caffieri/rue de la poterne des peupliers est engorgé: l'usage immodéré du klaxon par les usagers vient troubler le sommeil des riverains dès 7h00. En dehors des heures de pointe, la vitesse excessive est la règle, mettant en danger les piétons dans un quartier familial doté d'une crèche, d'un centre d'animations et d'équipements sportifs. Au delà, le boulevard Kellerman est également le lieu de tous les excès de vitesse, rendant la traversée souvent périlleuse. Propositions: -Réduire la vitesse autorisée à 30 km/h rue de la poterne des peupliers et boulevard Kellerman. -Y adjoindre des dispositifs de contrôle de vitesse: radars et ralentisseurs. -Mettre la rue des peupliers en sens unique Paris/Gentilly de la place de l'abbé Georges Henocque à la rue de la poterne des peupliers. Créer une voie de bus dans le sens inverse avec piste cyclable séparée. -Réserver la circulation aux riverains rue Max Jacob, avenue Caffieri, rue Keufer, rue Thomire dans l'optique d'une "coulée verte" semi-piétonne unissant le parc Kellerman/ la petite ceinture/l'éco quartier de Rungis/le cimetière de Gentilly/le parc de la cité internationale/le parc Montsouris.

Transport et mobilité

 Rue de Tanger, 75019 PARIS

Des places de stationnement réservées aux voitures légères

Budget Participatif 2017

Paris, ville leader du C40 se doit de mener une politique ambitieuse en matière de mobilité durable. Durant les prochaines années les véhicules lourds (comme un 4x4 de près de deux tonnes avec une importante emprise au sol) devront laisser leur place à des véhicules légers et moins consommateur d’énergie. L’idée proposée par les adhérent.e.s du Centre Social Tanger est de favoriser l’émergence de petits véhicules électriques léger de moins de 500kg (aussi appelé quadricycles) de type Twizy, permettant de déplacer deux personnes sur une centaine de kilomètre en une recharge. L’emprise au sol de tel véhicule est très faible car ces véhicules accueillent deux personnes en tandem. L’idée est donc de modifier des places de stationnement habituel pour en créer plus, exclusivement réservé pour ce genre de véhicule électrique en tandem. Deux places habituelles pourraient par exemple accueillir 5 twizy. Deux dessins sont proposés en pièce jointe. Des véhicules d’autres marques sont bien sur acceptés sur ces places de stationnement, à partir du moment où ils font bien partis de la catégorie quadricycle électrique de moins de 500kg. Un emplacement spécifique n’est pas proposé par les habitants du quartier. L’avenue de Flandre a été évoquée. Le service dédié à la Mairie sera le plus à même de proposer les places de stationnement les plus pertinente pour être modifiées (des places un peu plus larges que la moyenne pourraient permettre de garer les Twizy perpendiculairement à la circulation). Ce dispositif pourrait permettre aux parisien.ne.s de limiter la pollution, le réchauffement climatique et la place de la voiture dans la ville (en circulation et en stationnement. En option : Il serait souhaitable que les places proposent un accès à des prises électriques simples (3h30 de recharge pour 100km). Une version plus détaillée de ce paragraphe est disponible en PDF dans la version de plus de 2000 caractères.

Cadre de vie

 Rue de Mazagran, 75010 PARIS

Réaménagement rue Mazagran et parvis la poste Bonne Nouvelle

Budget Participatif 2017

Réaménagement de la rue Mazagran et du parvis de la poste Bonne Nouvelle (boulevard Bonne Nouvelle), dans la continuité des projets du nouveau jardin de l'Echiquier et du réaménagement de l’impasse Bonne Nouvelle (projets actuellement en cours de réalisation). Aujourd'hui, la rue Mazagran est devenue un véritable no man’s land, aire de squatte / d'épanchement d’urine / de pique-nique / de débarras en tout genre … Pourtant, le boulevard Bonne Nouvelle est un lieu de grand passage (bien sûr pour les parisien-ne-s, mais aussi pour de nombreux touristes) au croisement des 2ème-3ème-9ème et 10ème arrondissements. Il faut que ce parvis (re)devienne un véritable appel d’air vers les commerces du Faubourg Saint-Denis et vers le nouveau jardin de l’Echiquier (depuis les Grands Boulevards et le métro Bonne Nouvelle). Mes propositions (non-exhaustives) : - Modification de la zone végétalisée rue Mazagran (aujourd’hui transformée en véritable pissotière) (dans le renfoncement entre La Poste et l’immeuble du 9 rue de Mazagran). Il faut redonner un usage à cette surface … (ajout d’un éclairage avec détecteur de présence) - Rapprocher les WC publique du boulevard (au niveau du DAB) (déplacement d’environ 8m, afin de les désenclaver et les rendre plus accessible) - Suppression des places de stationnement de véhicule coté impair rue Mazagran (cela permettra alors d’agrandir le trottoir et d’améliorer la circulation piétonne). - Ajouter un passage piéton au croisement rue de Mazagran avec la rue de l’Echiquier. - Réfection des trottoirs, du mobilier urbain, de l'éclairage publique, des zones de stationnement scooters et vélos …

Environnement

 Tout Paris

Renforcer la biodiversité dans les quartiers populaires

Budget Participatif 2017

La principale cause du déclin de la biodiversité est la pression exercée par l’Homme sur les milieux. Villes de plus en plus minérales, extension des zones périurbaines au détriment des espaces ruraux et naturels, modes de consommation, entraînent la fragmentation et la réduction des habitats naturels. Cette tendance renforce l’isolement des populations végétales et animales dont les capacités d’adaptation ne peuvent suivre le rythme des évolutions. L’objectif est de mettre en place sur le territoire parisien et notamment dans les quartiers poipulaires des actions concourant à une reconquête des milieux naturels afin qu’ils soient aptes à accueillir les nouvelles espèces et permettent le transit de celles devant migrer: Développer des zones boisées, des parcs, des jardins, des étangs, des mares… Développer des zones en friches qui seront fauchées tardivement (bordures de chemin, accotements et bas cotés des routes, espaces enherbés…) Planter de nombreux arbres, arbustes, haies, plantes, fleurs variés Installer des ruches et des abris naturels pour insectes et animaux Réduire l’empreinte de l’éclairage artificiel du territoire (éclairage publique, commerces…) source de perturbations pour les écosystèmes (communication des espèces, migrations, reproductions ou système proie-prédateur…) Végétaliser l’urbain et soutenir le mouvement de la guérilla gardening (végétaliser les rues, trottoirs, murs et façades, le mobilier urbain, développer les serres agricoles sur les toits, appuyer les initiatives locales telles que les potagers partagés biologiques, le fleurissement des cours d’immeubles, les composteurs d’immeubles….) Liens: http://webzine.lagedefaire-lejournal.fr/jagis-maintenant/je-suis-un-elu-local/ http://webzine.lagedefaire-lejournal.fr/jagis-maintenant/je-suis-un-elu-local/patrimoine-naturel-et-biodiversite-du-territoire/ http://guerilla-gardening-france.fr/wordpress/ http://www.colibris-lemouvement.org/agir/guide-tnt/revegetaliser-lurbain

1 2 3