Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Environnement

 Passage des Lingères, 75001 PARIS

Renov. d'un axe majeur entre la Canopée et la rue des Halles

Budget Participatif 2017

Rendre le passage des Lingères en adéquation avec la future place Marguerite de Navarre et le projet architectural de la Canopée, sachant que celui-ci sera un axe majeur entre ces dieux restructurés et rénovés. Par la végétalisation d'une partie de ce passage serait un message très fort de l'humanisation et de la quiétude de l'espace urbain qui nous entoure et qui reflétera le Paris de demain auprès des touristes et des franciliens permettant de véhiculer une image positive du centre de Paris à leur entourage. Cette demande de rénovation est un projet global qui s'articule de la manière suivantes : - la réfection totale de la voirie par le changement des dalles de sol dans la même matière que celles qui seront mises sur l'ensemble du site permettant ainsi de donner un caractère de continuité des espaces sans rupture ainsi que le remplacement des diverses grilles d'aération au sol, - l'aménagement d'un passage central clair invitant le passant à rester sur un chemin défini, - la mise en place d'une végétation guidant le passant du début de la rue Berger vers la place Marguerite de Navarre par des petits arbres qui réduisent l'échelle trop imposante des façades environnante et permettant le développement de biodiversité. Le passage des Lingères est aujourd'hui le parent pauvre de cette importante rénovation et doit on rappeler que ce passage reflète le mécontentement et la peur des touristes et des habitants du quartier par un aspect sombre et peu rassurant, par une chaussée en très mauvais état et dangereuse, par un passage très sale et malodorant (cf. les photos jointes au dossier) La Société Hôtelière Paris les Halles et l'Association pour la Defense des Riverains et l'Animation du Quartier des Halles (ADRAQH), ont besoin de votre aide pour faire de ce passage insalubre un endroit convivial . Aidez nous pour que cela change .....

Solidarité et cohésion sociale

 1 Rue Bernard Tétu, 75019 PARIS

SERRE POUR SEMIS JARDIN VER TETU

Budget Participatif 2017

Le jardin «Le Ver Têtu» comprend un jardin partagé auquel participent des jardinier-e-s bénévoles du quartier, un jardin solidaire à l'intention de personnes en situation de réinsertion et un jardin pédagogique destiné à des enfants d'écoles maternelles et primaires du quartier, sur une surface totale de 5000 m² dont 1100 m² pour le jardin collectif. Depuis les débuts du jardin, le travail des jardinier-e-s bénévoles s'est inscrit dans le cadre de la charte Main verte. Jardinier-e-s amateurs, sans connaissances approfondies a priori, elles et ils ont appris sur le terrain à mettre en valeur un terrain argileux et infesté de mauvaises herbes, en pratiquant le semis d'engrais verts en pleine terre entre autre, facilitant maintenant la culture de fleurs, buissons fleuris en tous genres, grâce auxquels abondent les insectes pollinisateurs. Les légumes, cultivés en bacs du fait de la pollution antérieure du terrain, ont connu des succès divers : abondances des tomates, grand succès des carottes, des navets et des betteraves. Les fruits rouges – fraises, framboises, groseilles – connaissent un grand succès auprès des enfants qui viennent nous rendre visite. Pour améliorer le terrain et ultérieurement le rendement des cultures, les jardinier-e-s ont créé des bacs à compost, recueillant les épluchures de locataires du quartier. Les jardinier-e-s commencent aussi à pratiquer la permaculture pour cultiver sur des surfaces plus vastes que les bacs. Les plants et semis du jardin partagé sont en règle générale le produit de l'activité des jardinier-e-s bénévoles. A cet égard, ils rencontrent des difficultés pour les semis du fait des contraintes de culture, limités à de petits bacs de récupération. De ce fait le rendement des semis est assez aléatoire et souvent décevant. Le projet des jardinier-e-s du «Ver Têtu» : installer une serre pour faire des semis sous abri afin d'obtenir des plantules plus résistantes, plus précoces, et surtout en plus grande quantité.

Cadre de vie

 Rue de la Butte aux Cailles, 75013 PARIS

La Butte aux Cailles aux piétons

Budget Participatif 2017

Mieux se Déplacer à Bicyclette 13eme propose de piétonniser le quartier de la Butte aux Cailles. Cette piétonisation aurait pour périmètre les rues suivantes : Bobillot, Moulin des Près, Blanqui, Barrault, et Tolbiac (voir pièce jointe). Cette zone piétonne serait réservée aux piétons et ouverte aux usagers des modes actifs (vélos, trottinettes, rollers…) dans un espace partagé ou le piéton est prioritaire. Un accès serait maintenu pour les riverains afin de desservir les parkings privés et pour les livreurs via un système de bornes automatiques et de badges à l'image du système en place dans le quartier Montorgeuil. Aujourd’hui, le quartier de la Butte aux Cailles dispose déjà d’un cadre de vie relativement apaisé concernant la circulation automobile (zone 30). Cependant, la voiture occupe encore trop de place par rapport aux trottoirs et il demeure impossible pour les enfants et les familles de déambuler tranquillement sans crainte de croiser un véhicule à moteur. Cette piétonisation offrirait un espace réservé à la balade urbaine qui manque cruellement dans le 13e arrondissement (et à Paris en général). Enfin, une telle opération de piétonisation permettrait de valoriser le potentiel touristique et commercial du quartier qui dispose d’un patrimoine architectural et urbanistique remarquable. Dans un premier temps, la piétonnisation pourrait être testé dans le cadre d'une extension de l'opération "Paris Respire" au quartier de la butte aux Cailles. Mieux se Déplacer à Bicyclette 13eme est une association qui fait la promotion du vélo dans le 13e arrondissement. Suivez notre actualité www.mdb13.fr, contactez-nous mdb13@mdb-idf.org

1 2 3