Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Transport et mobilité

 75010

Pompes et stations de réparation à vélos en libre service

Budget Participatif 2017

Véritable service aux citoyens, ces stations permettent aux cyclistes d'acquérir une plus grande autonomie pour pédaler dans Paris. Les villes sont de plus en plus nombreuses à mettre en place ce type de dispositif : Lisbonne (photo), Stockholm, Londres... Plus près de Paris, Rennes (photo) a mis plusieurs pompes à la disposition des citoyens suite à un projet retenu dans le cadre de son budget participatif et le dispositif connaît un vif succès! À Paris, l’association Paris en Selle a mis une pompe à la disposition des passants sur les berges de Seine (photo) cet automne. Autonome et robuste, la pompe était très utilisée et appréciée par les cyclistes. Ce projet propose de mettre une dizaine de bornes de gonflage en libre service (modèle Altao Pump, Altinnova), dont un certain nombre pourrait être équipé d'outils de réparation (ex.: modèle Public Bike Repair Stand, Cyclehoop). En effet, pour un investissement d’environ 1000€ et pratiquement aucun frais de maintenance, l’arrondissement pourrait mettre en libre accès une station toute équipée (tournevis, levier pour changer un pneu, jeu de clés, pompe avec adaptateur multi-valves, etc.). Les retours d'expérience de Rennes, Nantes, Bordeaux et Nancy sur ce type de pompe à vélo, montrent que sur plusieurs années le matériel ne nécessite quasiment pas d'entretien (voir pdf en pièce jointe). Il s'agit donc principalement d'une dépense d'investissement. En appuyant ce projet, vous participez à la démocratisation et au développement de la pratique du vélo dans la métropole.

Propreté

 Rue Philippe de Girard, 75018 PARIS

alerteproprete

Budget Participatif 2017

La rue Philippe de Girard et la rue Pajol sont extrêmement sales, en particulier entre la rue du Département et le bd de la Chapelle, alors qu'à quelques mètres, la halle Pajol est propre.. Pourrait-on d'abord faire en sorte que l'espèce de bac informe à l'angle de la rue Pajol et la rue Philippe de Girard soit condamné ou amélioré ou barré pour que personne ne s'y installe plus et que cela ne serve plus de dépotoir ? Les coins d'immeubles rue Philippe de Girard entre la rue Kablé et le bd de la Chapelle pourraient-ils être condamnés pour éviter les dépôts sauvages ? Pourrait-on mettre d'avantage de poubelles dans cette zone ? Mettre des cendriers devant les commerces où les gens fument ? Demander aux commerçants de balayer le trottoir devant leurs commerces ? Et surtout, PAR PITIE, venir plus souvent nettoyer cette zone entre la rue du Département et le bd de la Chapelle ? La rue Jacques Kablé, où j'habite, qui devrait être une rue très agréable, est aussi sale que les rues Philippe de Girard et Pajol, car les déchets restent dans la rue et dans les caniveaux. Nous payons des impôts comme tout le monde et nous sommes dans une zone de NON DROIT A LA PROPRETE. Il suffirait, sans que cela ruine la ville, de passer plus souvent nettoyer et de mettre en place quelques équipements. Je sais qu'il y a une situation difficile liée aux migrants actuellement, ces personnes ne savent pas où aller et je le comprends, mais pourquoi les habitants du quartier devraient-ils être sacrifiés alors que beaucoup d'autres quartiers du 18e ont le droit de vivre dans la propreté ?

Transport et mobilité

 75013

Continuer l’amélioration de l’accessibilité du 13ème

Budget Participatif 2017

Au quotidien, des habitants du 13ème rencontrent des difficultés dans leurs déplacements sur l’espace public. Nous aimerions que les Services de la Mairie aient les moyens d’intervenir afin de rendre l'ensemble de l'espace public de notre arrondissement bien plus accessible à tous. Nous suggérons des aménagements de la voirie tels que l'abaissement des trottoirs, la réfection de certains revêtements de ces derniers, la remise à plat des rues bombées et des grilles d'arbres, etc. En effet, nous voulons que tous ces éléments qui constituent la voirie ne soient plus un obstacle, voire même un danger, pour les promeneurs du 13ème, parmi lesquelles des PMR. Un projet similaire a été déposé et voté sur le Budget Participatif 2016, il est actuellement en cours de réalisation. Les résultats sont plus qu’encourageants, mais hélas toutes les amélioration souhaitées ne peuvent pas forcément être prise en compte sur ce seul budget. De plus, la voirie est un espace mouvant dans le temps qui est amené à changer et se dégrader... Bref c’est un sujet sans fin. Voilà pourquoi nous réitérons notre demande, fort de notre expérience plus que positive sur les actions engagées avec les Services de la Mairie lors du précédent projet. Plusieurs facteurs peuvent diminuer l’aisance à circuler : la cécité, la surdité, la grossesse, l’accident, les difficultés de compréhension de la langue ou simplement l’encombrement par l’utilisation d’un caddie, d’un landau, de colis, de bagage... Ainsi, nous sommes tous à un moment de notre vie une Personne à Mobilité Réduite. De fait, une meilleure accessibilité de la voirie est bénéfique à tous, que ce soit pour le moment présent ou un futur plus ou moins proche. Comme pour l’année précédente, ce projet sera mené en concertation étroite avec les Services de la mairie du 13ème arrondissement, et le collectif Treize Accessible (les membres des Conseils de Quartier, l’APF et les associations concernées).

Sport

 GYMNASE LEON BIANCOTTO, 75017 PARIS

Etendre le mur d'escalade du gymnase Biancotto 75017

Budget Participatif 2017

Nous proposons d'étendre le mur et les équipements complémentaires (slackline et tyrolienne) du mur d'escalade du gymnase Biancotto. Le centre sportif Biancotto a été rénové par l'architecte Philippe Gazeau entre 1996 et 2000. Une petite salle d'escalade y existe avec un mur de 70 m2 (10m par 7m) dans une salle de 60 m2. Ce mur peut être agrandi pour créer de nouvelles voies d'escalade et ses équipements peuvent être complétés pour répondre aux souhaits de nouvelles pratiques (slackline et tyrolienne). Le mur est actuellement utilisé par une association affiliée à la fédération française de la montagne et de l'escalade (FFME), par les lycées et collèges du quartier via l'Union Nationale Sport Scolaire (UNSS) et les parisiens pendant les périodes de vacances scolaires. Il ne comporte que 10 voies d'escalade dont les niveaux peuvent difficilement être différenciés entre grands débutants et pratiquants avertis et ne permet pas de nouvelles pratiques comme la slackline ou la tyrolienne qui pourraient bénéficier des installations de sécurité (matelas) liées au mur. L'extension du mur permettrait d'accueillir plus de pratiquants de niveaux différents répartis sur plus de voies. En outre, il pourrait s'ouvrir à de nouveaux événements : fête du sport, téléthon, compétitions départementales... A la veille d'une profonde transformation du quartier de la Porte de Clichy (M14, TGI, nouveaux logements de Clichy-Batignolles), cet équipement du gymnase Biancotto mérite d'être rénové et étendu afin d'accueillir dignement de nouveaux pratiquants et de valoriser la pratique du sport dans le 17ème arrondissement. L'association FFME Lacaval se propose d'accompagner à la définition détaillée du projet en fonction des possibilités architecturales et financières offertes par la Mairie du 17ème dans le cadre des investissements du budget participatif. Le projet peut être plus ou moins ambitieux en fonction du budget alloué de 30.000 à 100.000 euros.

1 2 3