Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Ville intelligente et numérique

 Tout Paris

Chatbot : adoption un pied d'arbre et rencontrer ses voisins

Budget Participatif 2017

Objectif de l'idée 80% pieds d'arbre adoptés par des groupes de voisins Descriptif de l'idée proposée En simplifiant à l'extrême (un simple appel téléphonique) les arbres a adopter. Chaque arbre aurai un numéro et il suffirai de renseigner ce numéro pour être mis en relation avec ses voisins. En fonction de la météo ou à l'initiative des personnes inscrites on pourrai des rendez vous de jardinage pourrai avoir lieux éventuellement avec les voisins inscrits à proximité. L'expérience à @VertNation montre qu'on peux atteindre jusque 80% d'adoption de pied d'arbre dans une rue avec une animation tout les 15 jours. A terme on peux donc espérer sur 100 000 arbres de villes ont peux espérer à terme faire adopté 80 000 arbres soit 720 000 m2 de terre non imperméabilisée et avec un minium de couverture végétale favorable à la biodiversité En effet les nouveaux arbres sont entourés d'une surface de terre 9 m2 (ranch de 3m sur 3m) Ces arbres sont planté au rythme de 2400 par an et les ranch durent au moins 3 à 5 on pourrai tabler sur un premier parc de 7500 à 12 500 arbres Diagnostic / Inspiration / Exemples d'expérimentation passée Dans le cadre d'un hackathon http://cityzenbotshackathon.bemyapp.com/ un prototype de service par téléphone a été mise au point le temps d'un WE entre moi même (du collectif @VertNation) et trois développeurs et un designer (en particulier de site Kawa) Le résultat peut-être grace à une vidéo https://youtu.be/hjHkeT0Ee00 Le modèle de mise en place proposé par kawa est expliqué dans les slides attachés

Ville intelligente et numérique

 Tout Paris

"Paris made in 3D" ou "Paris : ready for 3D !"

Budget Participatif 2017

Proposer à un large public 2 modélisations 3D dans un premier temps (l’une basse et l’autre haute résolutions) pour imprimer en 3D avec une large palette de hautes technologies d’impression, selon des hauteurs d’impression comprises entre quelques dizaines de centimètres jusqu’à hauteur d’Homme, des monuments parmi une sélection représentative de 10 principaux monuments parisiens (très différents les uns des autres en termes d’époque, d’architecture, localisés dans les nombreux arrondissements et quartiers de la capitale, uniques au monde) : - Tour Eiffel - Cathédrale Notre Dame de Paris - Grand Palais - Arc de Triomphe de l’Etoile - Basilique du Sacré Cœur de Montmartre - Panthéon - Hôtel des Invalides - Opéra Garnier - Centre Pompidou - Philharmonie de Paris, liste non exhaustive qui pourra faire l’objet de nombreuses extensions par la suite à la région Ile de France et à la métropole du Grand Paris. Une équipe a déjà été constituée en faisant appel aux compétences d’architectes spécialisés pour les monuments classés, de modélistes 3D, d’imprimeurs 3D et de différentes start-ups hyper-spécialisées. Un exemple de réalisation concrète (avec livrables attendus, délais et coûts précis) peut d’ores et déjà être présentée avec toutes les phases qui ont permis d’imprimer en 3D une Tour Eiffel d’une hauteur de 1 mètre fidèle à l’original construit pour l’occasion lors de l’Exposition Universelle de 1889. Ce projet vise, d’une manière originale et innovante, à renforcer l’attractivité de la candidature de Paris et de la France aux 2 événements phares de la prochaine décennie en mettant en valeur simultanément le Paris historique et le Paris numérique pour l’organisation : - des Jeux Olympiques et Paralympiques de 2024 - de l’Exposition Universelle de 2025 et à accompagner dans leurs déplacements internationaux les délégations françaises lors de réceptions ou présentations plus formelles face à la compétition internationale.

Solidarité et cohésion sociale

 Tout Paris

Lutte contre l'isolement des seniors avec un réseau social

Budget Participatif 2017

En France, 3 450 000 séniors de plus de 75 ans souffrent de leur isolement. Mon projet consiste à proposer aux séniors en EHPAD ou à domicile un réseau social très simple à utiliser pour lutter contre leur isolement. Ce réseau social serait accessible depuis un ordinateur / tablette / smartphone et permettrait à un sénior de partager des photos, vidéos ou textes avec leurs enfants et petits-enfants adeptes des nouvelles technologies. L'innovation résiderait dans la co-construction de ce réseau social avec les utilisateurs finaux (séniors et leurs proches) mais également avec des experts de l'accessibilité numérique, des ergothérapeutes, des psychologues, des aides soignants. Cela deviendrait le 1er réseau social géré par une ville, co-construit avec des séniors qui sont toujours oubliés et isolés, afin de favoriser le lien social et inter générationnel. Ce réseau social permettrait de : D'augmenter le bien être des séniors D'augmenter la satisfaction des résidents et de leurs proches vis à vis de l'EHPAD De diminuer l'anxiété des proches des résidents en EHPAD D'améliorer la relation et le partage des informations entre les résidents, ses proches et l'EHPAD On peut également imaginer que les séniors à domicile pourraient demander cette aide à la communication auprès des salariés de services à la personnes intervenant chez eux. Ou les services sociaux de la Ville de Paris. Les coûts serait diviser en plusieurs parties : 1/ Etudes et tests design-ergonomie (1 à 3 mois) : 30 000 € 2/ Développement du réseau social (web + Android + IOS) (6 à 9 mois) : 70 000 € 3/ Phases de tests et améliorations du réseau social (6 mois) : 50 000 € 4/ Dédommagement des experts aidant à la réalisation du projet : 20 000 € 5/ Marketing - communication : 30 000 € 6/ Partie RH : 100 000 €

Cadre de vie

 Rue Letort, 75018 PARIS

Le square St Hélène et la rue Letort, pour les habitants

Budget Participatif 2017

Pour un équilibre entre le haut et le bas du 18ème arrondissement, pour nos enfants, pour tous les habitants, nous vous proposons d’aménager le square St Hélène et ses abords, rue Letort et Escanglon : Dans le square : o Plus de jeux pour tous les âges comme baby foot, table de jeux de société et d’échec, un terrain de basket, des vélos élliptiques o Des toilettes publiques plutôt que l’usage des espaces arborés o Des espaces dédiés aux échanges comme des pelouses, des chaises ou transats duo o Et, des espaces « à partager » comme une bibliothèque en libre service, 2 "cabanes", gérées par le village clignancourt pour stocker les jeux extérieures (raquettes, ballons, cordes à sauter, pelles, sauts…) et une cabane pour les jardiniers chargés de l’entretien des jardinières, installées dans le cadre de la végétalisation des rues. Autour du square, piétonisation de 2 parties de la rue Letort, devant le square entre la rue escanglon et championnet, du 38 au 44 rue letort et de la rue Championnet à Versigny, du 24 au 36 rue Letort La rue Championnet restera telle que. Et les angles des rues letort/escanglon et escanglon/ ruisseau seront aménagés pour faciliter le passage des camions. La rue Letort est trop souvent utilisée comme un itinéraire bis du Boulevard Ornano, avec des véhicules « de passage » au rythme effréné. Les parties piétonnes de la rue Letort seront aménagées avec des lieux de « pause » et des jeux de rue, inscrits au sol : marelles, piste de course, jeu de l’oie, etc. La piste cyclable sera conservée et aménagée sur cette zone. Cet aménagement a pour objectif de « ralentir » le quartier, apporter de vrais espaces de jeux et de pause aux riverains et aux familles, et de protéger le chemin de l’école et l’accès au parc pour les enfants. Le quartier manque de grands espaces verts. Le nombre d’enfants croit d’année en année dans le nord du 18ème. Donnons plus d’espaces calmes et appropriés aux riverains et aux enfants.

1 2 3