Projets déposés

Barre de recherche

Trier par :
2588 projet(s) trouvé(s)

Liste des résultats de la recherche

Education et jeunesse

 75019

Atelier radiophonique d’éducation aux médias

Budget Participatif 2017

Un atelier radiophonique hebdomadaire d’1h d’éducation aux médias pour et par les enfants des écoles élémentaires Nous vous proposons d’apprendre aux élèves, sur la forme, à utiliser l’outil radio, et sur le fond, à décrypter et déconstruire l’information, aiguiser leur esprit critique, se forger une opinion ainsi qu’accompagner leur parole pour les former à l’exercice de la liberté d’expression. Objectifs ? - Apprendre à découvrir l'outil radiophonique: rapport au micro, contact avec la prise de son, réalisation de reportages, expérience sonore, montage des différents éléments, ... - Apprendre à prendre la parole et à la donner aux autres, à s'écouter, échanger des opinions et débattre, maîtrise de la langue française. - Apprendre, dès le plus jeune âge, à analyser une information, à comprendre la façon dont elle est construite, par qui elle est diffusée. A terme, apprendre à s’informer, à trouver la source d’une information, à se méfier de certains sites notamment et, surtout, à ne pas se contenter des réseaux sociaux. Budget nécessaire à la concrétisation de ce projet Quel matériel ? - 2 micros : 150 euros pièce - 2 casques : 100 euros pièce - Mini table de mixage USB : 60 euros - 1 ordinateur : 700 euros - 2 Zoom Enregistreurs (pour prise de son extérieure): 200 euros pièce - 1 logiciel de montage gratuit : Audacity Pas de budget de fonctionnement supplémentaire nécessaire pour ce projet dans la mesure où les personnes en charge des activités périscolaires peuvent encadrer cet atelier. Où ? Nous envisageons d’installer notre studio radio au sein des établissements scolaires du 19ème arrondissement dans le cadre des activités périscolaires. A titre expérimental, le projet pourrait être mis en œuvre au sein de l’école élémentaire Alouettes. Par la suite, ce projet pourra être étendu aux autres établissements de l’arrondissement. Nous sommes deux mères d’élèves de classe de CP à l’école des Alouettes (Chloé Juhel et Camille Banka).

Education et jeunesse

 111 Rue des Amandiers, 75020 PARIS

De la danse à l'école des Amandiers et au collège Doisneau

Budget Participatif 2017

Un parcours danse sera mis en place dès la rentrée 2017 dans le quartier des Amandiers en partenariat avec l'école élémentaire des Amandiers, le collège Robert Doisneau, le conservatoire municipal, La Fabrique de la Danse, l'association Danse en Seine, Free Dance Song, et le studio Le Regard du Cygne. L’objectif, pour l’école élémentaire, est de pouvoir offrir une heure de danse hebdomadaire à tous les enfants de l’école, du CP au CM2, tout en continuant les projets extra-scolaires avec l'Association Danse en Seine, en résidence depuis 2010 dans l'école. En effet depuis 6 ans, Danse en Seine a sensibilisé à la danse et intégré une cinquantaine de familles dans ses créations. Dans la continuité de ces initiatives, le collège Robert Doisneau intégrera la danse dans le cursus scolaire de tous les élèves de cinquième dès septembre prochain et travaille actuellement à l'ouverture d'une classe à horaires aménagés danse. Afin de pouvoir pratiquer la danse dans les meilleures conditions possibles, un plancher spécial doit être implanté dans une salle dédiée de l'école et une salle dédiée du collège. Il permettra de réduire les risques de blessures des enfants. Les associations des parents d'élèves des deux établissements et l'association Danse en Seine soumettent donc ce double investissement au budget participatif 2017. Détail du budget : 200€ / m2 plancher danse 20€ / m2 tapis danse 110 m2 salle collège 100 m2 gymnase école Soit environ 45 000€ pour les planchers et tapis 10 barres amovibles (5 par salles à 300€ pièce) : 3 000€ 2 enceintes (1 par salle à 500€ pièce) : 1 000€ Cablage et autre petit matériel : 1000€ Petite cabane extérieure dans la cour de l'école pour ranger les tapis de sol et autres équipements EPS : 10 000€

Transport et mobilité

 80 Rue du Faubourg Poissonnière, 75010 PARIS

Piétonnisation de la rue du Fbg Poissonnière

Budget Participatif 2017

Près de 1 500 personnes avaient voté en 2016 pour que la rue du Fbg Poissonnière soit améliorée. Ce succès nous pousse à redéposer ce projet, mais en respectant la nouvelle règle du budget participatif de 2017 qui impose de ne pas comporter d'aménagements cyclables. Il s'agit donc d'une variante : piétonniser cette rue entre la rue Lafayette et la rue Bleue/Paradis. Ceci permettra de couper une source du trafic de transit qui emprunte quotidiennement cette rue au détriment de la vie locale (commerces et riverains), sans pour autant empêcher le bus 48 de desservir la rue puisqu'il pourra traverser la zone piétonne. Cette piétonnisation se ferait sur le modèle de la récente piétonnisation de la rue du Faubourg du Temple. Elle donnera l'opportunité de mettre en valeur cette section de la rue du Faubourg Poissonnière et de lui donner de l'attractivité. Les autres parties de la rue, en amont comme en aval de la zone piétonne, profiteront de la baisse du trafic de transit qui aujourd'hui s'engouffre dans la rue du Fbg Poissonnière depuis Magenta/Maubeuge, alors que cette rue n'est pas calibrée pour cela. En plus d'une baisse de la pollution, du bruit et de l'accidentalité, cela donnera une plus grande attractivité aux commerces et permettra de préfigurer l'évolution ultérieure avec rétrécissement de la chaussée et aménagement cyclable en double-sens. Contenu du projet: Piétonnisation de la rue de Montholon et des Messageries, et du Faubourg Poissonnière entre Lafayette et Paradis Aménagement des entrées de la nouvelle zone piétonne Suppression du mobilier encombrant la zone piétonne et des marquages routiers Plantation d'arbres Création d'arceaux vélo Pose de bancs ou d'assises individuelles Ce projet est issu d'une réflexion citoyenne animée par l'association Paris en Selle, qui met du vélo dans la ville (www.parisenselle.fr). Si vous souhaitez participer à ce projet ou aux autres déjà déposés, contactez-nous !

Cadre de vie

 Rue des Cendriers, 75020 PARIS

Les délices du jardin des Amandiers

Budget Participatif 2017

Aujourd’hui, le parc Duris, situé dans le quartier populaire des Amandiers du 20e possède un local inexploité, ancien local des gardiens du square. L’association La Gamelle du Chef, traiteur social, solidaire, qui prépare pour vous une cuisine authentique, familiale et traditionnelle, propose de transformer et d’aménager ce local en lieu de vente de produits alimentaires, de restauration légère et en un lieu d’échanges et de convivialité ouvert à tous sur les temps du déjeuner et du goûter. Cette création d’un lieu de restauration légère permettrait d’animer, d’apaiser et d’embellir le square ainsi que de redonner une image plus attirante et chaleureuse du quartier « Les délices du jardin des Amandiers » sera l’occasion de venir partager des spécialités culinaires faites maison à des prix abordables. Les bénéfices de la vente serviront à faire fonctionner le lieu, l’association La Gamelle du Chef s’inscrit dans les valeurs portées par l’ESS en mêlant proximité et insertion sociale. La démarche locale de circuit court sera privilégiée et les plats seront confectionnés à partir des fruits et légumes qui sont cultivés sur le toit du Conservatoire de musique qui jouxte le parc. Ce local sera aussi un lieu d’animation et de rencontre avec les habitants autour d’activités organisées en partenariat avec les associations du quartier, les centres sociaux ou les équipements de proximité (conservatoire, bibliothèque, équipement culturel,…) . Le projet déposé dans le cadre du budget participatif consisterait à : - une mise aux normes de l’électricité pour un usage courant, - la transformation du local des gardiens avec l’aménagement d’une salle permettant la confection de plats de restauration légère (sandwich, beignets, crêpes, gaufres, etc.) et d’une salle ouverte sur le jardin, un espace de stockage pour l’alimentaire et un lieu de stockage pour le mobilier, - l’achat du mobilier (banc réfrigéré, tables, chaises, comptoir, réfrigérateur,etc.).

Transport et mobilité

 75009

Pompes et stations de réparation à vélos en libre service

Budget Participatif 2017

Véritable service aux citoyens, ces stations permettent aux cyclistes d'acquérir une plus grande autonomie pour pédaler dans Paris. Les villes sont de plus en plus nombreuses à mettre en place ce type de dispositif : Lisbonne (photo), Stockholm, Londres... Plus près de Paris, Rennes (photo) a mis plusieurs pompes à la disposition des citoyens suite à un projet retenu dans le cadre de son budget participatif et le dispositif connaît un vif succès! À Paris, l’association Paris en Selle a mis une pompe à la disposition des passants sur les berges de Seine (photo) cet automne. Autonome et robuste, la pompe était très utilisée et appréciée par les cyclistes. Ce projet propose de mettre une dizaine de bornes de gonflage en libre service (modèle Altao Pump, Altinnova), dont un certain nombre pourrait être équipé d'outils de réparation (ex.: modèle Public Bike Repair Stand, Cyclehoop). En effet, pour un investissement d’environ 1000€ et pratiquement aucun frais de maintenance, l’arrondissement pourrait mettre en libre accès une station toute équipée (tournevis, levier pour changer un pneu, jeu de clés, pompe avec adaptateur multi-valves, etc.). Les retours d'expérience de Rennes, Nantes, Bordeaux et Nancy sur ce type de pompe à vélo, montrent que sur plusieurs années le matériel ne nécessite quasiment pas d'entretien (voir pdf en pièce jointe). Il s'agit donc principalement d'une dépense d'investissement. En appuyant ce projet, vous participez à la démocratisation et au développement de la pratique du vélo dans la métropole.

1 2 3