Découvrez les nouveaux projets déposés cette année,
et associez-vous pour participer aux ateliers de co-construction !

> Recherche avancée   > Enlever les filtres

2502 projet(s) trouvé(s)
Transport et mobilité
Rue Biot, 75017 PARIS

Rue Biot piétonne

La rue Biot est très utilisée par les piétons, notamment le soir, et les trottoirs sont trop petits, du coup, nombre d'entre-eux circulent sur la rue. Cette dernière n'a que peu d'intérêt pour les automobilistes, il serait donc sympa de la rendre aux piétons et aux vélos ! Cela pourrait se faire en plaçant des plots en début de rue, enlevables pour les livraisons des commerces.
Cadre de vie
Rue de Belleville, 75020 PARIS

Une déambulation arborée rue de Belleville

Transformer la contre-allée de la rue de Belleville (du 195 au 249 de la rue, soit au niveau de la place des Fêtes) en une déambulation arborée et verdoyante, permettant ainsi de végétaliser un quartier très dense du fait de la présence des tours de la place des Fêtes. Le nombre de rangées de stationnement passerait de quatre à deux dans cette portion de la rue de Belleville.
Cadre de vie
Rue Emile Desvaux, 75019 PARIS

Création d'un îlot villageois rues Desvaux et De Kock

Végétaliser les jolies rues art déco Emile-Desvaux et Paul-de-Kock, tout en élargissant les trottoirs. Cela permettrait de créer un havre de paix et de beauté dans un quartier fortement urbanisé.
Cadre de vie
Rue des Lilas, 75019 PARIS

Des escaliers cascades de verdure

Végétaliser les escaliers de la rue de Lilas qui donne sur le boulevard Sérurier et de la rue Frédéric-Mourlon, sur le modèle de l'escalier de la rue Charles-Monselet. Outre le fait de favoriser la biodiversité, ce projet permettrait d'apporter un peu d'esthétisme à ces escaliers très gris.
Cadre de vie
Boulevard du Temple, 75003 PARIS

ÉCLAIRAGE PUBLIC

Mon projet concerne l’éclairage public du boulevard du Temple, à la fois dans le 11ème et le 3ème arrondissement. Mais, bien sûr, il peut s'étendre à tout l'axe République-Bastille pour l'esthétique et l'harmonisation. Le boulevard du Temple est équipé de grands lampadaires qui éclairent, à même hauteur, la chaussée et la partie piétonne. Ce qui a pour effet de laisser la partie piétonne dans l'obscurité, et, même, à certains endroits, dans le noir complet, car les lampadaires, de très hautes tailles, plantés le long de la chaussée, sont très espacés les uns des autres, et forcément des abords des immeubles, le boulevard étant très large. De ce fait, la déambulation, la nuit, n’est pas très sécurisante pour les habitants, d’autant moins que le boulevard du Temple ne possède, à ce jour, aucun commerce apportant un peu de luminosité, contrairement à ce qui se passe en avançant vers la Bastille. Or, la zone autour du Cirque d’Hiver, classé “monument historique”, mériterait d’être valorisée par un éclairage flamboyant. En effet, le boulevard du Temple, qui fût un des hauts lieux de la capitale, a perdu de sa superbe et semble vouloir coller, aujourd'hui, au surnom qu’on lui donna à partir de 1830 : “Le boulevard du crime”. Ce boulevard historique mérite sûrement mieux ! D’ailleurs, pour s’en persuader, il n’y a qu’à revoir “Les enfants du Paradis”, le chef-d’œuvre de Marcel Carné, dans lequel, le réalisateur a su recréer la poésie de cette rue unique dans l’histoire de Paris... Pour réduire le coût de l'intervention, s'il n'est pas possible de remplacer les lampadaires par des réverbères comme à l'époque, il suffirait de placer sur les mâts existants des lumières à hauteur d'homme, côté piétonnier. Je joins des photos des lampadaires du boulevard du Temple et, pour exemple de ce qui pourrait être fait, une photo des lampadaires qui bordent le boulevard des Italiens.
Environnement
Tour Eiffel, 75007 PARIS

Végétaliser la Tour Eiffel

Universellement connue, la Tour Eiffel est le symbole de Paris aux yeux du monde entier. Dans le prolongement de la Cop 21 qui a vu à Paris la signature d'un accord historique, le projet que je soumets consiste transformer cette grande et belle "Dame de Fer" en une tour végétale, dans le but de sensibiliser le monde aux enjeux de la ville du XXIème siècle. La Tour Eiffel gardera sa forme élancée, mais passera enfin du XIXème au XXIème siècle, de l'âge de fer à l'âge du vert.
Prévention et sécurité
41 Rue Richard Lenoir, 75011 PARIS

Réalisation d'un passage piéton

Depuis l'ouverture d'un accès au square, tous les parents utliisent ce passage pour emmener leur(s) enfant(s) à l'école primaire Godefroy Cavaignac. Malheureusement, il n'y a pas de passage piéton, et bien qu'en zone 30, la circulation se fait généralement à vive allure dans cette rue (un autre projet ?). Un passage protégé à cette emplacement sécuriserait la traversée.
Transport et mobilité
Avenue Reille, 75014 PARIS

Sortie RER Avenue Reille

La Zac Alesia Montsouris est enclavée du point de vue transports en commun ferrés. Notamment lorsque le parc est fermé, les habitants sortant du RER Cité Universitaire doivent contourner le parc. A la construction du quartier, la promesse d'une sortie plus proche avait été faite. Il s'agit d'honorer cette promesse.
Environnement
Rue Quincampoix, 75004 PARIS

Piétonisation du quartier Beaubourg

Comme pour le quartier Montorgueil, fermer le quartier piéton de Beaubourg pour empêcher les véhicules non autorisés de passer. Amélioration du cadre de vie de ce quatier hyper-touristique. Amélioration de la sécurité pour les enfants du quartier qui jouent dans la rue.
Cadre de vie
Passerelle Debilly, 75007 PARIS

PARIS PROTEGE L'AMOUR PLUTOT QUE SES BARRIERES

Les "cadenas d'amour" déposés sur les barrières des ponts et passerelles parisiens ont fait l'objet d'une campagne de suppression au motif que leur poids pourrait être responsable de l'effondrement de barrières et donc d'accidents potentiels. le slogan utilisé "NOS PONTS NE RESISTERONT PAS A VOTRE AMOUR" m'a choqué. Quoi de plus romantique et mignon que de vouloir sceller ainsi son amour de façon spontanée au dessus de la Seine qui traverse la Ville-Lumière? Je propose que la Mairie de Paris imprime en 3D des cadenas biodégradables qui ne pèsent que quelques grammes plutôt que de tenter d'interdire vainement, car les amoureux continueront, et un peu bêtement lorsqu'une solution simple et raisonnée existe. Cette initiative permettrait également de reprendre la main sur les petits commerces illégaux qui polluent les berges et hauts lieux touristiques.et valoriserait la Ville à peu de frais. Cela générerait à moindre coût des revenus plutôt que de commanditer à grand frais des destructions massives nécessitant une campagne publicitaire ni valorisante ni positive ni glorieuse pour Paris et l'image de la France pays de la Liberté et des droits de l'Homme.
Cadre de vie
Rue du Retrait, 75020 PARIS

Piétonisation rue du retrait

Dans le cadre de développement des zones semi-piétonnes à Paris, j’aimerai vous suggérer la mise en place d’une telle zone dans la rue de retrait entre notamment la rue d’Annam et la rue de Ménilmontant. En effet cette rue comprend 2 écoles primaires, une halte garderie, 1 théâtre et un foyer. Elle est d’autre part très empruntée pour rejoindre les écoles rue de Ménilmontant (où une crèche est en cours de construction) et rue des Pyrénées. Or la largeur des trottoirs est à certain endroit inférieure à 1m des deux côtés, obligeant les piétons à descendre sur la rue. Rue qui est empruntée par des automobilistes souvent « pressés ». De plus, perpendiculaire à la rue Laurence Savart déjà piétonnisée la semi-piétonisation en zone 15 de la rue du Retrait permettrait de créer un véritable quartier semi-piéton.
Prévention et sécurité
51 Rue Louis Blanc, 75010 PARIS

Protéger la piste cyclable de la rue Louis Blanc

La piste cyclable en contre-sens de la rue Louis Blanc, de la rue du faubourg Saint Denis à la rue La Fayette n'est pas utilisable. Elle sert d'arrêt minute. Il faudrait qu'elle soit séparée en dur par un équipement dissuasif car dans le quartier, les automobilistes ne respectent ni pistes cyclables ni trottoirs si ils en ont la possibilité.
Ville intelligente et numérique
Tout Paris

Clignotement Validateur Navigo sur tourniquets Tripodes RATP…

Ce projet concerne l'ensemble des stations de Metro RATP : Aujourd'hui, lorsque vous validez votre passe Navigo, le voyant vert reste allumé environ 5 secondes. Si le passager suivant valide mal son passe Navigo, il aura le plaisir de se prendre la porte. Le fameux bip est totalement inaudible sur un rangée de validateurs. Je propose simplement qu'à la validation du passe, le voyant clignote rapidement pour ensuite rester allumé 5s.
Environnement
Rue Darcy, 75020 PARIS

Piétonniser et végétaliser la rue Darcy

Ce projet consiste à créer une rue piétonne végétalisée pour pallier au manque d'espaces verts du quartier de Saint-Fargeau. La rue Darcy est une petite voie désertique, sans commerce ni activités, qui tranche avec l'animation de la place Saint-Fargeau. Malgré son caractère monotone, elle réunit aussi toutes les qualités pour devenir une rue-jardin : • Elle bénéficie d'un ensoleillement privilégié, avec la présence du réservoir de Ménilmontant, vide de toute construction. • Sa faible fréquentation automobile permet d'envisager une reconversion en voie piétonne sans perturber la circulation du quartier. • Le calme du lieu en ferait une place de choix pour les flâneurs en quête de tranquilité. La rue Darcy deviendra un mail végétalisé sur près de 100 mètres, où la circulation sera réservée aux piétons. Des surfaces de pleine terre accueilleront des arbustes, des plantes mellifères, des graminées, et peut-être des arbres, autour d'une allée pavée de 3 mètres de large. Quelques bancs seront aussi installés pour le repos des promeneurs. La proximité immédiate du réservoir de Ménilmontant permettra la mise en place d'une fontaine d'eau potable. En raison de la présence de 2 entrées de parking, l'accès de la rue Darcy aux automobiles sera maintenu du n°1 au n°6, en arrivant par la rue du Surmelin. Ces nouveaux aménagements permettront de réintégrer la rue Darcy à la vie du quartier, et favoriser la biodiversité dans ce secteur trop minéral.
Environnement
Rue de la Bonne, 75018 PARIS

Végétaliser la rue de la Bonne

C'est une petite rue en pente douce, derrière la basillique du Sacré-Cœur, qui longe le square Marcel Bleustein Blanchet. Avec sa route pavée et ses grands murs de pierre, la rue de la Bonne est une voie désuette et minérale de la butte Montmartre, qui échappe à l'animation du quartier. Il faut dire que cette rue n'est pas des plus conviviales : sa chaussée est disproportionnée, les trottoirs sont minuscules, l'endroit manque de verdure, et il n'y a pas grand-chose à regarder. Néanmoins, la rue de la Bonne bénéficie d'une tranquilité agréable. Ce projet propose d'aménager de la rue de la Bonne dans sa partie haute, entre la rue du Chevalier de la Barre et la rue Saint-Vincent. Le grand mur du côté pair sera végétalisé avec des plantes grimpantes, sous réserve de l'accord des propriétaires concernés, afin de créer un microclimat favorable à la biodiversité. La chaussée sera réduite pour permettre l'agrandissement des trottoirs et l'installation de jardinières. Des petits arbres pourront également être ajoutés si le sous-sol le permet. Ainsi, la rue de la Bonne deviendra un espace de verdure paisible pour les flâneurs de la butte Montmartre, et favorisera l'accueil de la faune.
Cadre de vie
Rue de Buci, 75006 PARIS

Piétonniser la deuxième partie de la rue de Buci

Actuellement, la rue de Buci, entre la rue de Seine et la rue Mazarine, est surtout fréquentée par des piétons, riverains, touristes et circulations douces (vélos). Elle est aménagée en zone 20. Malheureusement, de nombreux véhicules de passage (voitures, scooters, camionnettes) continuent à l'emprunter, mettant en danger piétons, habitants et visiteurs pourtant majoritaires (de nombreuses terrasses de café et commerces de bouche). Je propose de transformer ce secteur en zone à circulation très limitée (ouverte uniquement aux taxis et aux livraisons jusqu'à 10 h) afin de favoriser sa convivialité, avec dallage spécifique et aménagement adéquat.
Transport et mobilité
Rue d'Avron, 75020 PARIS

Convertir une partie de la rue d'Avron en zone de rencontre

Faire d'une partie de la rue d'Avron une "Zone de rencontre" : Rendre une partie de la rue d'Avron limité à 20 Km/h entre les stations de métro Maraicher et Porte de Montreuil afin de : - Fluidifier la circulation trop dense dans cette partie de la rue constamment bouchée. - Sécuriser les alentours de l’hôpital, de la maison de retraire du 127 rue d'Avron et du square Jardin "Gare de Charonne" - Végétaliser la rue pour faire un parcours jusqu'au jardin (avec des bacs de fleurs par exemple) - Rendre cette rue plus attractive pour les commerçants pour pouvoir créer un vrai esprit de quartier. Le cout du chiffrage comprend les panneaux de limitation et les bacs à fleurs
Cadre de vie
Rue du Capitaine Ferber, 75020 PARIS

Rendre vivable la rue du Capitaine Ferber

La rue du Capitaine Ferber à la campagne à Paris est devenue l'une des plus passantes du 20ème avec un contournement permanent de la porte de Bagnolet conseillé par les applications de navigation GPS : plus de 300 véhicules/heure de 7h à 10h et de 18h à 24h. Ces véhicules roulent à très vive allure et sur une rue longue et PAVEE ce qui rend la nuisance sonore pour tous les habitants du quartier, et pour les piétons qui s'y promènent, tout à fait insupportable. Les pavés n'étant pas fait pour ce volume de trafic, la chaussée est très déformée, les pavés régulièrement déchaussés ce qui rend la rue dangereuse pour les 2 roues et les piétons. De nombreuses rue connexes beaucoup moins passantes ont été bitumées pour réduire cette formidable nuisance, et pas celle du Capitaine Ferber qui est le véritable coeur du quartier de la campagne à Paris. Pour quelles raisons ? En complément d'un bitumage qui parait vraiment être le minimum en terme de voirie, il serait également judicieux de créer de véritables ralentisseurs pour éviter que des véhicules puissent circuler à près de 80 km/h en pleine ville. Merci de prendre en compte ce projet, qui pourra sans doute paraître peu ambitieux par rapport à d'autres, mais qui changera la qualité de vie de milliers de parisiens.
Cadre de vie
SQUARE DES SAINTS-SIMONIENS - MENILMONTANT, 75020 PARIS

Agrandir le Square de Ménilmontant

Au regard de la quasi absence de circulation de véhicules à moteur sur la partie de la rue de la Duée, comprise entre la rue Pixérécourt et le passage de la Duée, on peut s'interroger sur son maintien en tant que voie carrossable. Il y aurait un réel intérêt à piétonniser cet espace ou même à le transformer en placette, agrandissant ainsi le square de Ménilmontant et des Saint-Simoniens attenant qui fait office de jardin public. Ce qui permettrait notamment au café La-Haut d’avoir une plus grande terrasse, aux bâtiments voisins d’être reconvertis en commerces - poursuivant ainsi la revitalisation en cours du Haut de la rue de Ménilmontant - tout en apportant un vrai cachet à cet endroit ainsi qu'au quartier environnant :) NB : estimation du budget à discuter.
Transport et mobilité
Rue des Halles, 75001 PARIS

Une carte du quartier tous les 200m pour s'orienter

J'ai découvert à Londres que la ville était quadrillée par des plans des quartiers: tous les 200 mètres environ, on peut trouver deux cartes, une du quartier (5 min de marche) et une un peu plus étendue (environ 10 min de marche), orientées par rapport au piéton qui la lit (le haut de la carte correspond à ce qui se trouve en face du piéton qui se positionne devant la carte). On peut trouver ce genre de cartes à de très nombreux carrefours, à côté des passages piétons. Ce système est extrêmement pratique pour s'orienter, pour les touristes comme pour les Parisiens qui ne connaissent pas bien le quartier. Je propose donc d’imiter Londres et d'installer ces fameuses cartes (celles que l'on peut trouver à Paris montrent tout l'arrondissement, sont assez rares et ne sont pas orientées).
Ce projet consiste en la création d'un jardin public à l'entrée de l'impasse de la Chapelle, dans un secteur marqué par une forte carence en espaces verts. Le lieu concerné est une placette d'environ 430 m², en sable stabilisé, plantée de 10 arbres chétifs. Ce terrain souvent infesté de pigeons souffre de malpropreté, dépôts d'ordures illicites, et stationnement sauvage des deux-roues. La transformation de cette placette délaissée en espace vert mettra fin à ces comportements incivils, et crééra une petite parenthèse végétale dans l'environnement densément bâti du quartier, afin de favoriser la biodiversité. Ce sera un lieu de verdure apaisant, au bord de la rue de la Chapelle, idéal pour évacuer le stress des passants le temps d'une petite pause. Sous chaque rangée d'arbres seront créées des plate-bandes à base d'arbustes, plantes mellifères et graminées, qui apporteront couleurs et senteurs, et favoriseront les insectes utiles. En remplacement des bancs actuels, 8 chaises fixes seront disposées le long d'une allée centrale de pavés enherbés. L'installation d'une fontaine d'eau potable et le remplacement de l'éclairage public seront à envisager.