Transport et mobilité
Localisation
Projet « Tout Paris »

La voiture tolérée

Description de la proposition

La ville du 20ème siècle s'est construite autour de l'automobile; celle du 21ème doit s'organiser autour des modes de transport non motorisés, vélo en tête. Il faut pour cela que la pratique du vélo, trottinette, etc. soit sûre. Afin d'y parvenir, avant même de réaliser des aménagements, les mentalités doivent évoluer. Pour ce faire, le Projet s'inspire de la loi Evin qui avait renversé l'ordre des priorités sur la cigarette en la rendant interdite partout où elle n'est pas autorisée. De même, les automobilistes doivent intégrer le fait que la chaussée ne leur appartient pas, qu'ils n'y sont pas prioritaires, mais seulement tolérés. Il faut supprimer les places de stationnement le long de nombreuses rues pour les remplacer par des pistes cyclables ET LE DIRE ; il faut organiser, grâce à des caméras ou autre moyen, la verbalisation des dépassements de 2-roues effectués par des véhicules motorisés sans respect de la distance de sécurité d'1 mètre ; il faut que tout accident entre un véhicule motorisé et un vélo/trottinette... soit systématiquement à la charge du 1er. Avec le Projet, la chaussée parisienne appartient aux vélos, trottinettes... à l'exception de certains axes identifiés

Le_mig a évalué son projet à 5,000,000 €

1 commentaire

Admin

Mairie de Paris le 22/07/2021

Bonjour,
Nous vous remercions de votre participation au Budget Participatif.
Après avoir étudié votre proposition avec attention, nous sommes au regret de ne pas pouvoir la retenir pour la raison suivante :

Votre projet ne relève pas du budget d’investissement. En effet, la suppression de places de stationnement et la réglementation liée aux contraventions relève davantage d’une décision administrative que d’une dépense d’investissement. Or, le Budget Participatif de Paris est consacré spécifiquement au financement de projets d’investissement. Par ailleurs, l’installation, le financement comme l’entretien des caméras de vidéo protection sur voie publique relèvent, à Paris, de la compétence de la préfecture de Police, et donc de l’État. Pour votre information, plus de 1200 caméras de vidéosurveillance de la Préfecture de Police sont installées à Paris à la suite de plusieurs plans d’implantation approuvés par le Conseil de Paris notamment en 2009 et 2015. La carte de leur implantation est disponible sur ce lien : https://www.data.gouv.fr/fr/reuses/carte-de-limplantation-des-cameras-de-videoverbalisation-a-paris/.

Sachez par ailleurs que vous avez la possibilité de vous associer aux projets qui vous intéressent afin de rester informé·e de leur avancement en cliquant sur le bouton « Je m’associe au projet » présent à droite de la description de chaque projet. De plus, n’hésitez pas à suivre les prochaines phases du Budget Participatif en cliquant sur l’onglet Agenda. Enfin, rendez-vous en septembre pour vous prononcer sur les différents projets soumis au vote !
A bientôt !

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2021
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 5,000,000 €
Les questions du handicap et de l'accessibilité sont prises en compte dans le cadre de cette proposition.

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le February 28, 2021
par Le_mig