Cadre de vie
Localisation
rue de la Saïda, 75015 PARIS
Projet du 15ème arrondissement

Halte au dépotoir, que vive notre trottoir !

Description de la proposition

L'angle des rues Saïda et Dantzig est devenu ces dernières années une zone de dépotoir sauvage. Le trottoir est très régulièrement envahi de poubelles abandonnées, meubles et autres matériels déchargés. Cet espace est un passage scolaire à proximité de l'éco-école Saïda, emprunté chaque jour par plus de 200 enfants. . Il est par ailleurs un lieu très fréquenté par les touristes visitant la Ruche à 100 m et les promeneurs lorsque la petite ceinture est fermée pour accéder aux parcs Georges Brassens et Javel André Citroën. Ce projet ambitionne de transformer cette zone en un lieu de vie agréable, favoriser les échanges entre habitants du quartier et les rencontres en installant des bacs végétalisés, du mobilier urbain pour s'asseoir et une boite à livres. Un panneau pour mettre des petites annonces pourrait aussi favoriser la solidarité. Au-delà des installations souhaitées, ce lieu pourrait être entretenu par des personnes volontaires et relais associant toutes les générations, et les enfants. Ce projet a vocation à développer l’entraide locale et sensibiliser notamment les jeunes générations au respect de l'environnement.

kaelle a évalué son projet à 40,000 €

5 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 30/07/2021

Bonjour,
Nous vous remercions de votre participation au Budget Participatif.
Après avoir étudié votre proposition avec attention, nous sommes au regret de ne pas pouvoir la retenir pour la raison suivante :

La végétalisation en bac est proscrite car elle génère d'importants coûts de fonctionnement compte-tenu de ses besoins constants d'entretien (arrosage notamment) sans bénéfice avéré en terme de biodiversité. Celle-ci reste néanmoins possible dans le cadre des permis de végétaliser, sous réserve de faisabilité compte tenu de la largeur des trottoirs (https://www.paris.fr/pages/un-permis-pour-vegetaliser-paris-2689). De la même façon, la largeur du trottoir (2,20 m en moyenne hormis devant l'école) ne permet pas d'envisager l'implantation de bancs ou une boîte à livres.

Sachez par ailleurs que vous avez la possibilité de vous associer aux projets qui vous intéressent afin de rester informé·e de leur avancement en cliquant sur le bouton « Je m’associe au projet » présent à droite de la description de chaque projet. De plus, n’hésitez pas à suivre les prochaines phases du Budget Participatif en cliquant sur l’onglet Agenda. Enfin, rendez-vous en septembre pour vous prononcer sur les différents projets soumis au vote !
A bientôt !

Par-ici

Par-ici le 28/02/2021

Convivialité, valorisation, amélioration du cadre de vie, éducation à l'environnement, une belle occasion à saisir par la mairie pour encourager le vivre ensemble dans le respect mutuel !
kaelle

kaelle le 28/02/2021

Des marquages au sol pourraient aussi favoriser la convivialité du lieu avec un clin d'œil graphique à imaginer en rapport avec la formidable fresque de Da Cruz peinte sur l immeuble des Perichaux, à l'entrée du parc Georges Brassens.
kaelle

kaelle le 28/02/2021

Des marquages au sol pourraient aussi favoriser la convivialité du lieu avec un clin d'œil graphique à imaginer en rapport avec la formidable fresque de Da Cruz peinte sur l immeuble des Perichaux, à l'entrée du parc Georges Brassens.
minh de rien

minh de rien le 27/02/2021

Finalement, les mairies (de Paris et du 15ème) ont bien de la chance que des « riverains-citoyens » pallient, par leurs projets, leur incapacité à empêcher ce type de décharge sauvage ! (manque de réactions, absence de sanctions, etc.).
Ne pas retenir un tel projet ne pourrait que conforter le scepticisme de ceux qui se demandent si la multiplication de ces dépotoirs dans notre quartier ne résulte pas d'une démission (voir d'une volonté délibérée?) des pouvoirs publics...
Beau projet ; à encourager.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2021
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 40,000 €
 

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le February 25, 2021
par kaelle