Cadre de vie
Localisation
place Gambetta, 75020 PARIS
Projet du 20ème arrondissement

La Place Gambetta comme la Place de la Nation

Description de la proposition

Le projet est de faire de la Place Gambetta une mini Place de la Nation. Le renouveau et le nouvel aménagement de la Place de la Nation est une véritable réussite. Elle est verte, arborée et un très beau lieu de rencontre. Par contre les modifications apportées récemment à la Place Gambetta sont loin d'atteindre l'attendu. Elle est toujours aussi minérale et peu conviviale. Le projet consiste donc à transposer le concept de la Place de la Nation à la Place Gambetta en tenant compte des proportions bien évidemment.

BS a évalué son projet à 100,000 €

2 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 16/06/2021

Bonjour,
Nous vous remercions de votre participation au Budget Participatif.
Après avoir étudié votre proposition avec attention, nous sommes au regret de ne pas pouvoir la retenir pour la raison suivante :

Les projets d’aménagement lourd ne sont plus retenus au Budget Participatif. Afin de permettre une meilleure coordination des travaux dans un même quartier pour tous les intervenants et de réaliser le maximum d’intervention dans un temps maitrisé, la Ville a mis en place le dispositif « Embellir votre quartier » (https://bit.ly/3u2THhr). Cette nouvelle démarche permet aux habitants de décider collectivement des projets de transformation de l’espace public. Paris a été découpé en 85 quartiers d’environ 30 000 habitants qui seront, tour à tour, aménagés dans le cadre de ce dispositif, tout au long de la mandature. Par ailleurs, la place Gambetta a fait l'objet d'un aménagement récent et un temps d’amortissement est nécessaire avant d’envisager de nouveaux travaux sur cette place. Retrouvez le détail des travaux réalisés sur cette place : https://www.paris.fr/pages/decouvrez-la-nouvelle-place-gambetta-7349. Plus généralement, pour lutter contre le réchauffement climatique et développer la biodiversité, la Ville de Paris s’est engagée à planter 170 000 arbres d’ici 2026. Des études techniques seront menées pour identifier tous les lieux qui peuvent permettre la création de telles fosses, et donc de planter des arbres. Partout où cela est possible, un arbre sera planté. Paris compte plus de 200 000 arbres situés dans les rues, les espaces verts et les équipements municipaux, auxquels s’ajoutent 300 000 arbres situés dans les bois de Boulogne et Vincennes. La Ville de Paris choisit avec vigilance les essences plantées afin d'assurer une plus grandes diversité d'espèces, qui soient résilientes et plus favorables à l'accueil de la biodiversité. Des réaménagements paysagers sont proposés pour un meilleur équilibre entre les espèces végétales (arbres et arbustes) dans un objectif d'amélioration de la biodiversité. En amont de toute plantation d’arbre, une fosse d’environ 12m3 remplie de terre végétale doit être réalisée afin de permettre le développement des racines et l’alimentation en eau et en éléments nutritifs nécessaires à la croissance de l’arbre. Dès lors, avant d’envisager de planter un arbre, une étude technique est nécessaire pour vérifier qu’il n’y a pas de réseau qui empêche de creuser cette fosse.

Sachez par ailleurs que vous avez la possibilité de vous associer aux projets qui vous intéressent afin de rester informé·e de leur avancement en cliquant sur le bouton « Je m’associe au projet » présent à droite de la description de chaque projet. De plus, n’hésitez pas à suivre les prochaines phases du Budget Participatif en cliquant sur l’onglet Agenda. Enfin, rendez-vous en septembre pour vous prononcer sur les différents projets soumis au vote !
A bientôt !

Andonibriones

Andonibriones le 24/02/2021

Malgré le difficile exercice d'échelle, je suis d'accord sur le principe: les zones récupérées aux voitures ne sont pas attirantes pour les piétons car:
-séparées du trottoir par la piste cyclable
-le revêtement au sol renvoi une sensation d'être sur la chaussée (alors qu'une simple peinture suffirait pour supprimer cette sensation dans les nouveaux îlots)
-les bancs n'étant pas complètement opaques, on se sent assis contre les voitures, on les voit, on les entend, on ne se sent pas en securité
-absence totale de végétalisation
-manque de mobilier urbain devant la Mairie (où sont les bancs circulaires du concept initial?)

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2021
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 100,000 €
Les questions du handicap et de l'accessibilité sont prises en compte dans le cadre de cette proposition.
 

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le February 24, 2021
par BS