Prévention et sécurité
Localisation
Projet « Tout Paris »

Espace public

Description de la proposition

Supprimer les pistes cyclables, puisque la majorité des cyclistes préfère emprunter la partie de chaussée réservée aux automobiles et la petite partie de trottoirs réservée aux piétons ; supprimer également les panneaux de signalisation (sens interdit entre autres) et autres feux tricolores puisque ces mêmes cyclistes ne les respectent pas. De plus ces signalisations sont disgracieuses et coûtent un pognon de dingue. Tant qu'à faire, supprimer aussi les trottoirs, comme ça ces gens et les patinettes électriques circuleront encore plus n'importe comment et ça mettra un peu plus d'ambiance.

Le coût n'a pas été évalué.

3 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 17/04/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

Votre projet ne permet pas d'identifier de besoin en investissement. De plus, votre demande de suppression des pistes cyclables diverge avec la politique engagée par la ville. En effet, la ville a pris le parti de développer le réseau de pistes cyclables afin d'encourager les Parisiens à s'adonner à cette pratique plus respectueuse de l'environnement et demandant moins de place que la voiture. Pour ce qui concerne les trottinettes électriques en free-floating, la Ville a, dès le mois de juin 2018, établi des chartes de bonne conduite avec les opérateurs concernés. Aujourd’hui, elle souhaite aller plus loin avec la mise en place d'une redevance pour l’ensemble des opérateurs de free-floating. Avec cette redevance, un cadre est posé pour réguler l’espace public et mieux contrôler le flux des nouveaux entrants, qui n’étaient jusqu’ici pas tenus de se manifester auprès de la mairie avant leur installation. Par ailleurs, la Ville de Paris interpelle également les usagers de trottinettes électriques sur les dangers qu’ils peuvent représenter pour les piétons, notamment sur les trottoirs. La maire de Paris Anne Hidalgo a d’ores et déjà écrit au Premier ministre pour lui signifier l’urgence de trouver un nouveau cadre législatif et réglementaire. En outre, une nouvelle charte à destination des opérateurs de trottinettes est en préparation, précisant les règles de bon usage de l’espace public. En parallèle, la Ville est en train de déployer une offre de stationnement réservée à ces équipements. Une première extension est prévue sur les arrondissements du centre à la suite d’un travail d’analyse conduit par l’APUR, l'Atelier parisien d'urbanisme. Pour plus d'information, rendez-vous à l'adresse suivante : https://bit.ly/2Or80sV

Nous vous remercions de votre compréhension.

Lliiranne

Lliiranne le 01/02/2019

Oui de plus comme les trottoirs sont plus grands, les voitures pourraient rouler dessus avec les scooters et les motos qui ne s’en privent déjà pas et on pourrait réserver les routes pour les piétons ... en plus, il n’y a pas de crottes de chiens ça serait super !!!!
BODON D

BODON D le 30/01/2019

Aucune idée, mais à long terme ça pour générer des économies substantielles.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Le coût n'a pas été évalué
Les questions du handicap et de l'accessibilité sont prises en compte dans le cadre de cette proposition.

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 30, 2019
par BODON D