Solidarité et cohésion sociale
Localisation
Projet du 20ème arrondissement

Construction d'un mur anti migrants entre le 11è et le 20è

Description de la proposition

Construction d'un mur "fictif" entre le 11è et le 20è faisant à la fois echo au mur de Trump ou celui de Berlin pour dénoncer la gentrification et le danger qu'il représente pour la ville de PAris et ses quartiers populaires voués à la dispoarition

LauV a évalué son projet à 1 €

4 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 28/03/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

Votre projet ne relève pas du budget d’investissement. Or, le budget participatif de Paris est consacré spécifiquement au financement de projets d’investissement ayant un impact durable sur le patrimoine de la collectivité. Par conséquent, la construction d'un "mur fictif" ne peut aboutir dans ce cadre. Pour votre information, vous retrouverez toutes les informations sur les actions de la Ville de Paris pour réduire les inégalités territoriales au bout de ce lien : https://www.paris.fr/quartierspopulaires

Nous vous remercions de votre compréhension.

samedi

samedi le 01/02/2019

Tout mur est une HONTE !
LauV

LauV le 18/01/2019

@onziemois

En 2016, 24% de logements sociaux dans le 20è contre 13% dans le 11è. SAisissez-vous la différence ?
Mais le débat n'est pas tant le nombre de logements sociaux, que le prix moyen du m2 à l'achat ou à la location, qui a Paris plus qu'ailleurs a continué d'exploser, ce à quoi la politique ne la ville ne peut rien faire.
Je vous conseille un peu de lecture pour comprendre un peu mieux l'histoire des quartiers populaires au fil du temps, à Paris ou ailleurs. Par exemple : https://www.agoravox.fr/tribune-libre/article/cette-gentrification-qui-chasse-200995

Cela aura eu le mérite de faire naitre un débat, aucune haine dans ce projet. Le mur ne se situe pas là où on peut le croire, il ne faut pas être celui qui regarde le doigt.


onziemois

onziemois le 18/01/2019

"Dénoncer la gentrification" non mais vraiment ! Pourquoi tant de haine ? Le 11ème et le 20ème sont passé d'une population majoritairement pauvre voire indigente à une population mixte avec des gens de tous les niveaux sociaux, c'est une bonne chose !

De plus au vu du pourcentage de logements sociaux dans le 20ème et dans le 11ème, sans compter tout ceux en construction, je ne vois pas comment le côté populaire de ces quartiers pourrait disparaitre !

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 1 €

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 11, 2019
par LauV