Solidarité et cohésion sociale
Localisation
Projet « Tout Paris »

Innover pour loger des sans-abris et des migrants

Description de la proposition

-Ouvrir la nuit des gymnases ou des locaux administratifs afin que des sans-abris et des migrants puissent y dormir, se nourrir, se laver et être soutenus par des associations de solidarité et la population locale. Les gymnases et locaux administratifs seraient ainsi des lieux nocturnes d’hébergement d’urgence, de solidarité locale et de cohésion social. En outre, ces initiatives permettraient d'impliquer les parisiens désireux de plus de solidarité et d'entraide au quotidien. -Installer des habitations réversibles et légères (chalet, yourte, mobile-home, caravanes, containers, logements modulaires, petites constructions…) afin de lutter contre le manque de logements et d’éviter l’apparition de bidonvilles -Développer des habitations communautaires de petites tailles (pensions de famille, colocation…) pour permettre à des personnes en phase de désocialisation de renouer des liens avec la société -Privilégier le relogement en province (moyennes et petites villes), où la demande est bien moins forte, et la densité de population plus faible. Dans ce contexte il pourrait être intéressant de travailler en étroite collaboration avec les bailleurs sociaux des territoires concernés.

JulienL a évalué son projet à 10,000,000 €

1 commentaire

Admin

Mairie de Paris le 13/09/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

Votre projet relève de démarches que la Ville mène déjà, ou qui ne relèvent pas de sa compétence. Ainsi, malgré la responsabilité légale qui incombe à l’État de donner un toit aux personnes sans-abri, la Ville agit et met à disposition de l’État 6 550 places d’hébergement. Des haltes de nuit ont également été ouvertes dans plusieurs mairies d’arrondissement ainsi qu’à l’Hôtel de Ville. Chaque hiver la Ville ouvre également des gymnases qui sont gérés par le Centre d’Action Social de la Ville de Paris. Par ailleurs, le logement et les propositions de logement en province appartiennent à la compétence de l’État qui a d’ailleurs développé le projet EMILE en ce sens. Enfin, lors du budget participatif 2016, les parisiens ont voté massivement pour le projet « Abri pour les sans-abri ». L’objectif du projet est de créer des abris adaptés aux besoins des personnes en situation de grande exclusion qui refusent l’hébergement collectif. Ainsi, avec un suivi spécialisé, nous espérons réussir à rattacher les personnes concernées à une logique d’accompagnement et d’hébergement plus classique. Ce projet est une recherche-action qui après 1 an, nous permettra de tirer les conséquences de ces abris innovants.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 10,000,000 €
Les questions du handicap et de l'accessibilité sont prises en compte dans le cadre de cette proposition.

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 25, 2019
par JulienL