Cadre de vie
Localisation
132 rue Saint-Maur, 75011 PARIS
Projet du 11ème arrondissement

Redonner de l'espace public aux piétons rue Saint Maur

Description de la proposition

La rue Saint Maur est une voie de transit bis alors qu'elle devrait être une rue de desserte beaucoup plus apaisée. La place dévolue aux voitures est largement supérieure à celle réservée aux piétons : 2 rangées de stationnement et une voie de circulation très confortable. Ailleurs, dans de nombreuses rues au profil similaire (rue de Montreuil, de Charenton,...) c'est l'inverse, l'espace emprunté est plus convivial et agréable. Le projet vise à redonner plus d'espace public aux piétons rue Saint Maur en redistribuant la place réservée aux véhicules, ainsi qu'à apaiser le trafic. Les critères du BP ne retiendront pas ce projet tel quel cette année (pas d'élargissement de trottoir, de création de pistes cyclables,...), aussi il s'agit dans un premier temps de faire émerger l'idée d'un projet ambitieux pour la rue Saint Maur par les contributions des personnes intéressées, et qui pourra se préciser et se déployer sur les éditions suivantes. En revanche, à titre d'expérimentation, des places de stationnement pourraient être neutralisées et des ralentisseurs posés pour apaiser la circulation et "aérer" l'espace urbain.

Saint Maur Timbaud a évalué son projet à 150,000 €

4 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 12/07/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

Les projets d'aménagements de l'espace public en faveur des mobilités douces et de la végétalisation, issus du programme ambitieux porté par la Ville de Paris, sont en phase active de concrétisation. Le souhait d'amplifier cette politique a été très clairement exprimé par les Parisien·ne·s à l'occasion du Budget Participatif : depuis 2014, plus de 250 projets relatifs à cet objectif ont été retenus suite au vote, soit un budget d'environ 100 millions d'euros dédié à la place des vélos, des piétons et du végétal dans l'espace public. Ces projets sont longs à mettre en œuvre : en raison des nombreuses concertations nécessaires, qu’elles soient techniques (concessionnaires de réseaux type GRDF, architectes des Bâtiments de France, RATP, pompiers, Préfecture de Police, etc.) ou locales (riverains, commerces, etc.). Aussi, pour pouvoir réaliser dans les meilleurs délais les très nombreux projets votés les années précédentes, les nouveaux projets de réaménagements de l'espace public (aménagement de places ou de rues, création de pistes cyclables, élargissement de trottoirs, piétonisations, zones de rencontre,…) ne sont exceptionnellement pas acceptés dans le cadre de l'édition 2019 du Budget Participatif de Paris.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Inthered

Inthered le 25/01/2019

Je ne comprends pas très bien ce que veut dire "l'adapter à sa situation et à ses usages actuels". Aujourd'hui, il y a une détérioration du cadre de vie et une augmentation des nuisances sonores avec la multiplication des bars et des restaurants dans ce secteur. L'élargissement des trottoirs est dans l'absolu une bonne chose, mais pas si le problème empire. Alors, apaiser, mille fois oui, mais tout apaiser, tout prendre en compte, pas simplement les piétons, mais aussi les habitants dont la vie, quand s'ouvrent de nouvelles terrasses, devient infernale. Il y a encore dans le 11e des familles, des enfants qui essayent de dormir tôt etc... La prolifération des débits de boisson dont les clients ne respectent pas les règles est une plaie et "adapter la rue à la situation" doit se faire, disons, prudemment et en prenant en compte tous les paramètres;
Saint Maur Timbaud

Saint Maur Timbaud le 24/01/2019

L'élargissement des trottoirs est une nécessité à plus ou moins long terme, la rue Saint Maur est une artère sous-dimensionnée pour les piétons alors qu'elle est dense en habitations et vivante commercialement. Il faut l'adapter à sa situation et ses usages actuels. Concernant l'aubaine des trottoirs élargis pour les bars et restaurants, cela permettra justement de réguler ces activités par des emplacements, des usages et des contraintes déterminés. Et il faudra bien évidemment éviter la multiplication des lieux sous licence 4 et le développement incontrolé des terrasses.
Inthered

Inthered le 24/01/2019

La seule chose à éviter: que l'élargissement des trottoirs rue Saint Maur ne se traduise par une multiplication des terrasses de bars et de restaurants qui transforment ce quartier autrefois paisible en un enfer sonore et un paradis de fêtards éméchés. Or, il reste encore dans le 11e des familles qui espèrent vivre tranquillement. S'il s'agit de donner plus de places aux vélos, mille fois oui; s'il s'agit de multiplier les nuisances déjà trop nombreuses, mille fois non. L'enfer est pavé de bonnes intentions.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 150,000 €
Les questions du handicap et de l'accessibilité sont prises en compte dans le cadre de cette proposition.
 

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 24, 2019
par Saint Maur Timbaud