Propreté
Localisation
Projet du 12ème arrondissement

Dépots sauvages ? A la benne !

Description de la proposition

dans les endroits qui subissent le dépôt sauvage : poser des bennes provisoires qui seront vidées tous les mois par les encombrants en maraude Afin que la population qui ne sait pas prendre le téléphone pour solliciter les encombrants puisse continuer son dépôt sauvage mais dans un cadre maîtrisé et régulièrement vidé : le service de propreté de la ville de Paris peut cartographier les endroits critiques (par exemple angle rue de Toule/Louis Braille). Sur base de cette carto, on peut déposer des bennes de taille 5 m3 (qui sont escamotables sur les mini camions de la mairie). Une signalétique de "com" devra être faite sur la benne de type "plutôt que de jeter dans la rue tes encombrants, jette le là-dedans!" avec une présentation un peu fun comme la mairie sait le faire en matière de com propreté. (le cout : bennes à fournir + signalétique à produire sur chaque benne+ voir dépenses de fonctionnement des encombrants) je compte 500 € par benne avec signalétique mutualisée = base 20 bennes potentielles

cyrille xavier a évalué son projet à 10,000 €

1 commentaire

Admin

Mairie de Paris le 25/03/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

La Ville de Paris dispose déjà de dispositifs destinés à la gestion des dépôts sauvages : équipe fonctionnelle mobilisable 7/7j, boites Relais, rendez-vous mensuels avec Eco-Systèmes… De plus, de nouveaux TriLib devraient être déployés prochainement dans tout Paris, proposant un nouveau dispositif de tri et gestion des déchets sur l'arrondissement. Pour votre information, sachez que la Mairie de Paris œuvre très activement pour la propreté notamment avec la mise en place d’une brigade anti-incivilités qui aura la charge d’informer les Parisiens sur les délits et les peines encourues mais aussi de sanctionner les actes inciviques (occupation de la voie publique, dépôts irréguliers, épanchements d’urine, etc.). Depuis février 2016, le grand plan de renforcement de la propreté vise à consolider et à moderniser le service public en la matière : renforcement du nombre d’agents de propreté, amélioration de leur formation et de leurs moyens, association des citoyens via des installations mises à leur disposition et des applications numériques citoyennes (cf. le dispositif « Dans ma rue ») permettant à tous les Parisiens de constater les manquements en la matière. Vous trouverez davantage d’informations en suivant ce lien : http://www.paris.fr/municipalite/action-municipale/le-plan-de-renforcement-de-la-proprete-3338 Enfin, le budget participatif a permis de financer en 2015 l'achat de plusieurs "Trimobiles", déchetteries ambulantes qui se rendent plusieurs fois par mois sur des points fixes dans tous les arrondissements parisiens. Pour connaitre leurs emplacements, vous pouvez vous rendre sur paris.fr : https://www.paris.fr/services-et-infos-pratiques/environnement-et-espaces-verts/dechets/la-collecte-44

Nous vous remercions de votre compréhension.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 10,000 €

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 24, 2019
par cyrille xavier