Cadre de vie
Localisation
rue Stendhal, 75020 PARIS
Projet du 20ème arrondissement

Rendre le "Réservoir Charonne" à la nature

Description de la proposition

Rendre cet espace à la nature, arrêter de l'entretenir, y interdire l'accès et laisser la nature reprendre ses droit pour en faire un espace de biodiversité.

Mathieu Q. a évalué son projet à 0 €

2 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 12/04/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

La Ville de Paris n’a pas retenu votre proposition car elle renvoie à un projet déjà en cours d’étude par la municipalité. En effet, les sites mentionnés sont concernés par l'appel à projets Parisculteurs 2 centré sur la thématique de l'agriculture urbaine. http://www.leparisien.fr/paris-75/paris-la-justice-autorise-la-pousse-de-la-ferme-urbaine-de-charonne-21-01-2019-7993596.php Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site: http://www.parisculteurs.paris/.

Nous vous remercions de votre compréhension.

MLY

MLY le 29/01/2019

Je ne comprends pas bien ce projet. C'est exactement ce qui était fait depuis plusieurs années et pourtant la biodiversité n'est pas vraiment au rendez vous : nous avons un espace avec juste de l'herbe. peut être est-ce dû à la pollution des sols mais pour l'instant pas d'arbustes, qu'un seul arbre, donc peu de faune et de fleur.
Il semblerait que des travaux d'aménagement aient lieu en ce moment par Paysan Urbain qui en plus d'utiliser 20% de la surface pour monter des serres agricoles, vont augmenter largement la biodiversité avec des plantations de haies, de plantes et de fleurs mélifères ainsi qu'un potager (en permaculture ?) sans parler de récupération d'eau de pluie et de compostage pour améliorer et donc dépolluer les sols.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 0 €
 

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 22, 2019
par Mathieu Q.