Solidarité et cohésion sociale
Localisation
Projet « Tout Paris »

Wagons solidaires sur la Petite Ceinture

Description de la proposition

Le nombre de structures d'accueil à Paris pour les personnes en situation d'extrême précarité s'avère encore insuffisant et la mise en place de nouveaux centres nécessite de la place, du temps et des financements. La Petite Ceinture, aujourd'hui partiellement abandonnée, voire détruite, est devenue un lieu de "squats" et de dégradations, dont l'avenir fait encore l'objet de débat. Dans l'attente d'une résolution définitive de ces deux problèmes, je vous propose de ré-installer sur les parties de la Petite Ceinture "non utilisées", d'anciennes voitures ferroviaires afin d'en faire de petits lieux de "relais" comportant abris, petits espaces collectifs, douches et toilettes, autour desquelles pourront s'installer les gens du voyage et les personnes dans l'attente d'un logement et dans lesquelles ils pourront s'abriter en cas d'intempéries. De telles structures sont déjà actuellement en place à la hauteur de la station du T3 "Baron le Roy" . Ces installations se limiteraient aux parties "désaffectées" de la ligne et permettraient de recycler d'anciennes voitures ferroviaires, qui encombrent actuellement les dépôts SNCF. ll s'agit donc là d'un projet d'urgence écologique et solidaire.

Le coût n'a pas été évalué.

3 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 13/09/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

Le budget participatif permet aux parisiens de décider de l’utilisation de 5% du budget d’investissement de la Ville. Ce projet de fond nécessite un important budget de fonctionnement qui ne correspond pas au cadre du budget participatif. Ce projet ne peut donc pas être soumis au vote. Pour autant, la Ville de Paris est pleinement mobilisée auprès des personnes sans-abri et ne laissera pas de gymnases ou de bâtiments municipaux vides. Malgré la responsabilité légale qui incombe à l’État de donner un toit aux personnes sans-abri, la Ville agit et met à disposition de l’État 6 550 places d’hébergement. Des haltes de nuit ont également été ouvertes dans plusieurs mairies d’arrondissement ainsi qu’à l’Hôtel de Ville pour répondre aux besoins des personnes sans-abri.

Nous vous remercions de votre compréhension.

ChL

ChL le 31/01/2019

Très bonne idée, et très bon projet
Stefbzh17

Stefbzh17 le 20/01/2019

Nous devons multiplier et faciliter l'accès à des hébergements temporaires aux personnes sans domicile fixe dans de bonnes conditions. Accès à douche, soin de première nécessité, repas chaud . Le but étant de redonner du souffle a des personnes en souffrance quotidienne.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Le coût n'a pas été évalué

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 19, 2019
par Séverine