Prévention et sécurité
Localisation
83 quai de Valmy, 75010 PARIS
Projet du 10ème arrondissement

Sécuriser les mobilités douces le long du canal St Martin

Description de la proposition

Sur les portions des quais du Canal St Martin où se trouvent deux files de circulation motorisée, les véhicules accélèrent pour se doubler et roulent parfois sur la bande cyclable pour contourner les coussins berlinois. Les 2 roues motorisés ne sont pas ralentis puisqu'ils peuvent passer entre les 2 coussins. Il est proposé de: 1) Finir de sécuriser la piste cyclable quai de Valmy avec muret séparateur du n°79 (Lancry) au n°83 (Marseille), ne laissant qu’une voie de circulation aux véhicules motorisés. Et autoriser le double-sens vélo sur cette portion pour le flux venant de Beaurepaire; 2) Dresser un muret séparateur pour large voie de bus/vélo quai de Jemmapes du n°68 (Fbg du Temple) au n°74 (Richerand); 3) Remplacer les coussins berlinois actuels et peu efficaces par des dos d’âne plus larges et plus hauts Ne garder qu'une seule file de circulation motorisée sur du début à la fin de chaque quai inciterait le respect de la limitation de vitesse à 30 km/h.

Olivier10e a évalué son projet à 20,000 €

4 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 11/07/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

Les projets d'aménagements de l'espace public en faveur des mobilités douces et de la végétalisation, issus du programme ambitieux porté par la Ville de Paris, sont en phase active de concrétisation. Le souhait d'amplifier cette politique a été très clairement exprimé par les Parisien·ne·s à l'occasion du budget participatif : depuis 2014, plus de 250 projets relatifs à cet objectif ont été retenus suite au vote, soit un budget d'environ 100 millions d'euros dédié à la place des vélos, des piétons et du végétal dans l'espace public. Ces projets sont longs à mettre en œuvre : en raison des nombreuses concertations nécessaires, qu’elles soient techniques (concessionnaires de réseaux type GRDF, architectes des bâtiments de France, RATP, pompiers, préfecture de police, etc.) ou locales (riverains, commerces, etc.). Aussi, pour pouvoir réaliser dans les meilleurs délais les très nombreux projets votés les années précédentes, les nouveaux projets de réaménagements de l'espace public (aménagement de places ou de rues, création de pistes cyclables, élargissement de trottoirs, piétonisations, zones de rencontre, etc.) ne sont exceptionnellement pas acceptés dans le cadre de l'édition 2019 du budget participatif de Paris.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Olivier10e

Olivier10e le 03/02/2019

(suite de ma réponse) un grand progrès. :-)
Olivier10e

Olivier10e le 03/02/2019

Merci pour votre commentaire Dalb75, mais je ne comprends pas très bien vos réticences concernant les double-sens vélo. Cela fonctionne très bien par exemple le long du bassin de la Villette. Ceci dit, une piste cyclable sécurisée et monodirectionelle serait déjà
Dalb75

Dalb75 le 31/01/2019

oui pour sécuriser cette piste cyclable, mais cette histoire de double-sens vélo est très préjudiciable à un grand nombre de personnes qui finissent pas ne plus rouler à vélo sur ce type de voies. Cela oblige bien souvent à s'arrêter... Vraiment il faudrait étudier la pertinence de ce genre de solution. (Surtout quand il y a une voix dans l'autre sens....). SD

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 20,000 €
 

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 18, 2019
par Olivier10e