Prévention et sécurité
Localisation
rue de la Jonquière, 75017 PARIS
Projet du 17ème arrondissement

notre espace public

Description de la proposition

Depuis de nombreuses années les trottoirs de la rue de la Jonquière ( à l'angle de la rue Berzélius) sont annexés par des groupes de dealers ; cette situation connue des pouvoirs publics n'a jamais été durablement solutionnée, malgré les multiples interventions de la police. Ces dealers créent une gêne palpable par leur nombre, leurs multiples incivilités et l'exemple désastreux qu'ils offrent à tous les enfants et collégiens qui, se dirigeant vers la piscine ou le centre culturel, passent près d'eux. Par le passé les habitants et commerçants du quartier ont alerté par voie de pétitions, en vain. Il conviendrait maintenant de tester une autre méthode : l'installation d'une caméra de surveillance. On peut supposer que le coût et les contraintes techniques sont connus des pouvoirs publics puisque ce dispositif n'a rien de novateur.

Le coût n'a pas été évalué.

3 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 26/07/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

L’installation, le financement comme l’entretien des caméras de vidéo protection sur voie publique relèvent, à Paris, de la compétence exclusive de la Préfecture de Police, et donc de l’État. Votre proposition ne peut donc être éligible dans le cadre du budget participatif de la Ville de Paris. Pour votre information, plus de 1200 caméras de vidéosurveillance de la Préfecture de Police sont installées à Paris. La carte de leur implantation est disponible sur ce lien : https://www.data.gouv.fr/fr/reuses/carte-de-limplantation-des-cameras-de-videoverbalisation-a-paris/

Nous vous remercions de votre compréhension.

Inthered

Inthered le 26/01/2019

Le problème se retrouve dans d'autres arrondissements. La vidéo-surveillance a fait ses preuves à Londres et ailleurs et c'est donc sans doute une piste intéressante. La médiation est une réponse aux incivilités, mais pas à la délinquance.
Stefbzh17

Stefbzh17 le 20/01/2019

La mise en place d'un service de médiateur de rue serait un nécessaire pour tous le 17ème . Il est nécessaire que nos rues retrouvent plus de sérénité surtout la nuit. Il y a dans notre arrondissent de nombreux point de regroupement, qui gènent au quotidien les habitants. Ces lieux, deviennent rapidement sale, bruyant et source de tension pour tous.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Le coût n'a pas été évalué
Les questions du handicap et de l'accessibilité sont prises en compte dans le cadre de cette proposition.
 

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 17, 2019
par jadu