Prévention et sécurité
Localisation
place de la Bataille de Stalingrad, 75019 PARIS
Projet du 19ème arrondissement

Réaménager la place Stalingrad

Description de la proposition

La place Stalingrad est malheureusement redevenue un lieu de deal de crack et de drogues en tout genre. Il devient de plus en plus difficile d’y circuler sereinement. Les riverain.ne.s craignent pour leur sécurité face aux évènements graves liés aux trafics qui se multiplient, et ont fait savoir leur inquiétude à travers une pétition qui a déjà été signée par plus de 4.000 personnes ( https://www.change.org/p/pr%C3%A9fet-de-police-de-paris-stop-au-march%C3%A9-au-crack-qui-nous-met-en-danger-place-stalingrad ). Cette situation est en partie causée par l’aménagement de la place : faux remparts, gradins et tunnels sombres, qui cloisonnent l’espace et en font un lieu propice à la consommation de drogues, au deal et aux agressions. L’objectif de ce projet est d’entreprendre un réaménagement de la place pour la désenclaver (supprimer les remparts ?), et la sécuriser d’avantage, ainsi que ses abords, par exemple avec des éclairages plus puissants et moins de recoins.

Rachos a évalué son projet à 3,000,000 €

4 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 28/03/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

La Mairie du 19ème arrondissement est actuellement en attente des résultats de l’étude en cours lancée par l'Agence Parisienne d'Urbanisme sur les possibles réaménagements de cette place. En outre, le projet « Aménagement Place de la Bataille de Stalingrad », lauréat de l'édition 2018 du Budget Participatif est en cours de réalisation. Il consiste à tester des dispositifs d'éclairage résistants au vandalisme récurrent, afin de parvenir mieux sécuriser cet espace. Nous vous invitons à suivre les étapes de sa mise en œuvre sur le site du Budget Participatif dans la rubrique « Suivi des réalisations »

Nous vous remercions de votre compréhension.

floguilb

floguilb le 01/02/2019

Pour des informations sur l'historique de l'aménagement de la place de Stalingrad: https://www.facebook.com/Bassin-de-la-Villette-289647198315048/?modal=admin_todo_tour
floguilb

floguilb le 01/02/2019

Les remparts ont été construits en 1988 par l'architecte Bernard HUET (qui a notamment participé à l'aménagement des Champs ELysées du parc de Berxcy), ils visaient à rendre hommage au mur des fermiers généraux qui entourait Paris afin d'éviter les traffic et les fraudes fiscales. et à mettre en valeur la rotonde (ancien bureau fiscal) en offrant des escaliers en amphiteatre pour admirer ce bâtiment qui était alors devenu un rond point et une station de bus.

Il faut savoir qu'à l'origine le bassin de la Villette était un lieu de plaisance des parisiens et que la rotonde avait une perspective dégagée sur le bassin (voir tableau: https://goo.gl/images/BBgxBb).

La réalisation a été un échec total: les remparts, qui ont normalement pour vocation de protéger présentent un danger pour la population.

Très tôt, dès le début des années 90, les remparts sont devenus un endroit de consommation de crack.

Il faut rappeler que dans les années 70-80, le lieu de consommation de droque (l'héroïne à l'époque) était la gare Montparnasse, le réaménagement de ce quartier a déplacé la population toxicomane qui a alors recherché un autre endroit de consommation.

En dehors de la consommation de drogue, les remparts présentent intrinsèquement un problème de sécurité publique.

Tout d'abord, ils constitués d'escaliers sans rampe, ils ne comportent pas de garde corps à leur sommet et le talu herbeux est très raide, ils sont donc sont inaccessibles à de nombreuses personnes: les enfants, aux personnes âgées et aux handicapés. Cela laisse le champs libre aux toxicomanes de monopoliser l'espace.

Ensuite, les remparts enclavent la place, leur position en entonoir ouvert vers la Rotonde, coupe la place du reste de la ville et du canal. Alors qu'il faudrait au contraire ouvrir cette place pour permettre une continuité entre le canal de l'Ourcq, la Rotonde et le canal Saint Martin. Ainsi le brassage des populations pourrait dissuader les dealers.

Ensuite, les remparts et empêchent la surveillance efficace de la place. Pour surveiller efficacement la place, il faudrait une présence de policier en haut des remparts, sur la place et de part et d'autres des remparts. Ce qui est irréalisable. En effet, les nombreux escaliers sont autant de possibilité de fuite pour les délinquants qui empêchent la police d'intervenir efficacement en leur sommet. Une place nette permettrait une surveillance plus efficace et faciliterait l'intervervention de la police.

En outre, il n'y a aucun aménagement de piste cyclable sur cette place, les vélos se mélangent que trotinnettes électrique et aux piétons sur une bande restreinte, il faudrait une piste cyclable identifiée pour permettre la cohabitation des différentes circulations.

En l'état actuel le coût pour la surveillance et la propreté de cette place est énorme car il faut beaucoup d'agents. Sans les remparts, il est possible de néttoyer et de surveiller la place plus facilement et donc à moindre coût.

Enfin, la place est sale et trsè difficile à nettoyée, la multiplication des tunnels sombres et de murs sont autant de lieu d'aisance, moins il y aura de mur, moins il y aura d'hommes pour uriner dessus. Les escaliers et le talut sont difficile d'accès aux agents d'entretien, Une place ouverte comme sur la place de la République permettrait de nettoyer facilement la place grace à un simple jet d'eau,

En 2005, il y a eu un projet d'aménagement de la place: le sol a été refait, certains escaliers détruits et certains tunnels bouchés. Mais ces changements ne sont pas suffisant, la seule solution est de supprimer purement et simplement ces remparts qui ne sont pas un monument historique.

L'argument du respect du droit moral des ayants droit de l'architecte sur sont oeuvre ne tient car la jurisprudence actuelle du Conseil d'Etat fait prévaloir la sécurité publique au droit d'auteur. L'état de la place de Stalingrad est une honte à l'oeuvre de Bernard HUET, il faux que ses ayats droits en aient conscience.

Après il est possible que les autorités préfèrent concentrer la population toxicomane, et les associations qui s'en occupent, à ce point précit plutôt que de risquer de disséminer cette population vers d'autres quartiers.

Mais dans ce cas, il faut assumer ce choix et le dire bien haut pour que les habitants savent à quoi s'en tenir.

Rendre à la Rotonde la perspective sur le canal, assurer la continuité vers la canal Saint-Martin, créer une piste cyclable, permet plus de sécurité, plus de propreté à moindre coût et offrirait une vitrine pour la France, des épreuves étant prévues sur le canal.
Inthered

Inthered le 26/01/2019

Enormes problèmes de sécurité partout à Paris...Il est vrai que la Place Stalingrad est particulièrement touchée mais le problème est plus général.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 3,000,000 €
 

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Autre

(Collectif 19 Stop Crack)
Déposé le January 16, 2019
par Rachos