Culture et patrimoine
Localisation
Projet « Tout Paris »

Installer des boîtes à lire dans la capitale

Description de la proposition

Les boîtes à lire sont des outils de partage des livres installés sur l’espace public. Elles permettent l’échange de livres entre les habitants de façon libre et gratuite. Elles sont accessibles 24h/24h et constituent un service complémentaire à celui des bibliothèques. Cette initiative permettrait de donner une seconde vie aux livres et de transmettre le plaisir du livre et le goût de la lecture.

Le coût n'a pas été évalué.

5 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 12/07/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

De nombreux projets similaires ont déjà été votés lors des éditions précédentes du budget participatif parisien, notamment le projet "Tous Recup" en 2017 (https://budgetparticipatif.paris.fr/bp/jsp/site/Portal.jsp?document_id=3788&portlet_id=158). Ainsi, il est d’ores et déjà possible de financer, dans le cadre du Budget participatif, l’installation d’une boite à dons / boite à livres / frigo solidaire. A titre d’exemple, le Conseil de Paris de juin 2019 a voté une subvention, au titre du projet « Tous Récup’ », à l’association Les Frigos Solidaires pour installer 15 frigos et leur mobilier devant des commerces parisiens, prêts à donner leurs invendus frais, et à assurer la surveillance et le bon fonctionnement des appareils. Deux modalités sont possibles pour concrétiser votre projet : • Votre Mairie d’arrondissement peut prendre la décision de gérer cet équipement, en lien avec le Conseil de Quartier qui en assumerait l’entretien. Sous réserve de l’avis favorable de la préfecture de police quant à l’implantation sur le domaine public, la facture d’acquisition et de pose sera prise en charge par le budget participatif, en lien direct avec la Mairie d’arrondissement. Dans cette hypothèse, nous vous invitons à prendre l’attache de votre Conseil de Quartier. • Une association ou une entreprise solidaire d'utilité sociale (ESUS) peut devenir propriétaire de cette boîte et s’engager à en assurer l’entretien et la gestion. Après obtention de l’avis favorable de la préfecture de police quant à l’implantation sur le domaine public, la Ville subventionnera l’association ou l’ESUS sur la base du devis ou de la facture récente qu’elle joindra à sa demande Paris Asso. Pour faire une demande de subvention à cette fin, vous trouverez toutes les informations utiles au bout de ce lien : https://www.paris.fr/associations/besoin-d-un-financement/les-demandes-de-subventions-5334

Nous vous remercions de votre compréhension.

hugo-Paris15

hugo-Paris15 le 26/01/2019

Ce dispositif existe déjà depuis longtemps et a largement fait ses preuves... son pire ennemi restant le vandalisme !
En privilégiant l'implantation dans des lieu publics déjà bien identifiés, c'est succès assuré (parcs et jardins, places piétonnes...)
Eli32

Eli32 le 23/01/2019

Bonne idée mais je pense que cela devrais être effectué avec les bibliothèques de Paris avec une carte. Une "bibliothèque en plein air".
Eli32

Eli32 le 23/01/2019

Bonne idée mais je pense que cela devrais être effectué avec les bibliothèques de Paris avec une carte. Une "bibliothèque en plein air".
Fredelisa

Fredelisa le 19/01/2019

je pense que cela devrait se faire dans les bibliothèques ou les mairies et pas dans la rue !

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Le coût n'a pas été évalué

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 16, 2019
par Hetzel75