Transport et mobilité
Localisation
195 rue Saint-Jacques, 75005 PARIS
Projet du 5ème arrondissement

Repenser le carrefour rue Saint-Jacques / rue Gay Lussac

Description de la proposition

Le carrefour entre les rues Saint-Jacques et Gay Lussac est aménagé exclusivement autour des usages automobiles. Le pratiquer et le traverser en tant que piéton, et encore plus pour les personnes à mobilité réduite, est particulièrement fastidieux, alors même que ce carrefour est très fréquenté par les piétons. Un réaménagement de ce carrefour permettrait de donner plus de place aux usages piétons, de faciliter la traversée, et d'aménager un espace plus accueillant pour tous ses usagers, en envisageant ce carrefour comme une place davantage que comme un axe routier. La réflexion pourrait être menée selon plusieurs axes: - Elargir les trottoirs pour donner plus d'espace aux usagers piétons - Repenser le fonctionnement et la localisation des feux piétons pour faciliter la traversée de ce carrefour - Diminuer la vitesse des véhicules arrivant de part et d'autre du carrefour pour apaiser ce carrefour

AdèleADL a évalué son projet à 200,000 €

1 commentaire

Admin

Mairie de Paris le 12/07/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

Les projets d'aménagements de l'espace public en faveur des mobilités douces et de la végétalisation, issus du programme ambitieux porté par la Ville de Paris, sont en phase active de concrétisation. Le souhait d'amplifier cette politique a été très clairement exprimé par les Parisien·ne·s à l'occasion du Budget Participatif : depuis 2014, plus de 250 projets relatifs à cet objectif ont été retenus suite au vote, soit un budget d'environ 100 millions d'euros dédié à la place des vélos, des piétons et du végétal dans l'espace public. Ces projets sont longs à mettre en œuvre : en raison des nombreuses concertations nécessaires, qu’elles soient techniques (concessionnaires de réseaux type GRDF, architectes des Bâtiments de France, RATP, pompiers, Préfecture de Police, etc.) ou locales (riverains, commerces, etc.). Aussi, pour pouvoir réaliser dans les meilleurs délais les très nombreux projets votés les années précédentes, les nouveaux projets de réaménagements de l'espace public (aménagement de places ou de rues, création de pistes cyclables, élargissement de trottoirs, piétonisations, zones de rencontre,…) ne sont exceptionnellement pas acceptés dans le cadre de l'édition 2019 du Budget Participatif de Paris.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 200,000 €
Les questions du handicap et de l'accessibilité sont prises en compte dans le cadre de cette proposition.
 

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le February 2, 2019
par AdèleADL