Prévention et sécurité
Localisation
Projet « Tout Paris »

Restriction d'accès aux EDPs dans les jardins publics

Description de la proposition

La réglementation actuelle autorise : "La circulation ... d’engins à propulsion humaine à assistance électrique tels que les vélos, rollers, planches à roulettes, gyropodes, trottinettes… " - extrait du règlement des parcs et jardins de la Ville de Paris. Hors la multiplicité de l'offre commerciale de ces EDP (engin de déplacement personnel) entraîne une utilisation de plus en plus grande dans les jardins avec toutes les conséquences liées à leur usage (vitesse excessive, dépôt dans les jardins, usage hors règles...) et grande difficulté pour les agents du contrôle approprié et soutenu. Proposition donc de purement et simplement interdire l'accès à ces engins (issus des offres commerciales en libre service) dans les jardins publics d'autant plus que ces nouvelles formes de mobilité urbaine sont aujourd'hui en dehors de toute réglementation.

Le coût n'a pas été évalué.

1 commentaire

Admin

Mairie de Paris le 31/05/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

Votre projet ne relève pas du budget d’investissement. En effet, restreindre l'accès aux jardins publics aux engins de déplacement personnel relève davantage d’une modification de la réglementation que d’une dépense d’investissement. Or le budget participatif de Paris est consacré spécifiquement au financement de projets d’investissement ayant un impact durable sur le patrimoine de la collectivité. Par ailleurs, après plusieurs mois de concertation, le nouveau règlement des parcs et jardins a été adopté fin 2018 par le Conseil de Paris. Parmi les nouvelles règles en vigueur, les cyclistes sont autorisés à traverser les parcs où des pistes sont tracées au sol. Dans les autres, l’accès leur est autorisé uniquement en posant le pied à terre. Les trottinettes et autres engins électriques sont soumis aux mêmes règles. La Ville de Paris interpelle les usagers de trottinettes électriques, de plus en plus nombreux depuis plusieurs mois, sur les dangers qu’ils peuvent représenter pour les piétons, notamment sur les trottoirs. La maire de Paris Anne Hidalgo a d’ores et déjà écrit au Premier ministre pour lui faire part de l’urgence de trouver un nouveau cadre législatif et réglementaire. En outre, une nouvelle charte à destination des opérateurs de trottinettes est en préparation, précisant les règles de bon usage de l’espace public.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Le coût n'a pas été évalué

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 31, 2019
par DMa006