Environnement
Localisation
Projet « Tout Paris »

Créer des forets pour le climat et la biodiversité

Description de la proposition

L'objectif de ce projet est d'implanter des forets naturelles et des forets comestibles dans des parcs, bois et jardins de la ville (Champs de Mars, Invalides, jardin des Tuileries, jardin du Luxembourg, parc des buttes Chaumont, bois de Vincennes et de Boulogne...) afin de diversifier la végétation, de fournir une source de nourriture aux insectes pollinisateurs et aux oiseaux pour renforcer la biodiversité locale, et de produire des fruits et légumes. De plus, la plantation d'arbres permettrait localement de limiter la chaleur estivale, d'agir contre le réchauffement climatique et de dépolluer l'air. Les forets naturelles (selon la méthode Miyawaki) sont trente fois plus denses et contiennent une biodiversité cent fois plus importante que les forêts classiques. Une foret comestible est un mélange d’arbres, arbustes, grimpantes, légumes annuels et vivaces, de champignons qui produisent fruits, légumes, plantes aromatiques et médicinales... http://www.boomforest.org/fr http://benjamin.lisan.free.fr/projetsreforestation/DeLaPepiniereALaforet.pdf https://www.bastamag.net/Des-jardins-forets-comestibles-au-coeur-des-villes-face-au-rechauffement-et-a-l http://vergersurbains.org/

JulienL a évalué son projet à 5,000,000 €

1 commentaire

Admin

Mairie de Paris le 24/07/2019

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

Les jardins des Tuileries et du Luxembourg ne relèvent pas des compétences de la Ville mais de l’État. L'esplanade des Invalides et le Champs de Mars, eux, sont des sites protégés, dont le paysage ne peut être aussi drastiquement modifié. Pour ce qui est des bois de Boulogne et de Vincennes, ils sont déjà régis par un plan de gestion incluant des plantations et régénérations forestières. De plus, en raison de leurs usages et de leur qualité paysagère, les parcs et jardins de la Ville ne peuvent accueillir ce type de végétation très dense. Sachez cependant que la Ville œuvre pour l’inclusion de plus de nature en Ville. En effet, en 2020, Paris comptera 100 hectares de toits, de façades et de murs végétalisés, et 20.000 nouveaux arbres dans l’espace public, dans les crèches et les collèges, par rapport à 2014. De plus, elle sera également bientôt dotée de 4 nouvelles "forêts urbaines" sur des sites emblématiques: le parvis de l'Hôtel de Ville, le parvis de la gare de Lyon, les abords de l'Opéra Garnier, et les Berges de Seine. Pour en savoir plus, consultez le lien suivant : https://bit.ly/2WPqbj3 Nous vous signalons aussi la mise en place d'une forêt dite open source. la méthode de reforestation du botaniste japonais Akira Miyawaki a été utilisée par l'association Boomforest pour créer une véritable forêt primaire dans la ville ! Grâce à l'édition 2016 du Budget Participatif de Paris (projet lauréat "+ de natre en Ville"), il leur a été possible d’obtenir le permis de planter sur un talus du Boulevard Péripherique pour créer la forêt.

Nous vous remercions de votre compréhension.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 5,000,000 €

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 31, 2019
par JulienL