Transport et mobilité
rue Vivienne, 75002 PARIS
Localisation Projet du 2ème arrondissement

BORNES DE RECHARGE ELECTRIQUES

Description de la proposition

Après l'expérience des scooters électriques Cityscoot ou Coup, le projet vise à étendre les services d'autopartage innovants, par exemple en repérant à partir d'une application des véhicules électriques disponibles dans un périmètre défini et non sur des places fixes. 1 véhicule en free floating remplace environ 10 véhicules individuels. Ci-joint quelques exemples concrets qui vont inonder les grandes villes et qui pourraient avantageusement être expérimentés à Paris : Smart Vision EQ ForTwo, Izzie, Emov, Vulog, Yea! Après Vancouver, Montréal, Bruxelles et Copenhague, les solutions technologiques développées par Vulog embarquent désormais à bord de véhicules électriques proposés en libre-service aux habitants de Madrid. Mais pour encourager les véhicules électriques dans Paris, qu'il s'agisse de véhicules en free floating ou non, il manque cruellement de bornes de recharges, en particulier dans le 2e arrondissement, disposées de façon intelligente, dans chaque rue, à proximité des enseignes susceptibles de les utiliser, en parallèle de la mise en place de places de stationnement dédiées aux 2 roues électriques et aux véhicules électriques.

STEPHANEL a évalué son projet à 50 000 €

4 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 25/05/2018

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

Votre projet existe déjà. Le système Autolib est un service de location de voitures électriques en libre service dans Paris. Par ailleurs, l'ajout de bornes de recharge dans le 2e arrondissement est déjà prévu par la Mairie de Paris.

Nous vous remercions de votre compréhension.

STEPHANEL

STEPHANEL le 27/01/2018

VULOG, une start-up niçoise surfe sur l'AUTOPARTAGE. Cetaines villes étrangères comme Vancouver, Madrid, Copenhague, l'ont déjà adopté et ont compris qu'il était indispensable de s'ouvrir à la mobilité partagée. Mais, en France, l'AUTOPARTAGE privé est considéré comme un concurrent des transports en commun alors que les 2 services sont complémentaires.
Il est à mon avis urgent de développer l'AUTOPARTAGE électrique privé dans une logique de mobilité douce et partagée et par conséquent d'étendre le réseau de bornes de recharge électriques dans PARIS.
minik7

minik7 le 14/01/2018

Il n'y a pas que dans le 2ème arrondissement que les bornes de recharge électriques manquent, dans le 12ème aussi et je pense dans d'autres arrondissements, si l'on veut que la voiture électrique se développe surtout à Paris, il faut d'abord construire des bornes.
STEPHANEL

STEPHANEL le 14/01/2018

Des bornes de recharge électriques seraient tout à fait adaptées entre le 26 et le 38 rue Vivienne, et également entre le 14 et le 24 rue Saint-Marc.

Le projet

Campagne Budget Participatif 2018

Statut Statut : Projet non retenu

Coût estimé  Évalué à 50 000 €

 

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

 Particulier

Déposé le 13 janvier 2018 par
STEPHANEL