Ce projet, regroupé avec d'autres projets similaires,
est soumis au vote du Budget Participatif 2017.

Transport et mobilité
Localisation Projet « Tout Paris »

Améliorer le confort et l’information aux arrêts des bus

Description de la proposition

Dans Paris, le bus est, avec le vélo, le mode de déplacement mécanisé de surface le plus respectueux de l’environnement (il le sera encore plus avec un mode de traction “propre”). Il est, avec la marche et le vélo, celui qui permet au visiteur de découvrir la capitale de la façon la plus agréable. Ses points d’accueil que sont les abris voyageurs (“abribus” selon la terminologie Decaux) doivent inciter à l’utiliser. Ce qui implique : - une protection maximum contre les intempéries. Sur la plupart des abribus standard (taille non réduite), le fond n’est pas fermé sur le tiers gauche de sa largeur : l’abri est ainsi ouvert à la pluie et au vent. Il faut donc sur tous les abris remédier à ce défaut et fermer entièrement ce fond (sauf dans les cas très rares où une personne en fauteuil roulant ne pourrait accéder par devant), - plus de places pour s’asseoir, ou des bancs (ou des sièges) ajoutés à proximité, - un plan des lignes de bus parisiennes. Celui-ci existait sur les anciens abribus mais a disparu : le comblement de l’ouverture au fond permettrait de le remettre, - Aux arrêts des bus les plus “touristiques” (par exemple 21, 24, 58, 63, 67, 69, 72, 73, 82, 86, 89, 95, 96 ...), une affichette en plusieurs langues : “Vous trouverez dans ce bus un dépliant décrivant les sites les plus remarquables qu’il dessert”... et l’édition de ces dépliants en conséquence.

JeanM a évalué son projet à 900 000 €

5 commentaires

Btournour

Btournour le 20/02/2017

Je ne peux que m'associer à ce projet pour réparer un investissement réalisé sans concertation avec les usagers au quotidien de ces abris
Ioukhym

Ioukhym le 14/02/2017

Je suis tout à fait d'accord avec cette proposition et en particulier la disponibilité du plan général des lignes de bus. Cette information est importante pour l'usager et fait vraiment défaut.
Autre défaut : sur le plan du quartier, qui est par ailleurs très informatif, il n'y a l'emplacement des arrêts bus avec leurs lignes pour quiconque veut faire une correspondance. Tous n'ont pas encore un "smartphone".
Isaduvélo

Isaduvélo le 13/02/2017

n'arrive pas à cliquer pour approuver
Bibal

Bibal le 13/02/2017

D'accord avec le projet déposé par JeanM et avec le commentaire tout à fait pertinent de Docalbe.
Docalbe

Docalbe le 13/02/2017

Toutes ces remarques sont pertinentes; mais je crois que la RATP et le STIF ont donné la priorité à un cahier des charges dominé par le design plutôt que par l'information des usagers!
En arrivant à un arrêt de bus, quoi de plus désagréable de constater que la ligne ne correspond pas à votre besoin; le pire est de ne pas avoir d'information pour trouver la bonne ligne et l'arrêt le plus proche correspondant.
UN PLAN GÉNÉRAL DES BUS EST UN MINIMUM VITAL POUR L'USAGER!!

Le projet

Campagne Budget Participatif 2017

Statut Statut : Regroupé avec d'autres projets

Coût estimé  Évalué à 900 000 €

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

 Association

 (Association des Usagers des Transports - FNAUT IdF)
Déposé le 8 février 2017 par
JeanM

Co-construction

Projet regroupé au sein du projet suivant :

Se déplacer autrement