Transport et mobilité
Localisation Projet « Tout Paris »

Création d'un service de nettoyage pour les pistes cyclables

Description de la proposition

Le plan vélo ne doit pas se limiter à la mise en place de nouvelles pistes cyclables. Il doit être accompagné d'une maintenance adéquate, et ce n'est déjà pas le cas avec les infrastructures actuelles. Les pistes cyclables sont par nature sujettes à des problèmes de propreté et de sécurité : ce qui se trouve sur la voirie est projetée sur les côtés par les voitures et s'entasse sur les pistes cyclables contre le trottoir, les pistes sont souvent directement sous les arbres, etc. Quelques exemples de problèmes rencontrés lors de l'année écoulée : - aux abords de lieux festifs (par exemple les quais entre Bercy et Austerlitz), les pistes cyclables sont systématiquement recouvertes de bouts de verre le week-end et il se passe parfois 2 semaines avant que cela soit nettoyé (= crevaisons) ; - lors de la dernière tempête, les pistes se sont retrouvées jonchées de branches, il a fallu une semaine pour qu'elles soient nettoyées ; - lors de la dernière vague de froid, les pistes cyclables n'ont pas été prises en compte et du verglas était présent pendant plusieurs jours (= chutes) ; - à l'automne, les feuilles des arbres ont recouvert les pistes cyclables, alors même qu'il pleuvait (= très glissant) ; il a fallu deux semaines pour que cela soit nettoyé ; parfois, les pistes ont même servi de dépôt d'énormes tas de feuille (1m de haut) aux services de nettoyage, qui les ont laissé pendant plusieurs jours ; - après les marchés, les pistes cyclables sont mal nettoyées ; - lors de travaux, les pistes sont couvertes de cailloux et autres déchets (= crevaisons). Tout cela n'est pas qu'une question de propreté, c'est surtout un problème de sécurité. Les vélos sont évidemment bien plus fragiles que les voitures. Je propose donc la création d'un service de nettoyage dédié et adapté, qui devrait être quotidien sur l'ensemble des pistes cyclables existantes et à venir, ainsi que sur l'ensemble des espaces cyclables (quais, etc.).

Le coût n'a pas été évalué.

4 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 16/05/2017

Bonjour et merci de votre intérêt pour le Budget Participatif.
Nous sommes au regret de ne pas pouvoir retenir votre proposition, pour la raison suivante :

Votre projet engendre des dépenses de fonctionnement trop importantes. En effet, la création d’un nouveau service de nettoyage générerait des coûts de fonctionnement non négligeables en termes de ressources humaines. Or, le Budget Participatif de Paris est consacré spécifiquement au financement de projets d’investissement ayant un impact durable sur le patrimoine de la collectivité. Pour votre information, sachez que la Maire de Paris proposera au prochain Conseil de Paris une série de mesures visant à améliorer la propreté dans la capitale, celles-ci compléteront le Plan de renforcement de la propreté adopté en février 2016. Les Parisiens seront invités à s’impliquer plus activement, notamment en leur proposant une nouvelle version de l’application « DansMaRue » qui permet de signaler des anomalies, en co-construisant les plans de propreté avec les conseils de quartier, en organisant la « journée du grand nettoyage », en programmant des conférences citoyennes d’arrondissement, en proposant à des Parisiens de devenir Ambassadeurs de la propreté, en diffusant aux publics scolaires une mallette pédagogique, etc. Parallèlement, le service municipal va être renforcé : 100 éboueurs et conducteurs de benne seront recrutés, une équipe de la brigade de lutte contre les incivilités sera chargée d’enquêter sur les dépôts sauvages, des tournées saisonnières en soirée seront créées, la lutte contre les rats sera renforcée, 48 nouvelles aspiratrices seront commandées, des responsables de quartiers dans les zones les plus salies seront désignés, etc. Cela fait suite à de nombreuses mesures déjà engagées depuis 2014 comme l’installation des 30 000 nouvelles corbeilles de rue avec éteignoirs, le renforcement du plan estival de propreté, l'extension des horaires d’ouverture des différentes sanisettes installées, ou encore la campagne de sensibilisation et de verbalisation contre les jets de mégots et les tags au sol.

Nous vous remercions de votre compréhension.
L’Equipe Budget Participatif de la Ville de Paris

batco

batco le 17/02/2017

Tout à fait d'acoord ! Les pistes cyclables (quand elles ne sont pas bloquées par des voitures, travaux...etc) ne sont PAS DU TOUT entretenues ! Feuilles, cailloux, nids de poules, déchets, verglas. Il serait utiles de mieux des préserver (potelets pour empêcher les voitures et scooter d'en faire des parkings), de mieux les marquer (couleurs pour que les piétons ne marchent pas dessus), et AUSSI remplacer les revêtements par des des matériaux "doux" (notamment sur les pistes des maréchaux faits avec des dalles ultra-glissantes et désagréables en vélo et plus encore en trottinette, monocycle ou rollers)
Laurent R

Laurent R le 09/02/2017

Excellente idée ! Au passage, j'espère que votre projet s'il est retenu, sera plus vite concrétisé que le plan vélo dont on ne voit toujours aucun effet concret deux ans après son vote.
Oudimou

Oudimou le 07/02/2017

Pour compléter les aspects sécurité, veiller à ce que les véhicules ne stationnent pas en double file sur les pistes cyclables est important. Les cycliste sont en effet obligé de se déporter vers le milieu de la chaussée.

Le projet

Campagne Budget Participatif 2017

Statut Statut : Projet non retenu

Coût estimé  Le coût n'a pas été évalué

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

 Particulier

Déposé le 4 février 2017 par
Cyrille