Ce projet est soumis au vote du Budget Participatif 2017.

Cadre de vie
Localisation
Projet du 3ème arrondissement

La rue Vaucanson : on n’y passe plus, on y vient !

Description de la proposition

Ce projet vise à transformer la rue Vaucanson, en un espace de loisirs et de détente pour toutes et tous. La rue pourrait accueillir des événements publics variés, des équipements sportifs et un espace de jardinage pour les jeunes et les moins jeunes, notamment avec la participation du CNAM et de la Régie de quartier Paris centre. Ce projet participerait à l’insertion de personnes à la rue, en situation, via l’action du carillon. L’absence de riverains dans la rue permet d’imaginer des usages « zonés », y compris pour des activités sportives de plein air difficiles à mener ailleurs dans le 3e. La rue Vaucanson pourrait ainsi accueillir dans une première zone, à partir de l’angle de la rue du Vertbois, des activités sociales type repas de quartier, bricolage en plein air, et autres usages à inventer par les habitant.e.s. Une deuxième zone, jusqu’à la rue Comte, pourrait être consacrée aux loisirs de plein air, avec des équipements de convivialité (tables, etc.) côté grilles du CNAM, des agrès sportifs, une table de ping pong et un city stade côté mûrs. Enfin, dans une troisième zone, la rue pourrait accueillir une végétalisation à visée comestible, en prolongement « hors les grilles » du jardin du musée du CNAM. Cette végétalisation continuera sur toute la longueur des grilles (côté Cnam) de la rue Vaucanson qui relira les deux extrémités de la rue. Ce projet permettrait de mobiliser différents acteurs associatifs du 3e, le Conseil de quartier Arts et Métiers, le CNAM, la Régie de quartier. La rue réaménagée favoriserait les échanges intergénérationnels et la mixité sociale.

Le coût n'a pas été évalué.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2017
Statut
Projet retenu
Coût estimé
Le coût n'a pas été évalué

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Autre

(L'équipe du Budget Participatif)
Déposé le May 9, 2017
par Atelier de co-construction