Propreté
Localisation
Rue du Poteau, 75018 PARIS
Projet « Tout Paris »

Mettre fin à l'urine sauvage dans les rues

Description de la proposition

La rue, les façades, trottoirs sont dans un état désastreux notamment dans le 18e coté boulevard Ney à cause de personnes qui urinent dans l'espace publique à toute heure. Au delà de l’hygiène, c’est un véritable problème pour l’éducation de nos enfants, la santé publique. Plutôt qu'une approche répressive, voici une solution dissuasive. Une solution a déjà fait ses preuves à Hambourg en Allemagne pour une rue avec une forte vie nocturne. Voici le reportage: https://www.youtube.com/watch?v=S2HHn7U6JJw Le principe est simple, recouvrir les murs les plus exposés à ces problèmes d’urine sauvage d’une couche de peinture hydrophobe qui renvoie tout ce qui est liquide. La personne qui s’aventure à faire pipi, voit son urine ricocher. Une solution toute simple et terriblement efficace.

Delaportex a évalué son projet à 100,000 €

39 commentaires

Admin

L'équipe du Budget Participatif le 10/08/2016

Cette peinture nécessite d’être apposée sur des murs en béton ou ciment et l’application sur des murs de pierre comme ceux de la rue des Juges Consuls s’avère impossible car ce produit empêche la pierre du mur de respirer. L’expérimentation de cette peinture au sein de plusieurs arrondissements parisiens, actuellement en cours, montre, d’après les services techniques de la Propreté de Paris, que cette peinture n’apporte pas de résultats concluants à la lutte contre les problèmes d’urines, l’effet de rebond sur le mur n’étant pas aussi important qu’imaginé initialement. Il est par ailleurs hautement inflammable, ce qui nécessite une pose dans des conditions de sécurité renforcées et son coût est prohibitif (2500€ pour une quarantaine de mètres carrés, et l’opération doit être renouvelée tous les 6 mois). Pour toutes ces raisons, nous ne sommes pas en mesure de retenir le projet que vous avez proposé.
Martinedu19

Martinedu19 le 16/02/2016

Une autre technique qui fonctionne bien à vélo consiste à klaxonner le pisseur sur le fait, pour le perturber.
Avec un peu de chance, en se retournant, il se sera fait pipi dessus.
Martinedu19

Martinedu19 le 16/02/2016

Une autre technique qui fonctionne bien à vélo consiste à klaxonner le pisseur sur le fait, pour le perturber.
Avec un peu de chance, en se retournant, il se sera fait pipi dessus.
Martinedu19

Martinedu19 le 16/02/2016

Une autre technique qui fonctionne bien à vélo consiste à klaxonner le pisseur sur le fait, pour le perturber.
Avec un peu de chance, en se retournant, il se sera fait pipi dessus.
Martinedu19

Martinedu19 le 16/02/2016

Une autre technique qui fonctionne bien à vélo consiste à klaxonner le pisseur sur le fait, pour le perturber.
Avec un peu de chance, en se retournant, il se sera fait pipi dessus.
Martinedu19

Martinedu19 le 16/02/2016

Une autre technique qui fonctionne bien à vélo consiste à klaxonner le pisseur sur le fait, pour le perturber.
Avec un peu de chance, en se retournant, il se sera fait pipi dessus.
Martinedu19

Martinedu19 le 16/02/2016

Une autre technique qui fonctionne bien à vélo consiste à klaxonner le pisseur sur le fait, pour le perturber.
Avec un peu de chance, en se retournant, il se sera fait pipi dessus.
Martinedu19

Martinedu19 le 16/02/2016

Une autre technique qui fonctionne bien à vélo consiste à klaxonner le pisseur sur le fait, pour le perturber.
Avec un peu de chance, en se retournant, il se sera fait pipi dessus.
Martinedu19

Martinedu19 le 16/02/2016

Une autre technique qui fonctionne bien à vélo consiste à klaxonner le pisseur sur le fait, pour le perturber.
Avec un peu de chance, en se retournant, il se sera fait pipi dessus.
Martinedu19

Martinedu19 le 16/02/2016

Une autre technique qui fonctionne bien à vélo consiste à klaxonner le pisseur sur le fait, pour le perturber.
Avec un peu de chance, en se retournant, il se sera fait pipi dessus.
Martinedu19

Martinedu19 le 16/02/2016

Une autre technique qui fonctionne bien à vélo consiste à klaxonner le pisseur sur le fait, pour le perturber.
Avec un peu de chance, en se retournant, il se sera fait pipi dessus.
blablabla

blablabla le 14/02/2016

Tout à fait d'accord! mais ne nous limitons pas aux murs, sur les horodateurs aussi car c'est une bonne planque pour les pisseurs.
écOWano

écOWano le 13/02/2016

Effectivement, et à ce propos, l'expo (organisée par la ville de Paris en plus je crois) qui avait été installée sur le canal de l'Ourcq au moment de la cop21 présentait une idée novatrice et qui mérite qu'on s'y intéresse :
http://ecosec.fr/ecosec-lance-son-urinoir-pour-gouttiere/
alexiamrs

alexiamrs le 11/02/2016

En effet il faudrait surtout proposer une solution alternative du pipi aux murs, + d'urinoirs par exemple...
Pierrot

Pierrot le 09/02/2016

Ca ne suffira sans doute pas à régler complètement le problème ......mais ça peut y participer.
SophieCG

SophieCG le 09/02/2016

Bravo, super bonne idée ! qui vaut pour tout Paris, à associer à une campagne publique sur le manque de civisme. Cette sale habitude d'uriner partout de jour, comme de nuit, rend notre ville vraiment infecte depuis plusieurs années.
J'habite le 10ème et je vois des dessins d'enfants scotchés sur les portes des immeubles réclamant "halte au pipi sur la porte"... C'est affligeant.
Delaportex

Delaportex le 08/02/2016

Les retombées du jour:

http://www.franceinter.fr/depeche-comment-lutter-contre-ceux-qui-prennent-les-murs-de-la-ville-pour-des-pissotieres

http://www.thelocal.fr/20160208/is-it-time-paris-got-its-walls-covered-in-anti-pee-paint

http://www.metronews.fr/info/ce-parisien-veut-mettre-fin-aux-rigoles-d-urine-dans-la-rue-avec-de-la-peinture-repousse-pipi/mpbh!WAYVun0FnQQY/?from=headerBar

http://fr.sputniknews.com/societe/20160208/1021582892/paris-peinture-contre-urine.html
AugustinR

AugustinR le 08/02/2016

Ca c'est chercher à solutionner le symptôme sans résoudre le problème de fond qui est le dramatique manque de toilettes publiques dans la ville de Paris.
Toutes les grandes villes du monde entier dignes de ce nom proposent les toilettes comme un service public, permettant au citoyen de ne pas avoir à envisager le mur de l'impasse comme solution - souvent désagréable - de replis.
Et si quelqu'un trouve anormal d'avoir besoin de se soulager lorsqu'on est dans la rue, alors qu'il reste chez lui, à priori ça ne sentira pas la pisse là-bas.
écOWano

écOWano le 08/02/2016

Quelqu'un aurait une idée pour les crachats ? ^_^
C'est un autre fléau dans certains quartier, mais j'ai du mal à imaginer un revêtement au sol qui renvoie les crachats à la figure de leurs auteurs... Dommage, je me marrerais bien...
cyberbab

cyberbab le 08/02/2016

MERCI pour cette proposition, à laquelle je m'associe. C'est un problème de civilité qui touche toute la ville. Je suis dans le 11ème, les malpropres de jour comme de nuit n'hésitent pas à se soulager, devant les fenêtres des bureaux...

Puisqu'ils ne comprennent pas le respect et la politesse, renvoyons leur urine sur leurs pieds, si toute la ville est ainsi cela devrait les calmer
Delaportex

Delaportex le 07/02/2016

Les medias en parlent encore
http://rmc.bfmtv.com/mediaplayer/audio/rmc-0502-bourdin-direct-8h-9h-301553.html
http://www.mensquare.com/menly/pop-life/200964-mur-pipi-peinture-hydrophobe
http://www.konbini.com/fr/tendances-2/murs-anti-pipi-paris-surprise/
http://www.lebonbon.fr/actu/un-mec-veut-mettre-une-peinture-anti-pipi-dans-paris/
https://www.minutebuzz.com/societe--la-solution-ultime-contre-les-parisiens-qui-se-soulagent-contre-les-murs-de-la-capitale/
http://buzzfil.net/article/10009/non-classe/xavier-delaporte-propose-a-la-mairie-son-projet-de-mettre-sur-les-murs-une-peinture-qui-retourne-leurine-11.html
eli

eli le 07/02/2016

Merci pour cette proposition, je vote à 200% pour ! J'habite dans la cité du labyrinthe , un petit passage dans le 20e et je me bats également tous les jours contre ces porcs de pisseurs qui arrosent ma porte et mes bacs de plantes qu'ils font par voie de conséquence régulièrement crever. L'été, l'odeur d'urine est tellement nauséabonde que l'on ne peut même plus ouvrir les fenêtres. Bref bel exemple de civilité pour nos enfants qui respirent le bon air du pipi parisien, mêlé aux déjections canines qui s'amoncèlent elles aussi dans notre pauvre passage.

La Parisienne

La Parisienne le 07/02/2016

Je suis tout à fait d'accord avec cette proposition, tout le 18° est touché, c'est horrible. C'est vraiment dégoûtant et irrespirable !
JO

JO le 05/02/2016

Je m'associe à ce projet car le problème est aussi aigu dans le 17 eme . Des individus urinent de jour comme de nuit dans des renfoncements de nombreuses rues des Batignolles.
La peinture hydrophobe testée à Hambourg et San Francisco semble efficace.
Delaportex

Delaportex le 05/02/2016

Bonjour à tous,

Je ne remets absolument pas en cause le travail de la mairie de Paris qui fait de son mieux pour améliorer la propreté des rues.
Le problème vient des usagers qui ont encore un comportement moyenâgeux en 2016.

Un magazine dans un débat très animé sur sa page Facebook a jugé de "Barbare" la solution de la peinture anti pipi.

Comme l'indique le titre de cette page, l'objectif est de "mettre fin à l'urine sauvage dans les rues", je suis ouvert à toute autre solution qui puisse y répondre.

Un ami m'a fait part de cette approche, toujours dissuasive et non répressive, appliquée en République Tchèque.
Ce principe va cette fois essayer de dissuader d'uriner sur la voie publique sous peine de se retrouver sur Youtube.
http://www.huffingtonpost.fr/2014/08/27/uriner-republique-tcheque-youtube-filme-faire-pipi-espace-public-voie-publique_n_5721470.html

Encore une fois, tourner en dérision ces comportements me parait une option à essayer.

Le débat reste ouvert.
Gipas

Gipas le 05/02/2016

L'idée a aussi été mise en œuvre à San Francisco http://www.20minutes.fr/insolite/1657795-20150726-video-murs-anti-pipi-san-francisco-aussi-arroseur-arrose
Ce n'est qu'une mesure parmi d'autres pour résoudre le problème , mais on aurait tort de se priver. Il faudrait au moins faire l'essai dans quelques quartiers particulièrement exposés, ou dans certaines rues ou sur certaines façades sensibles.
Avec 100k€, on devrait traiter 1 à 2km de façades.
Il faut évidemment aussi plus de toilettes publiques à paris, et inciter les gens à les utiliser davantage . je soutiens aussi l'idée de mrtnbenhur sur le fléchage des toilettes qui existent.
VrG

VrG le 04/02/2016

L'article du Bonbon est volontairement provocateur, mais quitte à critiquer l'idée de Xavier et à dire haut et fort qu' "une bonne partie des gens qui urinent dans la rue n’ont pas le choix", je leur propose de déposer un projet participatif pour demander l'installation ou plutôt le retour des vespasiennes parisiennes.
Et en attendant, il serait plus intelligent de conseiller à leurs lecteurs d'uriner discrètement dans le caniveau plutôt que sur les murs ou les portes des immeubles que de vraies personnes doivent pousser pour rentrer tranquillement chez elles.
Pour le Bonbon, il est, je cite : "dingue de penser que pour résoudre un problème sanitaire, il faille punir les gens en leur “pissant dessus”".
Aux gens du Bonbon, ne croyez vous pas que les "urineurs" doivent prendre conscience à un moment donné, qu'ils pourrissent le quotidien de ceux qui sont amenés à marcher dans la pisse des autres, à nettoyer, mettre les doigts dedans aussi?
C'est quand même dingue de défendre une attitude aussi "animale", égoïste et irrespectueuse envers ses congénères.
Bref, moi je vote pour cette idée qui ne devrait même pas passer par le chemin du budget participatif.
Elle aurait du être appliquée depuis bien longtemps par la mairie, comme cela est le cas pour l'application systématique de peinture lorsque de graffitis dégradent les murs.


Inthered

Inthered le 03/02/2016

Le problème est général à Paris. Un endroit à ne pas oublier pour cette peinture: les pourtours des églises qui servent trop souvent d'urinoirs publics....
Delaportex

Delaportex le 03/02/2016

Les medias en parlent encore:

Le bonbon n'a pas aimé l'initiative, le débat c'est le principe du Budget participatif:
http://www.lebonbon.fr/actu/un-mec-veut-mettre-une-peinture-anti-pipi-dans-paris/

RTL Les grosses têtes au time code 1h00 ont bien rigolé bien que le sujet soit sérieux :
http://www.rtl.fr/culture/arts-spectacles/pierre-benichou-declame-des-vers-pour-caroline-diament-7781678917

Delaportex

Delaportex le 03/02/2016

La presse en parle:
http://www.20minutes.fr/paris/1778691-20160202-paris-excede-propose-mairie-recouvrir-murs-peinture-renvoie-urine
http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/16987-dingueca-parisien-degoute-pauses-pleine-propose-mairie.html
https://twitter.com/YahooActuFR/status/694835850744496128
mrtnbenhur

mrtnbenhur le 03/02/2016

Super Xav ! On se sent enfin soutenu ! Multiplions les démarches, le phénomène doit cesser :
peinture hydrophobe aux bons endroits, plus de sanisettes, des panneaux pour indiquer où elles sont
(au moins une à proximité d'un square), et des agents qui verbalisent
LA PREVENTION FONCTIONNE QUAND LA REPRESSION EXISTE
et dans le 18ème il serait temps d'envoyer quelques agents de salubrité.
J'ai eu moi aussi nombre de prises de becs pour ces épenchements d'urines sauvages.
Françoise G

Françoise G le 03/02/2016

J'ai le même problème dans ma rue. Le soir quand je rentre vers 19h, j'enjambe les flaques d'urine pour composer le code de chez moi! En plus, je partage cette entrée avec une crèche! Il est urgent de faire quelque chose.
Steph M

Steph M le 02/02/2016

Excellente idée qui a visiblement déjà fait ses preuves ailleurs. Au-delà de l'aspect comique, il y a un réel besoin !!
JulietteR

JulietteR le 02/02/2016

J'adore l'idée !! J'espère qu'elle sera déployée partout dans Paris !
CaroVB

CaroVB le 02/02/2016

Super idée, bien drôle et qui j'espère sera déployée partout dans Paris !
Natacha Sellier

Natacha Sellier le 02/02/2016

Efficace et drôle !
J'adhère.
Natacha Sellier

Natacha Sellier le 02/02/2016

Efficace et drôle !
J'adhère.
Lolobada

Lolobada le 02/02/2016

excellente idée ; il y a des quartiers de Paris où l'odeur est insupportable et c'est vraiment dommage alors que des toilettes publiques et gratuites existent un peu partout ...
Marco

Marco le 02/02/2016

Quelle brillante idée d'utilité publique.
C'est drôle, malin et efficace.
Bravo M. Delaporte, je soutiens votre projet.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2016
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 100,000 €
 

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le February 2, 2016
par Delaportex