Environnement
Localisation
2b Rue de l'Ourcq, 75019 PARIS
Projet « Tout Paris »

Un vélo-rail utilitaire sur les rails inutilisés !

Description de la proposition

- Les enjeux de la transition énergétique sont plus critiques que jamais, comme la COP21 nous l'a rappelé récemment. - L'agriculture urbaine se développe dans certaines métropoles conscientes de leurs responsabilités environnementales. Paris a manifesté à de nombreuses reprises son désir de s'inscrire dans cette tendance. - L'appel à projets sur 23 sites parisiens, lancé par la Ville, s'est conclu récemment par la désignation des lauréats. Dans le 19ème arrondissement, le choix du jury pour le lot 2C, 2bis rue de l'Ourcq, s'est porté sur le projet « La Ferme du Rail, lieu de rencontre autour de l'agriculture urbaine, d'hébergement, de formation et de production ». - Le terrain concerné jouxte la Petite Ceinture ferroviaire, implantée sur viaduc maçonné et remblai dans cet îlot Ourcq-Jaurès. - On sait aussi que le protocole-cadre de 2015, entre la Ville et la SNCF, concernant la rocade ferroviaire historique, stipule que les aménagements liés à son ouverture au public doivent être réversibles et que les rails doivent rester en place. - Enfin, il est notoire que le transport sur rails d'une charge donnée nécessite nettement moins d'énergie que le transport de la même charge sur route. Et que l'énergie, aussi vertueuse que puisse être son origine, se doit d'être économisée. En conséquence, nous proposons que la Ville finance la réalisation, par une école ou une association, d'un vélo-rail utilitaire, équipé d'une plate-forme et d'une remorque légère, destiné à transporter entre potagers, serres urbaines, recycleries, jardins partagés et gares, tout au long de la Petite Ceinture, produits maraîchers locaux, compost, matériaux et objets à recycler, en mettant à profit les voies ferrées, aujourd'hui maintenues mais inutilisées. Ce vélo-rail serait à assistance électrique (batteries ou pile à combustible). C'est un réseau d'échanges écologiques qui se formerait ainsi autour de la Ceinture, constituant une récupération vertueuse de l'infrastructure elle-même.

eBoc a évalué son projet à 50,000 €

3 commentaires

Admin

Mairie de Paris le 06/09/2016

Votre projet pourra être étudié dans le cadre de l'aménagement de la petite ceinture. Le plan-programme pour cet aménagement, élaboré à partir de la concertation menée en 2013 avec les Parisiens, se poursuit pour aménager d'autres parties et les ouvrir à de nouveaux usages et les rendre ainsi disponibles pour les Parisiens et les usagers en général. Trois grands principes président à cette évolution de la petite ceinture dès cette année 2016 et au cours des années à venir. Les aménagements seront conçus de manière à préserver la continuité de la Petite Ceinture et la réversibilité des aménagements qui pourraient y être réalisés. Les conditions d’ouverture à de nouveaux usages devront permettre la protection et la valorisation des éléments de patrimoine naturel, architectural et paysager de la petite ceinture, en conciliant les fonctions écologiques actuelles et les fonctions et usages futurs. Le plan-programme de la Petite Ceinture, élaboré conjointement entre la SNCF et la Ville de Paris et concerté avec les mairies d’arrondissement, donne une large place à la participation dans la réalisation du projet et prévoit de mixer des activités de promenade et de loisirs, les animations culturelles, économiques, sportives ou encore liées à l’agriculture urbaine et aux jardins partagés, de manière à mettre en valeur et à faire connaître les lieux remarquables existant sur ces emprises. L’association des habitants ira donc bien au-delà d’une concertation traditionnelle. Il s’agira pour les habitants d’être codécideurs de la conception et participants au geste même d’aménagement. Ils auront ainsi pour une part la paternité du projet et, sur ces prémices, pourront ensuite impulser des évolutions en fonction des usages. Des chantiers participatifs sont prévus dans les 9 arrondissements traversés par la Petite Ceinture entre la mi-2016 et le début 2017. En particulier, à partir du 20 juillet 2016, la mise en place de 4 chantiers participatifs sera effective : villa du Bel-Air (PC12), rue Didot (PC14), rue Petit (PC19), et à la hauteur de la rue de la Mare (PC20). Ces séquences représentent d’ores et déjà 1 km de linéaire sur la Petite Ceinture. 5 nouvelles stations / chantiers participatifs, début 2017, ajouteront plusieurs centaines de mètres supplémentaires appropriables par les habitants et les volontaires. Concrètement, les chantiers participatifs seront accompagnés par des équipes pluridisciplinaires, appelées « collectifs » qui comprennent au moins un paysagiste avec une sensibilité à l’écologie urbaine, un scénographe urbain, un designer ou graphiste plasticien, un sociologue urbain et un constructeur avec des compétences en économie circulaire. Chaque « collectif » doit mener successivement un travail d’observation des usages et d’analyse du plan-programme, de co-programmation, de co-conception et de co-construction avec les habitants et les associations concernées par le linéaire du chantier participatif. En parallèle, les services techniques de la Ville de Paris ont commencé les études techniques afin de chiffrer et de programmer les travaux de réalisation du socle de la promenade de la Petite Ceinture, de manière à ouvrir de nouvelles séquences sur la Petite Ceinture, grâce à des aménagements les plus simples possibles pour l’accès, la traversée des ponts-rails et la sécurité des usagers de la Petite Ceinture. Ces études concernent plusieurs arrondissements. Les aménagements à réaliser seront enrichis par le travail des collectifs, avec les associations et les volontaires qui travailleront avec eux. Ces propositions d’aménagement seront soumises à la validation des élus concernés et en dernier ressort à la validation de de la Maire de Paris. Ainsi, la mise en œuvre simultanée des projets, sous des modes de conception complémentaires, va permettre de faire avancer les idées votées lors du budget participatif d’octobre 2015 et de mettre en œuvre celles de ces idées et propositions qui seront faisables, dans le budget imparti.
Admin

L'équipe du Budget Participatif le 10/08/2016

Suite à l'analyse technique de votre projet et à son examen en commission du budget participatif, en présence d'élus, votre projet ne sera pas soumis au vote du budget participatif. Des explications plus détaillées vous seront fournies dans les prochaines semaines.
Paul-Louis

Paul-Louis le 19/02/2016

C'est un projet typiquement "COP 21" qui ne peut que séduire la ville des prochains JO verts. Il en faudra beaucoup d'autres de cette catégorie pour rendre Paris vraiment respectueux de la nature. Bravo.

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2016
Statut
Projet non retenu
Coût estimé
Évalué à 50,000 €
 

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le February 18, 2016
par eBoc