Ce projet, regroupé avec d'autres projets similaires,
est soumis au vote du Budget Participatif 2016.

Culture et patrimoine
Localisation
Projet « Tout Paris »

Boîtes à Livres : pour échanger la culture

Description de la proposition

Boîtes à livres installés partout dans Paris Le principe est simple : vous avez des livres qui traînent sur vos étagères ? Partagez-les ! Venez les déposer dans les boîtes à livres. Ils doivent simplement être en suffisamment bon état pour être lus (les Boîtes à livres ne sont pas des poubelles !). N’oubliez pas que les livres sont mis à la vue de tous, adultes et enfants, n’y déposez pas des ouvrages réservés à un public averti !Vous avez une envie de lecture ? Venez fouiller dans les Boîtes à livres. Et peut être un ouvrage vous séduira. Prenez-le, c’est gratuit et sans inscription. Lisez-le, gardez-le, offrez-le... ou partagez-le à nouveau en le redéposant dans une boîte à livres.

Bakian a évalué son projet à 120,000 €

6 commentaires

haie de lionne-choiseul

haie de lionne-choiseul le 16/02/2016

serait intéresser par le projet pour l'installation d'une armoire à livre C-001979
Une armoire à livre près du banc, en libre-service pour échanger, prendre et déposer des livres mis à disposition grâce à l'association Circul'Livre du 2ème arrondissement, la proximité du banc permet de le consulter un moment avant de l'emporter ou d'en choisir un autre, et ce à toute heure, sans attendre l'installation d'un stand. Le lieu est fréquenté surtout en semaine par les employés du quartier à l'heure du déjeuner, pour profiter d'une pause bouquins.

Concrètement, un mobilier urbain de 2,50m de hauteur, large d'1,20m avec une ouverture côté banc et une ouverture côté passage piéton, fermées par des portes transparentes étanches à la pluie. A l'intérieur, des caissons de différentes tailles selon les livres. Les faces aveugles portent une signalétique (logos des associations participantes, mairie). Le choix des matériaux brut (acier corten, peinture intérieure epoxy) rend l'entretien de l'armoire inexistant. L'association Haie de Lionne-Choiseul s'occupe du fonctionnement.

Ce projet de socialisation par la culture s'inscrit dans l'aménagement de la haie de Lionne-Choiseul, constituée de deux jardinières pleine-terre plantées d'espèces natives qui seront installées par la ville de Paris et la mairie du 2ème pour relier les arbres alignés de la rue Dalayrac, ainsi que d'un banc (face au 12-14 rue Dalayrac) à proximité du pied d'arbre aux plantes spontanées. Expertisé par la LPO, l'aménagement de la haie consacré à la biodiversité favorise la présence d'oiseaux. De plus, facilement accessible par la mobilité douce (présence d'arceaux à vélo), l'armoire permettrait également la diffusion de documents distribués sur l'avifaune, et complète sur le quartier un dispositif d'échange périodiquement présent rue Montorgueil le samedi.
haie de lionne-choiseul

haie de lionne-choiseul le 11/02/2016

vu ce système à Amsterdam en rue, avec dispositif de protection contre la pluie
cela crée du lien social, notamment à côté d'un banc - une excellente initiative
JacquelinePe

JacquelinePe le 08/02/2016

J'ai déposé un projet de ce type l'an dernier (reconversion des anciennes cabines téléphoniques ou des anciens abris bus). Le projet a été fusionné d'autres idées sur la lecture pour tous. Malheureusement il n'a obtenu que 4000 voix. Il faut dire que nous avions sans doute été un peu légers sur la communication.
Une autre personne du 18ème avait eu la même idée et nous avons l'intention de la représenter cette année en associant des étudiants à la création du design et en faisant une meilleure campagne de conviction.

Bakian

Bakian le 28/01/2016

Je modifie , j'élargis un peu mon projet : je l'appelle "boîte à supports culturels" ou "la culture pour tous" car, outre les livres ,il y a des musicassettes audio , des vidéoK7 VHS, des CD, des Vynils , des DVD's qui encombrent nos étagères et d'autre que nous aimerions consulter , lire, regarder, écouter puis remettre dans ces véritables petites bibliothèques culturelles.
Bakian

Bakian le 26/01/2016

Des "boîtes à lire" viennent d'être installés à Nevers.
Une seule boîte conduit à ce que vous décrivez : pris par la même personne .
Mais la revente, je doute, car chez Gibert Jeune la plupart ne sont pas rachetés. Il faut plein de boîtes dans Paris pour valider l'idée et mettre dans la tête des gens que tout est disponible, pour qu'il rapportent et ajoutent d'autres livres , sauf les nouveautés dans les librairies .
lougaski

lougaski le 26/01/2016

L'idée avait été testée dans un prototype d'abribus vers la gare de Lyon. On pouvait laisser des livres sur un étagère. Chaque fois que je l'ai fait, ils sont partis très vite, mais il n'y en avait jamais d'autres à prendre. Je me demande s'ils n'étaient pas pris par une seule personne pour être revendus ! depuis je donne mes livres à une ressourcerie. C'est dommage parce que je trouve l'idée très bonne si tout le monde joue le jeu...

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2016
Statut
Regroupé avec d'autres projets
Coût estimé
Évalué à 120,000 €

Connectez-vous et associez-vous au projet !

L'auteur

Particulier

Déposé le January 21, 2016
par Bakian

Co-construction

Projet regroupé
au sein du projet suivant :

La culture hors les murs