De nombreux chantiers ayant été suspendus pendant la crise sanitaire, le calendrier de livraison des projets en cours de réalisation est progressivement mis à jour et actualisé sur ce site.
Education et jeunesse
Localisation
2 rue de Torcy
18e arrondissement

 

Un espace jeux pour tous

Le projet

Une ludothèque est un espace de jeux, un univers pour petits et grands où les mots d’ordre sont détente, rencontre et échange. On y vient pour profiter de jouets qu’on n’a pas forcément chez soi, pour découvrir des jeux de société en famille, pour participer à des activités ludiques et pour emprunter des jouets.

Au centre social Espace Torcy, il y a une ludothèque mais elle se fait vieille et n’est plus en accord avec les besoins du public et des personnels y travaillant. C’est pourquoi nous aimerions repenser intégralement cet espace de plus de 30 ans pour en faire un lieu intergénérationnel ouvert à toutes et tous.

Cela engendrerait de gros travaux de mise aux normes, d’ouverture et d’abattement de cloisons, de création de nouveaux espaces.
L’intérêt de ce projet est de pouvoir imaginer ensemble de nouveaux espaces favorisant l’accueil de tous avec par exemple la création d'un espace pour parents, d’un parcours de motricité pour les plus petits, d’une salle de jeux pour les plus grands avec des cabanes ou des lieux d’expression artistique.

De même nous pourrions renouveler notre mobilier et moderniser notre stock de jeux.

Où en est-on ?

Le réaménagement de l’espace actuel prévoit de pouvoir utiliser les aménagements créés, dans le futur lieu de la ludothèque lors de son déménagement prévu dans 5 ans. Pour ce faire, le projet conçu par Matali Crasset repose sur la création de 3 modules différents qui viennent s’insérer dans la trame du lieu actuel en créant des ouvertures ponctuelles. Ils proposent des espaces en hauteur pour pouvoir se sentir dans des espaces spécifiques et informels. Il y a, en effet, beaucoup d’activités dans le même espace, en surélever certaines permet de mieux les individualiser.

On distingue :
  1. le module abri-jeu perché dans le couloir d’entrée : il permet de s’isoler autour d’un jeu, il propose deux assises en face à face, avec une table au centre, le tout accessible par une mini échelle. Au nombre de deux, ils sont implantés dans la profondeur de deux des grands rangements qui séparent la cuisine du couloir. Entre eux viennent tout naturellement s’intercaler deux vestiaires avec un rangement chaussure en bas et un portant en partie haute.
 

@Matali Crasset


             2. le module cabane perchée est placé à cheval entre la cuisine et le couloir. C’est le dispositif où prennent place les jeux symboliques.

@Matali Crasset


 
                3. le module capsule traverse deux des petits espaces de jeux : c’est un dispositif qui permet de jouer mais de façon plus informelle, il peut être utilisé par tous mais il a été plus particulièrement dessiné pour les ados.

 

@Matali Crasset


 
Trois espaces complètent le dispositif. Ils sont déplaçables (munis de roues) et ils se replient pour prendre le minimum de place quand ils ne sont pas en usage. On distingue, d’une part, le nombril rétractable : c’est un tapis d’éveil épais qui permet de poser les tout-petits qui ne marchent pas. Il est attaché à un système d’enrouleur qui permet de choisir sa taille en fonction du nombre d’enfants. Plus on tire sur le tapis et plus il devient grand. Et après usage, une manivelle permet de lui rendre sa forme initiale de rouleau. Il est associé à des coussins et autre assises basses mises à disposition des parents pour qu’ils puissent se mettre autour et à des jeux d’éveil…
 

@Matali Crasset


 
On distingue, d’autre part, le portant magique qui permet de se transformer grâce aux déguisements. Il est composé de deux portants parallèles à deux hauteurs différentes et d’un grand bac en partie basse, pour accueillir les costumes. Une paroi se déploie de chaque côté pour former un espace et apporter de l’intimité.

@Matali Crasset


 
On distingue, enfin, un espace-coin pour imitation, déplaçable (comme une brouette). Il peut devenir tour à tour un petit magasin, un petit théâtre de marionnettes, une extension de la cuisine…

@Matali Crasset


 
Projet en quartier populaire
 

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2019
Résultat du vote
Projet lauréat avec 1 117 votes !
Coût
140 000 €

Les questions du handicap et de l'accessibilité sont prises en compte dans le cadre de ce projet.

 
 
 

Planning

Études terminées1. Études et conception
1. (démarrées en janvier 2020)

Procédures en cours2. Lancement des procédures
2. (démarré en septembre 2020)

Travaux non démarrés3. Réalisation des travaux

Livraison à venir4. Livraison
4. (prévue en mars 2021)

Origine du projet