Environnement
Place de l'Hôtel de ville
LocalisationTout Paris

Projet n° 10

Pour une gestion de l'eau améliorée

Le projet

Ce projet vise à valoriser et protéger l'eau pour adapter Paris au changement climatique.

Il consiste à :

- permettre la récupération et le stockage de l’eau de pluie ;
- expérimenter davantage de radeaux végétalisés (structures flottantes refuges de biodiversité et dépolluantes), plébiscités au budget participatif 2017. Il s’agirait ici d’étendre cette expérimentation sur différentes surfaces d'eau (plans d’eau, lacs…) ;
- tester des revêtements adaptés qui permettent l'infiltration des eaux de pluie ;
- installer davantage de brumisateurs, qui vaporiseraient une fine bruine très peu consommatrice en eau en cas de vagues de chaleur.

Où en est-on ?

Ce projet s'articule autour de trois axes :

1. Récupérer l'eau de pluie
  • Récupérer l'eau de pluie en façade d'immeuble : un premier test est en cours sur la façade d'un immeuble rue Louis-Blanc (10e). Cette expérimentation pourrait être étendue à d'autres édifices, via un appel à projets ;
  • Collecter l'eau de pluie pour l'irrigation des jardins partagés ;
  • Expérimenter une flaque climatique : de l'eau, pompée depuis un bassin de récupération d'eau de pluie, est remontée en surface de façon à créer un îlot de fraîcheur. L'eau non évaporée retourne au bassin de récupération. Le choix du site pour mener cette expérimentation est en cours.

2. Installer des brumisateurs dans les parcs et jardins
  • Le choix des points d'implantation est en cours.

3. Améliorer la gestion de l'eau dans les jardins publics
  • Convertir les réseaux de distribution de l'eau d'arrosage du potable vers le non potable. Les sites pressentis sont les suivants :
- Parc Montsouris (14e)
- Champ-de-Mars (7e)
- Invalides (7e)
- Un autre site en cours de définition
 
  • Installer des sondes tensiométriques (instruments de mesure de l'état d'humidité du sol, et donc d'optimisation de la quantité d'eau à fournir pour l'arrosage) pour l'arrosage des jardins : ce projet permettrait de financer l’acquisition, la pose et la mise en service de 60 sondes pour atteindre la cible de 100 sondes à l’été 2019, pour l'irrigation de 2 000 points de végétalisation.



 

Le projet

Campagne  Budget Participatif 2018

Résultat du vote  Projet gagnant avec 20 891 votes !

Coût  4 000 000 €

 
 
 
 

Planning

Études terminées1. Études et conception
1. (démarrées en octobre 2018)

Procédures terminées2. Lancement des procédures
2. (démarré en janvier 2019)

Travaux en cours3. Réalisation des travaux
3. (démarrée en janvier 2019)

Livraison à venir4. Livraison
4. (prévue en juillet 2019)

Origine du projet