Education et jeunesse
Localisation
college Flora Tristan, 4 Rue Galleron, 75020 PARIS
20e arrondissement

 

Installer une ferme pédagogique sur le toit-terrasse du collège Flora Tristan

Le projet

Le collège Flora Tristan bénéficie d’une extraordinaire terrasse de 2300 m2 équipée d'arrivées d'eau et d'électricité et de garde-corps sécurisés puisque c’était l’ancienne cours de récréation. Elle est accessible à toutes et à tous grâce à 4 escaliers et à un ascenseur. Elle abrite également 2 préaux.

L’équipe pédagogique, les élèves, les parents, le conseil de quartier Saint Blaise  et l’association Veni Verdi proposent  d’y cultiver fruits, légumes et fleurs selon toutes les techniques de l'agriculture urbaine (bac, substrat, aéroponie, hydroponie, treille…). Ce jardin potager urbain sera entretenu par les collégiens et permettra un certain nombre d’apprentissages et d’animations. Il pourra être ouvert à des adultes en dehors du temps scolaire et constituer un outil d’animation du quartier. Les élèves souhaitent également aménager un des préaux en serre et l'autre en salle polyvalente permettant de transformer des produits récoltés.

Le projet permettra de financer les travaux et les premiers équipements nécessaires à la création du jardin et de la serre.

Où en est-on ?

Le collège a réinvesti une terrasse inutilisée de 2500 m2 pour son projet de ferme urbaine.
 
Depuis juillet, légumes, fleurs et aromates s’y épanouissent ! A venir entre fin 2019 et début 2020 : des travaux d'étanchéïté de la terrasse.

La particularité de ce projet est d'associer étroitement les élèves au projet. Pour l'accompagner, Bénédicte Vion, la principale adjointe, a fait appel à l'association de végétalisation Veni Verdi. Pur accompagner le projet : "L'idée était de créer une exploitation agricole qui serve à la fois d’outil pédagogique et d’espace de formation", explique-t-elle
 



Les collégiens, mobilisés jusqu’aux choix d’aménagement du toit, contribuent même aux recherches de financements. ils ont obtenu, notamment auprès de la Fondation de France, les fonds nécessaires aux premiers achats de matériel, de terre et de semences. À la rentrée, des élèves du Conseil de Vie Collégienne ont démarché les écoles et tracté dans la rue pour faire voter les habitants du quartier en faveur de nouveaux équipements au budget participatif : vote remporté le 2 octobre !
Les deux anciens préaux situés sur le toit seront ainsi prochainement aménagés en serre et en atelier cuisine pour créer un espace de production, de la graine au produit transformé : confitures, bocaux de sauce tomate ou de pesto...
 


L’idée est aussi de redonner le plaisir d’apprendre aux élèves à travers ce programme. Certains cours sont déjà prévus directement sur le toit : atelier de signalétique avec la prof de français, cours de pluviométrie avec le prof de maths, initiation à l’évolution de l’agriculture avec la prof d’histoire-géo.
 
À plus long terme, le projet est que les élèves deviennent eux-mêmes formateurs. Ils enseigneront à des salariés d’entreprises comment cultiver et entretenir un jardin dans le cadre d’activités de cohésion d’équipe. "Un moyen de responsabiliser et de valoriser ces enfants de milieux sociaux parfois défavorisés, de leur permettre d’acquérir des compétences de maîtrise de la langue, de se créer un réseau de professionnels. Nous en ferons un lieu de partage, de mixité et de rencontre au sein du quartier !", conclut la principale adjointe.

L'article complet consacré au projet sur le site de la revue We Demain

 

© Emilie Chaix / Ville de Paris
Projet en quartier populaire
 

Le projet

Campagne
Budget Participatif 2018
Résultat du vote
Projet lauréat avec 2 040 votes !
Coût
420 000 €
 
 
 

Planning

Études terminées1. Études et conception
1. (démarrées en février 2018)

Procédures terminées2. Lancement des procédures
2. (démarré en février 2018)

Travaux en cours3. Réalisation des travaux
3. (démarrée en décembre 2019)

Livraison à venir4. Livraison
4. (prévue en mars 2020)

Origine du projet