15e : rues et squares enfin réconciliés

Paris manque d’espaces verts, c’est entendu. Et ces espaces verts eux-mêmes étouffent, cernés par la rue et le bitume. Les squares Saint-Lambert et Adolphe-Chérioux, dans le 15e arrondissement, étaient dans ce cas : seulement séparés par quelques rues, certes charmantes mais végétalement désertes. Pas d’arbres, pas d’herbe. Les habitants trouvaient cela dommage : pourquoi ne pas créer une promenade plantée, dite « trame verte », pour passer à pieds d’un square à l’autre sans rupture de verdure ? C’est le sens du projet « Création d’une trame verte », proposé par l’association Blomet Paradisio et arrivé en tête des votes dans le 15e au Budget Participatif 2015.

Depuis, les travaux ont abouti. En particulier rue Léon-Séché, qui relie la rue Lecourbe et le square Saint-Lambert. Pour commencer, on a coupé l’accès aux voitures. Ensuite on a végétalisé : plantations de tilleuls, de plantes vivaces, pose au sol de pavés gazonnés, de jardinières… Mais aussi de robinets car les riverains tiennent à arroser eux-mêmes !

L'apaisement de la rue Léon-Séché est une partie de la fameuse trame verte, qui comprend également la rénovation du square Adolphe-Chérioux et du parvis de la mairie (rue Peclet). Elle s'inscrit par ailleurs dans un projet de mandature de la Mairie de Paris, qui prévoit d'aménager vingt « rues végétales », soit une par arrondissement, d'ici 2020.

 

Jean-Pierre Viguié - Mairie de Paris

Jean-Pierre Viguié - Mairie de Paris

mdp

 

Crédits photos : Jean-Pierre Viguié / Mairie de Paris