Appel à projets associatifs : Favoriser la participation des quartiers populaires au Budget Participatif 2018

Avis aux associations disposant d’une expérience, d’un savoir-faire ou d’une compétence en matière de participation citoyenne !

Vous souhaitez accompagner les habitants ou les instances de démocratie locale des quartiers populaires, dans le cadre de l’édition 2018 du Budget Participatif : cet appel à projets s’adresse à vous.

Exemples d’actions éligibles :

  • Marches exploratoires de quartier avec  les habitants dans une perspective de dépôt de projet
  • Ateliers participatifs collectifs d’élaboration de projets éligibles au Budget Participatif
  • Accompagnement à la formalisation et au dépôt de projets
  • Phase de vote : Aide aux porteurs à faire campagne pour recueillir les suffrages numériques et/ou physiques
  • Actions visant à accroître la participation des Parisien-ne-s lors du vote papier ou numérique

 

La sélection des dossiers se fera principalement à l’aune des critères suivants :

  • Qualité du projet et des actions proposées : d’une part le déploiement d’une méthodologie d’accompagnement propre à faire émerger des projets adaptés aux aspirations des habitant.e.s ou à susciter des réflexions créatives facilitant l’identification de projets d’innovations sociale ou environnementale. D’autre part la qualité des actions visant à susciter des suffrages en faveur du projet, par l’émergence d’opérations de communication, d’interventions sur l’espace public ou de mobilisation numérique. 
  • Articulation cohérente des actions proposées sur l’ensemble de l’édition 2018, de l’émergence de projets à la campagne de communication pour les projets soumis au vote, via la mobilisation de compétences spécifiques requises à chacune de ces étapes (au besoin par la mise en place d’un partenariat ou l’implication d’intervenants différents).
  • Nombre de bénéficiaires et public concerné : les propositions d’accompagnement s’appuyant sur des partenariats avec des organisateurs d’événements dans les quartiers ou sur des lieux appropriés par les résidents permettent de pouvoir ensuite travailler de manière très constructive avec des groupes déjà constitués ou des publics qui fréquentent régulièrement ces espaces (lieux associatifs, centres sociaux, centres Paris Anim’, clubs de prévention, centres de loisirs, etc…). C’est l'un des enseignements importants tirés du précédent appel à projets. A ce titre, ces propositions seront privilégiées pour favoriser une meilleure mobilisation du public dans la durée.

 

Dépôt des dossiers jusqu’au 5 mai 2017 à ce lien