Le Budget Participatif au service des plus fragiles

Au Centre d’Hébergement d'Urgence Crimée, dans le XIXe, on rend aux résidentes la liberté de cuisiner. C'est simple, mais c'est beaucoup.

 

D’apparence, ce n’est pas grand-chose.

Un évier, deux plaques électriques, un réfrigérateur. Une « kitchenette », comme on l’appelle au Centre d’Hébergement d’Urgence Crimée, dans le XIXe arrondissement. Ces petites cuisines, construites avec le concours du Budget Participatif, il y en a une dizaine au CHU Crimée.  Ici, on accueille des femmes seules avec enfants. Des femmes qui n’ont rien, qui courent après le nécessaire, un toit, à manger.

Avant le 1er janvier, les résidentes du CHU Crimée prenaient leur repas en commun, dans une cantine. Même menu pour tout le monde, mêmes horaires, tous les jours. Comment cuisiner pour son enfant dans ces conditions ? Lui faire son plat préféré ou un gâteau pour son anniversaire ? Comment se préparer un repas quand on rentre du travail, tard le soir, et que la cantine est fermée ? Choses toutes simples mais impensables dans un centre d’accueil où la restauration est collective.

« Nous avons décidé de repenser tout ça, explique David Kante, directeur du CHU Crimée. Les résidentes le demandaient depuis plus de sept ans : elles voulaient des installations pour cuisiner. Le projet traînait. Il n’aboutissait pas. Le Budget Participatif nous a donné un sérieux coup de pouce pour construire ces kitchenettes. Maintenant, les résidentes se sont réappropriées un moment capital de la vie de famille : le repas ».

Tensions et frustrations s’en trouvent amoindries.

David Kante ajoute : « Ces kitchenettes nous permettent aussi de détecter des carences et d’y remédier plus vite. Une mère qui ne parvient pas à alimenter son enfant a besoin d’aide. Ça, nous ne pouvions pas le voir avec la restauration collective ».

Pour couronner le tout, l’espace libéré par la suppression de la cantine a permis de créer 40 nouvelles places d’accueil.

Le Budget Participatif, ça sert aussi à ça.

 

Le projet global, lauréat 2015, a permis d'équiper ou de restaurer vingt lieux d'accueil pour personnes en situation de grande précarité.

Le détail en cliquant ici

 

Plus d'actualités

18e : Le Passage miroir brise la glace

Situé Porte Montmartre, à la frontière entre Saint Ouen et Paris ce passage sous le périphérique a été repensé par le collectif d'architectes Encore Heureux à l'initiative de La Fabrique des impossibles. Un projet proposé lors du Budget Participatif 2014, mis en œuvre grâce aux votes des Parisiens.

Quartiers populaires : bilan de l'appel à projets 2017

la Mairie de Paris avait lancé un appel à projets associatifs pour l'émergence de projets dans les quartiers populaires. Leurs actions ont abouti au dépôt de 76 projets Budget Participatif. Bilan et résultats.

Reportage : comment émergent les projets

Focus sur les associations CAUE et 4D/Les Petits débrouillards : de la marche à pied, des cartes et des idées. Leurs actions ont abouti au dépôt de quarante projets Budget Participatif.

Appel à projets associatifs : Favoriser la participation des quartiers populaires au Budget Participatif 2018

Le Conseil de Paris a voté une enveloppe destinée à financer les actions de participation à l'édition 2018 du Budget Participatif.

13e : coup de neuf dans les écoles

Plus agréables, mieux éclairés, insonorisés... Les cantines et lieux de repos de cinq établissements scolaires du 13e arrondissement ont reçu un bon coup de neuf. Un projet réalisé à partir de la proposition de l'Union Locale FCPE 13ème, dans le cadre du Budget Participatif 2015.

Les nuits sur l'Ourcq ne seront plus jamais tristes

Finies les sombres ambiances de polar : les Parisiens ont souhaité colorer l'éclairage des quais de l'Oise et de la Marne. C'est chose faite depuis la réalisation de ce projet, lauréat du Budget Participatif 2015.

5e : un jardin de simples près du Jardin des Plantes

Une jardinière de plantes médicinales, à l'angle des rues Lacépède et Geoffroy-Saint-Hilaire. Un projet semé et germé grâce au Budget Participatif.

Le Budget Participatif au service des plus fragiles

Au Centre d’Hébergement d'Urgence Crimée, dans le XIXe, on rend aux résidentes la liberté de cuisiner. C'est simple, mais c'est beaucoup

Les bailleurs sociaux lancent leur Budget Participatif

Vous pouvez déposer vos projets pour votre résidence auprès de votre bailleur social

17e : c'est l'heure de la récré au sec !

Les enfants de l'école maternelle des Renaudes ne renauderont plus pour sortir en récréation les jours de pluie : le Budget Participatif leur a offert un bel auvent.

12e : nouveau départ à la gare de Reuilly

Rénové, rééquipé et réaménagé grâce au Budget Participatif, l'édifice abrite la Maison des associations du 12e et le Carrefour des associations parisiennes.

3e : jouer au Carreau sans casser un carreau

Du foot en salle sous une verrière historique, sans rien casser. C'est possible grâce au Budget Participatif

1er : une rue du Pélican belle comme un cygne

Piétonnisée et végétalisée, elle s'est changée en charmant lieu de promenade

19e : des livres multilingues pour enfants

Un projet lauréat du Budget Participatif 2015, qui sera inauguré le 1er mars à la bibliothèque de la place des Fêtes

Budget Participatif des écoles 2016 : premiers résultats

L’an dernier, le Budget Participatif a fait ses premiers pas à l’école. Retour d’expérience, en texte et en vidéo

Téléchargez le guide pratique du Budget Participatif

Tout savoir grâce à un seul document

Vidéo : comprendre le Budget Participatif

Une minute trente pour comprendre comment chemine un projet

Budget participatif : à quoi rêvent les Parisiens ?

Analyse des projets soumis en 2015

Les jeux sont ouverts au jardin du Trocadéro

Et ce sont les Parisiens qui l'ont voulu

Quiz : Êtes-vous incollable sur le Budget Participatif ?

Testez vos connaissances avant de déposer votre projet !

Contre le gaspillage alimentaire : Déposez vos projets !

Associations : Paris lance un appel à projets pour concrétiser les idées de lutte contre le gaspillage alimentaire. Déposez vos candidatures jusqu’au 15 mars 2017.

La reconquête a commencé porte Montmartre

Jusqu'à présent tristes et peu amènes, les passages sous le périphérique à la porte Montmartre commencent une salutaire renaissance. Un projet voté par les Parisiens au Budget Participatif 2014.

4e : Plein de nouveaux sports sur le terrain Charlemagne

De la gym, du foot ou de la boxe, et même de l'escalade pour les petits