Environnement
LocalisationTout Paris

Projet n° 20

+ de nature en ville

Mairie de Paris

Le projet

L'idée … Donner plus de place à la biodiversité dans Paris, en recréant des écosystèmes favorables à la faune et à la flore, et en sensibilisant les Parisiens à cette question environnementale, en leur proposant notamment de mettre en œuvre les principes de la permaculture pour un jardinage naturel.

Aujourd'hui … Au même titre que la lutte contre le dérèglement climatique, la protection et la valorisation de la biodiversité sont essentielles à notre avenir collectif. Notre Ville est très attachée à son patrimoine naturel et a élaboré un premier Plan Biodiversité en 2011. Une concertation est en cours pour établir le nouveau Plan. Ce projet pourrait venir renforcer ce qui sera prévu par ce plan.

Demain…Dès le plus jeune âge, les enfants pourraient être sensibilisés à la biodiversité par l’installation de bacs de jardinage ou de potagers dans les crèches.Petits et grands découvriraient la nature urbaine aux détours de leurs promenades grâce à la création d’hôtels à insectes, de ruchers, de butinoirs vitrés pour découvrir la vie des abeilles, de prairies fleuries et de friches, de nichoirs, ou de mares. Ces installations permettant à la flore et à la faune parisienne de se développer sous nos yeux seraient accompagnées de panneaux pédagogiques permettant d’en savoir plus sur les oiseaux, les mammifères, les insectes pollinisateurs, la flore sauvage ou les poissons de la Seine.

En complément, des dispositifs de permaculture seraient mis en oeuvre pour permettre aux Parisiens de découvrir comment cultiver leur potager en s’inspirant des écosystèmes naturels.Enfin, des outils numériques pourraient être développés pour favoriser la diffusion des savoirs sur la biodiversité et la permaculture en ville.

Où en est-on ?


- Depuis le 12 septembre, la ville de Paris réalise une première phase de distribution gratuite de 2 000 nichoirs à moineaux aux habitants qui s'engageront à les installer dans les cours ou sur les murs de leurs immeubles, ou encore dans les jardins partagés. Des hôtels à insectes seront également mis à leur disposition, les insectes ayant un rôle essentiel dans l'écosystème et dans la chaine alimentaire des oiseaux. Retrouvez toutes les informations pratiques en cliquant ici.


- Le 21 mars 2018, l’association Boomforest, en collaboration avec la Direction des Espaces Verts et de l’Environnement de la ville de Paris, et aidée de nombreux volontaires, a planté la première forêt open source de Paris, composée de 1 200 arbres issus de 60 espèces différentes ! Le site choisi se situe non loin de la porte de Montreuil, dans le 20e arrondissement. La méthode de reforestation utilisée est celle du botaniste japonais Akira Miyawaki.





Crédit photos : © Association Boomforest


- L’Apis mellifera est votre meilleure amie ? Un appel à projets a été lancé début mars 2018 pour l’installation de ruches abritant cette espèce d’abeille sur 19 espaces verts municipaux. Cet appel à projets, réservé aux associations d’apiculteurs et aux apiculteurs professionnels ou amateurs, s'est clos le 20 avril 2018. Voici les résultats, annoncés sur Paris.fr début juillet :
  • Manon Bailly pour le rucher du jardin Villemin, (10e)
  • Milo Galli pour le rucher du square Louis Majorelle, (11e)
  • Let it bee pour le rucher du jardin de Reuilly-Paul Pernin, (12e)
  • L’Abeille parisienne pour le rucher du square René Le Gall, (13e)
  • Espero pour le rucher du jardin Jean-Claude-Nicolas Forestier, (13e)
  • L’abeille francilienne pour le rucher du square du Serment de Koufra, (14e)
  • Philippe Poinas pour le rucher du square du Cardinal Wyszynski, (14e)
  • Les Ruchers du Dourdannais pour le rucher du parc Montsouris, (14e) : Le rucher est en cours d’installation, un rendez-vous sur le terrain a eu lieu en aout afin de définir l’emplacement au sein du Parc et les travaux afférents. La convention est en cours de finalisation. La phase travaux aura lieu entre octobre 2018 et janvier 2019, selon la disponibilité des entreprises. L’installation se fera dès la fin des travaux, au plus tard en février 2019.
  • Apis Civi pour le rucher du parc Suzanne Lenglen, (15e)
  • Benoit Sénéchal pour le rucher du parc André Citroën, (15e)
  • Isabelle Brière pour le rucher du square des Poètes, (16e)
  • L’Abeille de Bourgogne Franche-Comté pour le rucher du square Dode de la Brunerie, (16e)
  • L’Abeille de Bourgogne Franche-Comté pour le rucher du square Sainte-Odile, (17e)
  • Espero pour le rucher de la mairie d’arrondissement, (17e)
  • Tristan de Lussy pour le rucher du cimetière des Batignolles, (17e)
  • Manon Bailly pour le rucher du square Charles Hermite, (18e)
  • Bee live Project pour le rucher du square Marcel-Mouloudji, (19e)
 
  • Dardard pour le rucher du cimetière du Père Lachaise, (20e)
  • Charlotte Chiarelli pour le rucher du cimetière parisien d’Ivry




Plusieurs autres projets vont éclore :

- Des espaces de  biodiversité et des mares dans les bois et les jardins : les lieux sont en cours d’identification et seront aménagés en 2019. Tous ces espaces de biodiversité seront équipés de dispositifs pédagogiques, pour permettre aux Parisiennes et Parisiens d’observer et de comprendre la faune et la flore sauvages.
- Des potagers dans les crèches : 10 crèches pilotes ont été équipées en avril 2018. ce sont au total 392 crèches qui seront équipées de potagers soit grâce à des jardinières en bois soit grâce à des bacs sacs. Les installations ont commencé à la rentrée de septembre et finiront fin 2018.
- Un potager au conservatoire du 14e arrondissement : la livraison est prévue en septembre 2019.
- Une application pour l’arrosage participatif : Il est prévu de rajouter une fonction à la plateforme « Végétalisons Paris » déjà existante. Cette plateforme participative a pour objectif de fédérer tous les acteurs parisiens qui œuvrent pour la végétalisation de Paris, en créant des rencontres, en mettant en relation les acteurs et en rendant visibles leurs différentes réalisations de végétalisation. Elle propose aussi des conseils, de l’expertise, un accompagnement et des services en ligne pour développer et accélérer le processus de végétalisation de la ville. Elle favorise aussi l’échange de services et l’entraide, à titre gratuit, entre les utilisateurs du site. La fonction arrosage participatif s’inscrit donc tout à fait dans l’esprit de cette plateforme. Cette nouvelle fonction sera effective au printemps 2019.
- Des ruchers dans la forêt linéaire : Les 9 ruches ont été installées.



 

Le projet

Campagne  Budget Participatif 2016

Résultat du vote  Projet gagnant avec 14 329 votes !

Coût  4 500 000 €

 
 
 
 

Planning

Études terminées1. Études et conception
1. (démarrées en janvier 2017)

Procédures terminées2. Lancement des procédures
2. (démarré en février 2017)

Travaux terminés3. Réalisation des travaux
3. (démarrée en octobre 2017)

Livraison en cours4. En cours de livraison
3. (démarrée en mars 2018)

Origine du projet