Je dépose un projet

ATTENTION : une fois déposé, votre projet ne peut plus être modifié, sauf à le supprimer pour le déposer à nouveau. Nous vous invitons à prendre connaissance des informations ci-dessous afin de vous éviter ce désagrément.

Si vous habitez à Paris, vous pouvez déposer un projet sans condition d'âge ni de nationalité. Ce projet peut concerner l'ensemble de la Ville ou être localisé dans un arrondissement :

  • S'il est déclaré recevable, il sera étudié par la Ville, pour mesurer son coût et sa faisabilité
  • Si la faisabilité est confirmée et que le coût de votre projet ne dépasse pas l'enveloppe du budget participatif, il sera soumis à la validation d'une commission présidée par la.le Maire d'arrondissement (projet d'arrondissement) ou par la Maire de Paris (projet parisien).
  • A l'issue de cette validation, il sera soumis au vote des Parisien.ne.s : votre mobilisation sera alors déterminante pour le faire connaître afin qu'il recueille un nombre suffisant de voix et devienne lauréat.
     

Nouveauté 2017 : la RATP est partenaire du budget participatif

La RATP s'associe pour la première année au budget participatif parisien. Comme pour tous les projets, ceux qui concernent la RATP devront relever de dépenses d'investissement pour être recevables. Les projets directement liés au transport (création ou agrandissement de lignes ou de stations, par exemple), relèvent du Syndicat des transports d'Île-de-France (STIF). Ils ne pourront donc pas être pris en compte.

 

Votre projet est-il recevable ?

Pour être recevable, votre projet doit remplir 4 critères :

  1. Être déposé par un résident parisien (individu ou collectif) ;
  2. Satisfaire un motif d'intérêt général et ne comporter aucun caractère commercial ou publicitaire ;
  3. Entrer dans le champ des compétences de la Ville ou du Département de Paris ;
  4. Correspondre à une dépense d'investissement dans l'espace public ou dans les équipements de proximité, d'achat de matériel ou de création de  services en ligne. Il ne doit pas générer de dépenses de fonctionnement trop importantes.
     

Un projet clair, précis et construit collectivement aura plus d'atouts pour réunir des votes et se concrétiser : il est toujours préférable de s'associer à un projet plutôt que d'en redéposer un similaire. Il est aussi possible que la Ville vous propose de co-construire une proposition commune, avec des Parisien.ne.s ayant déposé un projet proche du votre, en avril prochain.

 

Vous souhaitez en savoir plus ?

Vous voulez vérifier que votre projet relève de dépenses d'investissement ou des compétences de la Ville ? Connaître les enveloppes budgétaires allouées à chaque arrondissement ou en estimer le coût ? Avant de déposer votre projet, nous vous invitons à consulter le mode d'emploi du Budget Participatif et la foire aux questions.

 

Cette année, nous vous remercions de noter que :

  • Les projets de murs végétalisés ou d'art urbain devront nécessairement être localisés sur des murs appartenant à la municipalité parisienne, aux bailleurs sociaux ou aux partenaires publics de la Ville pour être acceptés ;
  • Les projets de végétalisation sur l'espace public (jardinières, potelets, pieds d'arbres…) doivent être déposés dans le cadre d'un dispositif dédié : le Permis de végétaliser . Ces projets ne seront pas étudiés dans le cadre du budget participatif ;
  • Les demandes de composteurs collectifs doivent être prioritairement déposées par l'intermédiaire du dispositif municipal dédié ;
  • L'aménagement de la petite ceinture est en cours, au titre du budget participatif notamment. Il nous est donc impossible d'y accueillir de nouveaux projets. La prochaine étape de participation citoyenne est programmée courant mars sur les 9 stations de la Petite Ceinture : des informations seront publiées à cette échéance sur les sites Paris.fr et budgetparticipatif.paris, pour vous permettre de vous y impliquer ;
  • Vous connaissez notre attachement et notre volonté de développer l'usage du  vélo dans notre ville. D'ailleurs, la Maire a annoncé que 2017 sera l'année du vélo. Cependant, pour atteindre cet objectif, cette année les efforts seront consacrés à la mise en œuvre du plan Vélo et des très nombreux projets de pistes cyclables lauréats des précédentes éditions du budget participatif, dont vous pouvez suivre l'avancement sur le site du budget participatif. C'est pour toutes ces raisons que les propositions de création de nouvelles pistes cyclables ne seront pas retenues cette année ;
  • En 2017, la priorité est donnée au projet de réaménagement des 7 places parisiennes (place de la Bastille, du Panthéon, de la Madeleine, des Fêtes, Gambetta, de la Nation et d'Italie) dont la phase de concertation est d'ores et déjà engagée sur plusieurs d'entre elles et au projet de réaménagement des places des quartiers populaires (place du Colonel Fabien (10e, 19e), place de l'Argonne (19e), place Saint-Blaise (20e), place Charles-Monselet (19e), place Alphonse-Allais (20e) et l'angle rue Crespin du Gast/ passage de Ménilmontant (11e)) issu du Budget Participatif 2016. Par ailleurs l'ensemble des projets de réaménagement de places et placettes votés aux précédentes éditions du Budget Participatif vont également être mis en œuvre. Au total c'est plus d'une vingtaine de places, pour un budget avoisinant les 50 millions d'euros, qui seront réaménagées prochainement.

 

 

Le dépôt des projets est clos. Merci pour vos contributions.